Publié le 30 Octobre 2011

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51T0GQEYpML._SL500_AA300_.jpgJoséphine est une mère de famille et épouse bien sage, posée dans sa routine, en banlieue parisienne. Cocue et affublée d'un mari en rechercher d'emploi mais qui se refuse à prendre un poste en dessous de son ambition, elle prend la décision qui va bouleverser sa vie. Elle se prend en main et le met à la porte. Commence alors pour elle un parcours délicat où l'argent devient problématique mais elle est bien entourée c'est le principal.

Ce n'est pas son ex-mari qui va l'aider. "Serial Looser" lui en fait voir de toutes les couleurs et enchaine les stupidités.

Cette mésaventure ne risque pas d'arriver à sa soeur si parfaite, mariée à un talentueux et riche avocat. Et si Philippe décidait de profiter un peu plus de la vie et se tuer un peu moins à la tâche. Et s'il voulait également faire son bilan?

Pas sur que leur mère qui se croit à l'abri mariée à un riche homme d'affaire puisse se comporter encore très longtemps supérieure à Joséphine de part sa situation. En effet, Chef a décidé qu'il avait le droit au bonheur.

A défaut de trouver du soutien auprès de sa famille, Joséphine en trouvera chez Shirley et Gary qui cachent également un secret mais entre amies peu importe, on parle seulement si on le veut mais l'encouragement lui est systématique et l'épaule sur qui s'appuyer toujours présente.

C'est un petit pavé que ce livre sans y paraitre. J'ai eu un démarrage assez difficile. Joséphine si faible par rapport à son mari, sa mère, sa soeur, sa fille, ça m'a énervé. Elle manque d'assurance, elle se laisse aller, elle se laisser mener par les autres. On a envie de la secouer et cette secousse tarde à venir. Et puis vers la moitié du livre, son caractère se modifie complètement. On découvre une batante et j'aime ça! Le personnage d'Iris, la soeur parfaite se prend une bonne râclée j'aime ça aussi. Je suis désolée mais les femmes entretenues et qui en profitent un max, je n'adhère pas du tout. C'est donc un personnage qui m'est très antipathique et j'avoue apprécier le changement de tournure que prend sa vie. Ca aurait pu lui donner une chance de se réveiller. Le personnage de Philippe me devient sympathique. De mari plumé par sa femme, passant sa vie au travail, il devient père attentif et ouvre les yeux sur sa chère et tendre. Halleluia! Le couple que forme la mère et le beau père de Joséphine est également très palpitant. Les filles et amis de Joséphine deviennent particulièrement intéressants. Et enfin Lucas, le beau Lucas, le ténébreux Lucas. Il répond à tout ce que l'on ose espérer.

En bref, une multitude de personnages assez rébarbatifs au début. Il faut du temps pour entrer dans le quotidien de cet ensemble mais une fois domestiqué, le tableau devient fascinant, prenant et la lecture en découle. De pénible elle devient passionnante et il est difficile de laisser le livre.

L'ensemble est très bien écrit, rien de bien compliqué. J'ai bien aimé les références au 12è siècle. J'ai adoré l'évolution des personnages et j'espère que Joséphine tiendra toutes ses promesses dans la suite.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0