Publié le 26 Novembre 2010

Monsieur Maja et moi adorons faire notre jardin chaque année. Ce n'est pas vraiment pour nous nourrir mais plus un loisir alors si en plus on arrive à faire notre propre consommation de cette manière, c'est super.

Nous avons des pommes de terre (l'indispensable), les haricots verts (indispensable 2), petits pois, oignons, tomates, potiron, courgettes .... Cette année malheureusement nous avons un couple de coquin/ine qui s'est sacrément servi dans notre potager !

 

chevreuil1.JPG

 

Mais qu'importe, ils sont tellement beaux et on recommencera encore l'année prochaine car on aime ça.

 

Du coup lorsque Silvana des Editions Lafon m'a envoyé un mail pour me présenter le coffret "Laissez la nature entrer dans votre jardin", j'ai été intéressée. Bien sur que ça m'intéresse d'avoir des conseils astuces pour m'occuper de mon jardin, de le rendre encore plus naturel et de le rendre accueillant pour les insectes et autres créatures.

 

http://www.michel-lafon.fr/img/JARDIN_DSC0285_1288783917.jpg

Cet ouvrage est proposé par l'association "NOE CONSERVATION" qui a pour mission de sauvegarder la biodiversité, par des programmes de conservation d’espèces menacées et de leurs milieux naturels, et en encourageant le changement de nos comportements en faveur de l’environnement. Cette association a créé le programme « Jardins
de Noé » afi n de constituer un réseau national de jardins dédiés à la biodiversité et une communauté de jardiniers « éco-responsables ».

 

Les différents conseils que vous pourrez trouver dans cet ouvrage :

- Je laisse un coin de jardin en friche.

- Je mets en place une prairie naturelle fleurie.

- J’aménage mon jardin pour les papillons.

- Je réduis ma consommation d’eau.

- Je fais un compost.

- Je limite l’éclairage la nuit.

- Je plante des espèces locales.

- J’améliore mon sol avec des méthodes naturelles.

- Je protège mon jardin en respectant l’environnement.

- Je deviens ambassadeur de la biodiversité.


Pour les fêtes de fin d'année, l'ouvrage est présenté dans un coffret qui contiendra en plus des pots à terre et des graines. Le programme est soutenu par ma jardinerie préférée, Gamm Vert. J'y trouve toujours tout ce que je veux et des bons conseils, dommage que je ne sois pas aussi douée. On ne peut malheureusement pas dire que j'ai 100% de réussite avec mes plants et autres pousses :(. Mais bon ça viendra!

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 25 Novembre 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41-Om-THsuL._SS500_.jpgYann est le dernier d'une fratrie de 7 frères donc 3 paires de jumeaux. Il est le seul sans parité, il est chétif et du haut de ses 10 ans, ressemble à un petit garçon. Ses parents sont fermiers, assez rustres et ont la main légère. Une nuit, Yann réveille ses frères pour s'enfuir, prétextant avoir entendu ses parents dirent qu'ils allaient les tuer tous les sept. Ils partent dans une longue marche vers l'océan atlantique.

 

Ce court livre pour enfant regroupe les témoignages des frères ainsi que les personnes qu'ils ont rencontré pendant leur fuite. Ca ressemble à un reportage dans lequel on interroge les témoins pour qu'ils racontent ce qu'ils ont vu, ce qu'ils ont ressenti et dans lequel ils se justifient la plupart du temps comme s'ils se sentaient coupables.

Le livre est tout mignon malgré l'atmosphère de tristesse permanente. Ce livre est comme le conte du Petit Poucet revisité par Jean Claude Mourlevat de manière à la fois fidèle et personnelle. Le portrait des parents, l'intervention de l'assistante sociale ect plante le décor d'une famille nombreuse, démunie.

Le livre est court à lire et intéressera les enfants à partir de 8-9 ans. A mon avis c'est un bon livre pour une lecture obligatoire à l'école. Pas trop long à lire, sympathique, attendrissant, attachant.

 

Le site de l'auteur : Jean Claude Mourlevat

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 25 Novembre 2010

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/74/91/15/19501192.jpgSoren, une jeune chouette est passionnée par les récits héroïques rapportés par son père. Son frère Kludd est plus rabat joie, moins doué au vol et ne se sent pas à l'aide parmi les siens. Le jour où ils tombent de leur arbre et sont kidnappés par les sang-purs, il trouve enfin sa place en reniant son frère, en prenant de l'assurance et en passant du côté du seigneur de Saint Aegolius.

Soren, accompagné de Gylfie, uen jeune chevechette elfe s'enfuient. Ils se mettent à la recherche du royaume des récits de son père et surtout des gardiens de Ga'hoole pour demander de l'aide et interrompe les sang-purs dans leur projet de conquête et d'asservissement.

C'est un film d'animation 3D tiré des livres pour enfants de Kathryn Lasky qui comprend 15 tomes. L'histoire est bonne bien que rappelant fortement le seigneur des anneaux par bien des côtés. La montagne de l'armée sombre, le royaume noir, la composition de l'équipe qui part à la recherche de Ga'Hoole et même le rayaume de Ga'Hoole m'a fait pensé au royame elfique. Pleins de similitudes qui ne sont pas dérangeantes.

Ensuite, j'ai enfin apprécié les images 3D qui pour ce film valent le coup et sont totalement justifiées. Les chouettes sont mignonnes, les images sont superbes, le graphisme est très bien fait. Le film n'est pas trop long, idéal pour le jeune public.

En bref, ce fut très agréable de voir ce film au cinéma. Adapté pour un public à partir de 8-9 ans, en dessous je trouve que les images sont un peu difficiles.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 19 Novembre 2010

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/35/18/50/18373958.jpgJ’ai lu le livre il y a un certain temps (ça serait pas mal que je le relise d’ailleurs), j’en ai un bon souvenir.

Griet est jouée par Scarlett Johanson que j’ai découvert il y a peu avec « deux sœurs pour un roi ».

Vermeer est joué par Colin Firth que j’affectionne particulièrement pour ses rôles de Marc Darcy.

C’est étrange car je n’aurais jamais choisi ce duo pour jouer la jeune fille à la perle. Ils ne correspondent normalement pas au physique que j’attendais mais la magie des acteurs fait qu’ils s’adaptent à leur rôle et en fin de compte, ils apparaissent proches des personnages. Pour moi, Colin Firth c’est l’anglais charmant et coincé. Je ne l’imaginais pas en peintre renfermé et bourru. Scarlett Johanson n’avait à mes yeux pas la grâce et la finesse de Griet. Un teint de peau à faire peur, des lèvres trop imposantes mais bon il faudrait être jalouse pour refuser de dire que c’est une jolie fille. Et malgré ce que je pensais, elle a dévoilé beaucoup de délicatesse.

Je ne saurais dire si le film respecte le livre mais peu m’importe, j’ai apprécié ce visionnage

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 18 Novembre 2010

http://4.bp.blogspot.com/_3p_JxBLXpdQ/TN6Li3wqcpI/AAAAAAAAA2o/9t73p9k98UY/s1600/emily+The+Strange+t01.jpgElle se réveille dans un parc de la ville de BlackRock ne se souvenant plus qui elle est ni ce qu’elle fait dans cette ville. Elle trouve refuge au café d’El Dungeon tenu par Raven qui n’est pas particulièrement bavarde. Quatre chats lui tiennent compagnie. A qui sont-ils ? Surnommée Earwing, elle espère que sa famille la retrouve afin qu’elle recouvre la mémoire.

Ce livre est le journal d’Earwing, treize ans, qui raconte son quotidien à BlackRock, à la recherche de son passé, ses souvenirs, son identité. Elle parle des gens qu’elle rencontre, Attikol et sa troupe qui jouent au calamity poker aux règles farfelues. Jackey, un jeune garçon au pouvoir de lire dans les pensées. Schneider qui l’aide dans sa quête d’identité. Raven, cette fille étrange qui s’occupe du café.

Elle rassemble les indices qui l’amèneront à découvrir comment elle a atterri là. Qui est cette Emma Le Strange qui hante la ville, quel est son lien avec elle ?

Tant de questions qui nous tiennent en haleine jusqu’au bout. L’écriture est dans un style jeune mais mature. Nous ne sommes pas dans le vocabulaire gnan gnan d’ado, c’est une fille particulièrement brillante et intelligente qui parle mais dans son style rebelle, gothique, désabusée. Le suspens tient bien, on ne s’ennuie pas. La fin n’est pas une surprise exceptionnelle mais elle permet de rassembler les pièces du puzzle et n’est en rien frustrante. Un bon livre pour filles et garçons à partir de 12 ans.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 9 Novembre 2010

http://www.kazeo.com/sites/fr/photos/246/photo-2466564-L.jpgAurélie Laflamme est une adolescente de 14 ans. Son père est décédé, sa mère peine à surmonter sa douleur. Elle est dans une école pour filles afin de fuir la gente masculine qui lui causa bien du tracas. Sa meilleure amie Kat a un petit copain "Trush" et Aurélie n'arrive pas à aligner 3 mots à Nicolas le garçon qui après tout ne l'intéresse pas.

 

Le livre est construit sous la forme d'un journal et est reporté par Aurélie comme l'indique le titre. C'est un livre pour filles et particulièrement les adolescentes entre 11 et 15 ans. C'est une période que j'ai personnellement détesté. Mes parents me répétaient de profiter, que c'était les meilleures de ma vie. Encore aujourd'hui, je pense que c'était les pires. Les enfants/ados sont sans pitié entre eux. On se prend le chou pour de si petites choses mais qui apparaissent si importantes à cet âge là. "Qu'est ce que ce garçon va penser de moi?", "avoir un tampon dans son sac, quelle honte!" et ainsi de suite.

Malgré le fait que ce fut un passage particulièrement pénible pour moi, j'aime lire les livres pour ados, les mettant en scène, les caricaturant à peine, exagérant tout juste leurs manières de parler, de se comporter. J'ai par conséquent bien aimé ce livre. J'y ai retrouvé les discussions que je pouvais avoir avec mes amies, les montagnes de pas grand chose, les garçons qui occupent trop de pensées, l'école qui est ennuyeuse, les profs qui nous embêtent et les parents qui sont ringards et qui de toute façon ne comprennent rien.

 

En bref, un livre très agréable à lire, une bonne récré. Je le conseille aux jeunes filles. La série est composé de 7 livres et un 8è est prévu pour l'automne 2011.

 

Le site d'Aurélie Laflamme

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 4 Novembre 2010

L'état des envois:

 

Evy a reçu son colis de Schlabaya

Chelsea a reçu son colis d'Angeline (je posterai les photos dès que Chelsea me les aura envoyé : ce qui n'a jamais été fait évidemment...)

Tortoise a reçu mon colis

Saxaoul a reçu son colis de Stemilou

Nelly a reçu mon colis

mes10doigts a reçu son colis de Sabrina

MiniFourmi a reçu son colis de Lhisbei

Dacaudoc a reçu son colis de Mathilda

Angeline a reçu son colis de Caroline

Lasardine a reçu son colis de Tortoise

Schlabaya a reçu son colis de MiniFourmi

Mathilda a reçu son colis de Lasardine

Manou a reçu son colis d'Ambre

AustenGirl a reçu son colis de Delph

La plume et la page a reçu son colis de Lucie

Yo a reçu son colis de Shana

Lucie a reçu son colis de Lucy

Shana a reçu son colis de Yo

Alexiel a reçu son colis de Mrs Pepys

Mrs Pepys a reçu son colis d'Héloise

Lucy a reçu son colis de Mathilde

Stemilou a reçu son colis d'Alexiel

Bécassine a reçu son colis de Nelly

Laetitia a reçu son colis de Mado

Flof a reçu son colis d'Evy

Caroline a reçu son colis de Nicole

Tuxine a reçu son colis d'Amabidouille

Amabidouille a reçu son colis de lolita

Lolita a reçu son colis de Tuxine

J'ai reçu le colis de Manou

J'ai reçu le colis de Saxaoul

Mathilde a reçu son colis de Laëtitia

Laëtitia a reçu son colis de Myriam

Ambre a reçu son colis de Pauline

Lhisbei a reçu son colis de AustenGirl

Piques Epiques! a envoyé son colis mais sa swappée s'est volatilisée :(.

Delph a reçu son colis de Diddy

 

Diddy n'a rien reçu de la part de Flof13.

Carole a reçu un colis de consolation de ma part (merci Läetitia Ch)

Manue n'a rien reçu de la part de Laëti. J'espère que ses swappées dans le swap "graine de jardinier" et swap "Envie de coeur brodé" organisés par Manou auront plus de chances que Manue.

Marève tu sembles n'avoir pas reçu de colis de la part de Chelsea. De ton côté tu n'as pas envoyé le tien non plus.

Sabrina n'a pas reçu de colis de la part de Marève.

 

Pour toutes celles qui n'ont rien reçu et qui ont envoyé un colis, je vous enverrai de quoi vous consoler. Il n'y aura personne sur le carreau.

 

En bref le bilan est franchement décevant. J'avais laissé au moins 3 mois pour préparer et envoyer le colis. La majorité des colis ont été envoyé tardivement voir largement au delà de la date butoir. J'estime que lorsque l'on ne veut pas jouer le jeu, on ne s'inscrit pas!

Ce swap entraine 4 colis de consolation, je pense que je suis vaccinée contre les swaps pour plusieurs années. Je n'ai jamais vu autant de manque de respect dans les délais et dans le foutage de gueule.

Pour celles qui réclamaient une 3è édition du swap, vous avez sans doute compris que c'était hors de question ;).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 3 Novembre 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51EF81HW9NL._SS500_.jpgHermann, d'origine allemande, n'est pas homme à gaspiller son argent malgré son attirance pour le jeu. Comme il l'explique lors d'une soirée chez Naroumof, lieutenant aux gardes à cheval : " Le jeu m'intéresse mais je ne suis pas d'humeur à risquer le nécessaire pour gagner le superflu".  Et pourtant l'appât de ce superflu comme le narrateur le répète en nous présentant Hermann, va entrainer ce dernier vers sa perte.

En effet lors de cette première soirée, Hermann a connaissance de l'histoire de la grand mère de Tomski, la comtesse Anna Fedotovna. Il y a une soixantaine d'année, la comtesse était une joueuse invétérée qui semble avoir eu connaissance d'un secret pour gagner aux cartes qui lui permet d'éponger sa dette.

Hermann, intéressé par ce secret séduit sa demoiselle de compagnie Lisabeta Ivanovna qui l'invite à s'introduire dans la maison une nuit. Ce dernier en profite pour réclamer à la comtesse son secret. Effrayée, Anna Fedotovna meurt d'une crise cardiaque. D'entre les morts, elle réapparait à Hermann pour lui livrer son secret en échange d'épousailles avec Lisa.

 

Cette oeuvre est une petite nouvelle d'une quarantaine de pages très rapide à lire, très prenante et assez comique. Hermann apparait tout d'abord comme un gentleman et en fin de compte il se révèle manipulateur, avide d'argent. Il répète lui même qu'il a un coeur de pierre et pourtant parfois on pense qu'il ressent de la compassion pour la vieille comtesse, de l'amour pour Lisa, de la crainte mais malgré tout il veut nous convaincre qu'il est sans pitié et y réussit puisqu'en fin de compte il est sans scrupule.

La comtesse est un personnage que j'ai également du mal à cerner. Autoritaire, gâtée, capricieuse, elle donne pourtant l'impression de vouloir du bien pour sa demoiselle de compagnie en demandant à Hermann de l'épouser. Là encore, je ne suis pas sure que ce soit une bonne affaire d'avoir un mari "acheté". Mais au vu du tour qu'elle joue à Hermann, était ce pour se moquer et se venger ou pour protéger sa demoiselle? Je suis mitigée sur cette vieille donc je pencherai pour le mauvais tour et la mauvaise blague.

Celle qui s'en sort le mieux est la petite Lisa, naïve mais gentille qui trouve le bonheur.

 

En bref, un classique qui reste très sympathique à lire et nous fait avoir un sourire lorsqu'apparait la dame de pique :)

 

Site internet sur de nombreux auteurs dont Pouchkine : http://www.biblioweb.org/La-Dame-de-pique.html

Sur l'auteur : http://www.pouchkine.net/



Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #science fiction

Repost0

Publié le 3 Novembre 2010

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/72/82/00/19481411.jpgJ'avais était transportée, émue, bouleversée par le livre Elle s'appelait Sarah de Tatiana De Rosnay, quelques temps plus tard Tatiana m'annonçait qu'il serait adapté au cinéma, je l'attendais avec impatience. Je n'ai pas été déçue. L'émotion était à nouveau là et j'avoue ne pas avoir réussi à retenir mes larmes.

 

Fin Octobre, M Maja et moi avons des places de cinéma qui vont bientôt périmer. Moi je voulais voir "Elle s'appelait Sarah", je l'attendais. Je pensais que Mr refuserait mais je ne sais pas, peut être dépité par le nanard qu'on avait vu le mois dernier "Night and day", il a accepté. La salle est étrangement fréquentée par des personnes d'un certain âge, en fait nous sommes les plus jeunes et les autres personnes ont une génération de plus. Je suis navrée car par l'indifférence, l'oubli commence. Ca concernait nos grand parents, pas nous donc on s'en tape.

 

Ensuite, le film : Kristin Scott Thomas est une actrice que j'affectionne, j'ai beaucoup apprécié de voir qu'elle jouerait le rôle de Julia, journaliste américaine mariée à un français qui se lance sur les traces de Sarah. Malgré certaines scènes un peu ratées, notamment celle du restaurant en Italie avec William qui sonnait mal, je n'envisageais personne d'autres pour jouer ce rôle.

Mélusine Mayance en Sarah est incroyable. Un mélange de petite fille dépassée par les évènements puis courageuse, tenace et forte. J'ai été étonnée par le jeu des enfants en général car on ne peut pas dire que ce soit le genre d'évènements facile à filmer et facile à jouer. J'ai d'ailleurs l'impression d'avoir été plus retournée par la rafle du film que par celle que j'avais imaginé en lisant le livre. L'horreur dans mon imagination a ses limites. Ensuite ces enfants séparés de leur mère dans les camps m'a fait pleurer. A l'époque du livre, je n'étais pas encore mère et maintenant imaginer qu'on m'arracher ma fille en sachant que je ne la reverrai pas, une bonne raison de devenir une furie.

 

Du côté de l'histoire, l'alternance présent - passé se passe très bien, l'histoire est fluide et on suit avec grand intérêt l'enquête de Julia.

 

En bref, un long métrage très bien filmé. On est ressorti du cinéma sonné mais en ayant l'impression de ne pas avoir perdu nos places et de ne pas regretter d'avoir été voir ce film.

 

La scène qui m'a le plus marquée :

Lorsque Sarah et son amie s'enfuient du camp. Elles sont suprises par un des policiers, qui en fin de compte va montrer de l'humanité et de la compassion en les aidant à fuir. Il est blessé à la paume de la main en soulevant les barbelés. On voit son sang sur la main et là je me suis dis : "lui au moins aura du sang sur les mains autrement qu'en tuant ces enfants".

 

Et vous quelle scène vous a marqué?

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0