Publié le 29 Août 2007

On vient de me donner l'adresse d'un site qui m'a l'air bien sympa : http://www.troczone.com/. J'essaie désespérement de revendre mes livres sur priceminister pour me permettre d'en acheter d'autres (comme si j'en avais besoin vu ma Pile de la honte ???) mais lorsque je vois ce que le site se prend de commission arghhh!! J'avais déjà eu une première expérience de troc il y a quelques mois qui s'était super bien passée et là cette personne me donne l'adresse de troczone. Et je me dis pourquoi pas? Du coup, si ça peut m'intéresser, pourquoi pas vous?

Encore un autre swap, celui ci s'appelle "swap thé et littérature". Et oui les lectrices semblent en majorité également apprécier le thé, allez savoir pourquoi ;-). C'est Leeloo qui lance ce swap, toutes les modalités là : http://ptitcoinlecture.blogspot.com/2007/08/inscription.html. Pour vous inscrire c'est ici : swap.the.litterature@gmail.com
A guetter également le swap de Flo et Kalistina qui débutera après celui de Leeloo.

Un nouveau swap se lance sur le thème de la fantasy Science fiction et fantastique. Le SWAP SFFF est organisé par Hydromielle et Loba. Pour vous inscrire : swapsfff@yahoo.fr. Le coup d'envoi est prévu pour le 1er Novembre. Pour avoir toutes les informations cliquez sur les liens d' Hydromielle et Loba.

Un article qui m'a fait rire et qui est bien dans la tournure de pas mal d'articles de la blogosphère : "Toi ausi deviens un véritable bloggueur Web 2.0" par Ploum : http://ploum.frimouvy.org/?162-toi-aussi-deviens-un-veritable-blogueur-web-20&cos=1 découvert grâce à un article d'Hespéria : http://lartetcochon.wordpress.com/2007/07/23/3615-la-vie-de-mon-blog/


J'avais pas mal aimé la série "Love Hina" malgré le côté très cucu et puis comme on m'avait prêté la série, je l'ai regardé en une semaine. 2 ou 3 épisodes tous les soirs, l'overdose. Malgré tout, lorsque j'ai vu l'article D'hydromielle j'ai quand même été tentée et les souvenirs des personnages m'ont fait sourire. "Love Hina" par Hydromielle : http://hydromielle.over-blog.com/article-11519133.html

Une petite idée sympa piochée chez Leeloo qui parle d'un site de bibliothèque virtuelle. Le concept n'est pas nouveau mais je serai bien tentée de me lancer également dans la constitution de ma bibliothèque. Petit découragement cependant devant le temps que ça risque de me prendre. Connections nos bibliothèques par Leeloo : http://ptitcoinlecture.blogspot.com/2007/08/connectons-nos-bibliothques.html qui parle du site : http://www.babelio.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 27 Août 2007

Je ne me sentais pas le besoin de justifier le malheureux post publié par semaine mais là je galère à un point que je rédige cet article. Depuis un mois et demi, nous avons décidé de quitter notre location pour un ... achat ! Non ce n'est pas à cause des voisins, ils ont réalisé mon voeux, ils ont déménagé. Je vous promets que je n'y suis pour rien. Mais casiment 550 euros par mois à jouer les vaches à lait, ça fatigue. On a eu envie de payer un emprunt qui nous rapporte une maison bien à nous plutôt que de continuer à verser un loyer pour en fin de compte rien au bout. 

Je suis chiante, je ne veux pas construire, ce n'est pas mon envie. Je voulais une vieille maison à retaper mais on s'est vite rendu compte que c'était un peu en dehors de nos capacités et caractères. On cherche donc quelque chose d'habitable sans gros travaux.

Les coups de fils se multiplient, le temps de recherche est inimaginable. On prend tous les bons tuyaux que l'on entend autour de nous. On visite une première maison. Je n'ai pas passé le palier de la porte que j'ai envie de faire demi tour, c'est une perte de temps que de continuer. L'agence nous avait dit que la maison était à rafraichir mais elle est entièrement à rénover. On nous avait dit habitable, même eux ne voudraient pas habiter la dedans. 
On nous dit que l'on est trop exigeant, que notre portefeuille est trop bas. Soit on va augmenter un peu notre possibilité d'achat alors. 

On visite une deuxième maison. Elle est jolie, sufisamment grande, elle me plait. On a cependant des remarques : C'est quoi les tâches sur les murs des chambres? Réponse : la trace de la colle de tapisserie. Ok pourquoi pas. Deux jours plus tard on revisite, accompagnés cette fois. Les traces dans les chambres ne sont pas des traces de colle mais d'humidité!! Les murs sont imprégnés de champignons. Le toit n'est pas ardoise et est à changer. L'installation électrique est à refaire. Le bilan énergétique nous est caché. Il y a une fissure dans une des chambre, une au niveau de la cheminée dehors qui pourrait provoquer une infiltration d'eau. Il y a un manque de ventilation, absence gênante de VMC. Les lucarnes sont à changer. Bref trop de travaux. On dit que c'est trop cher pour tout ce qu'il y a à faire là dedans pour remettre aux normes ect... On nous répond que l'on est près de la côte, qu'on paie l'emplacement.

Près de la côte, on le paie? Okay, on va aller plus dans les terres à ce moment. Je rappelle pour une maison plus petite mais plus neuve. Le rendez vous est pris. J'attends devant l'entrée, le notaire m'appelle pour me dire qu'elle est vendue. Merci, c'était gentil de prévenir aussi tôt que le rendez vous était annulé!!! Et depuis la maison reste tout de même en vitrine et sur le site. Maison d'appât? 

On trouve une autre maison, elle est neuve. La personne est mutée, du coup il se retrouve à la vendre. Extérieurement ce n'est pas le coup de coeur mais ça peut s'arranger. Intérieurement, c'est ce que je voulais. Elle est conçue assez intelligemment. Elle est petite mais ce n'est pas grave, ça fait moins de surface à chauffer ;-). On demande quelques informations, la notaire ne sait pas répondre. On parle du prix, il y a 10 000 euros de différence entre le prix du notaire et d'une agence, 10 000 euros dont ils n'arrivent pas à nous donner une explication bien transparente. Le notaire nous parle d'une histoire de TVA à payer au fisc. L'agence nous dit qu'il n'en ai rien. Désolé mais nous n'avons pas 10 000 euros à perdre ainsi, je VEUX savoir où ils vont! C'est un emprunt sur 20 ans que l'on envisage, le moindre questionnement DOIT être éclairci. On demande qui a construit la maison. La notaire nous fournit un nom pour les plans et ce nom correspond à un fournisseur, rien à voir avec le dessin de plan!! Le nom du fournisseur qu'elle nous donne pourrait (si on rajuste l'orthographe) correspondre à une entreprise construisant des maisons. Bref ça sent un énorme manque d'information à propos du bien en vente. Ca ne fait vraiment pas sérieux. On demande les plans des zones constructibles. Au début, elle ne les a pas et oh miracle tout compte fait elle les trouve. On demande la liste des matériaux de construction. Ca par contre elle n'a pas.  On ne vend pas une maison à plus d'un millions de francs (j'utilise les francs, ça fait plus impressionnant ;-)) sans savoir comment elle est construite et on ne va pas l'acheter à ce prix là sans le savoir non plus c'est évident.

Enfin voilà, on est là. On a envie de se dire, si celle-ci capote, on va laisser tomber pendant une année ou deux et on réessaiera. Les agences et les notaires que l'on a rencontré n'étaient vraiment pas sérieux. Ils ne savent pas ce qu'ils vendent, à croire que l'on est à la boulangerie en train d'acheter une baguette de pain! 

Et vous, votre achat se passe ou s'est passé comment? Si vous avez construit, comment vous vous y êtes pris. Je commence un PETIT PEU à étudier la possibilité de construire mais ce n'est pas mon désir premier. Je voulais une maison qui ait déjà connu la vie et qui ne soit pas que du béton fraichement posé.

A VOS CONSEILS s'il vous plait :-$

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 22 Août 2007

Messires de la noblesse ou de l'Eglise, n'ayez pas l'audace d'oser traverser la forêt de Sherwood parés de vos plus beaux attouts, vous pourriez repartir légèrement dépouillés.

Robin des bois et sa bande de proscrits veillent à ce que la balance entre les pauvres et les riches s'équilibre un peu en prenant à ces derniers de quoi aider les plus démunis. Accompagné de Marianne sa femme, Petit Jean le géant, Much..., robin des bois est le justicier le plus célèbre d'angleterre.  Se donnant comme point d'honneur à ne jamais dépouiller un saxon mais plutôt l'envahisseur normand, il symbolise la lutte entre son clan et les normands.

J'avais comme seule référence de cette histoire, walt disney  et son renard de robin des bois avec le tigre prince Jean suçant son pouce, l'ours Petit Jean. A la lecture du livre, j'ai trouvé les animaux dans Disney bien choisi quand même mais j'ai été très déroutée par l'histoire qui ne déroule pas de la même manière. Mais qu'importe, c'est une histoire bien mignonne, plus triste que l'animée mais très agréable.

robin.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 16 Août 2007

Pour les deux premiers tomes : 

Pierre Bottero - D'un monde à l'autre - La quête d'Ewilan tome 1

Pierre Bottero - Les frontières de glace - La quête d'Ewilan tome 2 

Ewilan et ses compagnons Edwin, Ellana, Salim, Bjorn, Duom et Maniel ont libéré les spires de l'influence néfaste des Ts'liches en éveillant les Sentinelles et permettant ainsi de libérer Gwendalavir. Dans ce dernier tome, Ewilan va finir sa quête par la libération de ses parents emprisonnés par Eléa Ril' Morienval, la Sentielle traitesse. La troupe part à la recherche de cette dernière afin de lui soutirer l'endroit où Altan et Elicia Gil' Sayan sont figés. Eléa revenue en grâce suite au pardon de l'empereur envers les Sentinelles cherche cependant à tuer Ewilan. Le réveil d'Altan et Elicia pourrait apporter de graves ennuis à la traitresse.

J'ai à nouveau beaucoup apprécié les résumés des tomes précédents au début du livre sous forme de cours magistrale. J'avais bien besoin d'un petit rafraichissement. Et ensuite, la magie opère, on repart dans l'histoire et dans le monde d'Ewilan et on se laisse emporter. On en apprend davantage sur Camille et ses parents adoptifs, Akiro ou Matthieu accepte enfin son passé et sa destinée en rejoignant Ewilan à Gwendalavir. 

Dans ce tome les sentiments se développent, des couples se forment (ils étaient déjà pressentis dans le tome 2). L'aventure continue mais avec un fond de tendresse, amour, recherche de l'autre. Salim nous fait également une surprise épatante.

Un tome que les garçons pourraient trouver un peu culcul sur certains points mais le côté bataille, aventure les les réjouiront. Les filles apprécieront le côté tendre du livre et pourront apprécier davantage la fantasy je pense.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 10 Août 2007

Offert par Virginie (chrestomanci.over-blog.com) lors du swap jeunesse, ce livre m'a émerveillé. Je connaissais la série animée que je regardais petite mais je n'avais jamais eu la fin, maintenant c'est chose faite.
Dorothée est une petite fille qui vit chez sa tante Em et son oncle Henri et leur chien Toto dans une fermette au Kansas. Un jour de cyclone, la maison est transportée avec elle et toto à l'intérieur jusqu'au pays du magicien d'Oz. L'atterissage de la maison tue la méchante sorcière de l'Est, l'arrivée de Dorothée fait donc grand bruit. Mais peu lui importe la joie provoquée par cette mort, Dorothée n'a qu'un seul désir : rentrer chez elle. Cependant, seul le magicien d'Oz est capable de l'aider, il lui faudra donc effectuer un long périple jusqu'à la cité d'Emeraude. En route, elle rencontre un épouvantail qui parle et qui voudrait que Oz lui donne une cervelle, un homme fait de fer blanc qui voudrait un coeur et un lion bien peureux qui aimerait avoir du courage. Toute cette petite équipe est en chemin pour voir Oz mais ne sont pas au bout de leurs peines.

Un conte très mignon et formidable pour des enfants d'environ 6 à 9 ans. Entre des animaux qui parlent, des hommes en paille ou en fer qui sont vivants, des sorcières, une ville en porcelaine, une cité en émeraude où tout est vert, des croquigons...., on est envahi par l'enchantement. C'est agréable à lire, un bon moment dans un bon conte.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 3 Août 2007

Offert par mes parents à mon anniversaire, ce livre promettait beaucoup. Comment ça nous avons des fripouilles, des brutes, des meurtriers dans ma mignonne petite région qui semble quand même moins barbare que Paris... Et bien je me trompe nous avons notre lot de méchants petits canards dans la marre. Entre le vampire du clocher, le monstre de la lande, les tueurs de saint sacrement, le Noël sanglant de deux innocents ou l'abominable crime de Bégard, les titres des différentes nouvelles composant ce livre promettaient. 
Je m'attendais à une atmosphère étouffante digne de Bellemare, à des affaires vraiment frappantes. Non les costarmoricains ne sont pas les petits paysans calmes qu'ils semblent être. Et puis grosse déception. Rien de très prenant en fin de compte. Des affaires dignes de n'importe quelle partie du monde : infanticide, fraticide, meurtre avec vol. Oui les crimes sont terribles mais ce n'est quand même ceux qui sortent du lot. Ce n'est pas comme Londres et son Jack, le gévaudan et sa bête.  J'ai été super déçue. Je ne retrouve pas les lieux car il n'y a aucune description. Ce n'est pas le petit frisson que j'ai avec le maitre de l'angoisse : bellemare! Ca faisait un moment que je n'avais pas fait ma curieuse avec ce genre de livres et là je me suis trouvée un peu pathétique avec celui-ci. Tant pis, au suivant ;-)

Fermer


Dans la même collection, il y a les grandes affaires criminelles de Savoie, Touraine, du Nord, du Loir et CHer, Tarn, Val de Marne, vaucluse, Creuse, Eure et Loire, Alsace, Auvergne, Ile et Vilaine, Aveyron, Gascogne, Gironde, Loire, Lozère, Meuse, Seine Maritime : http://www.deboree.com/les-grandes-affaires-criminelles_c7_p1.html

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #témoignage

Repost0