Publié le 14 Novembre 2012

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0009/13/hypnose-charles-grant-9782266075558.gifAnne wit à Ashford chez sa grand mère. Elle est destabilisée par un étranger à l'allure effrayante, aux yeux terrifiants. Ses amis se mettent à se comporter bizaremment, violemment, ils sont comme hypnotisés. Que leur arrive t-il? Elle mène l'enquête. Que risque t-elle?

Un livre d'horreur pour jeunes ados à partir de 11 ans. c'est un livre très court, qui se lit rapidement. Le vocabulaire est parfaitement adapté à un jeune lecteur. L'histoire est prenante, effrayante. L'atmosphère pesante est présente. Le style se rapproche de RL Stine. Une lecture agréable.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 13 Novembre 2012

http://www.audiable.com/Resources/titles/84626100182100/Images/84626100182100L.gifLe titre est clair, ce n’est pas la mélodie du bonheur. Nicolas Rey s’autodétruit et partage cette descente aux enfers avec nous. Il évoque sa paternité, son côté volage entre sa femme et ses maitresses, son penchant pour l’alcool et autres substances qui donnent des ailes. Le livre est composé de chapitres très courts évoquant une anecdote, un sentiment, une sensation.

L’avantage du livre est qu’il est très rapide à lire. Ca défile. Ce n’est pas intellect, pas besoin de réfléchir et quand on cherche un livre pour combler un court moment d’attente, c’est le genre de lecture bien pratique.

Le point négatif est que je n’ai pas du tout accroché. Je me demandais ce qu’il foutait à se détruire ainsi alors qu’il semble avoir tout pour être heureux. Et puis d’un autre côté, il a le droit de faire ce qu’il veut, il a droit de ressentir du malaise, qu’est ce que ça peut bien me faire, je m’en fous, j’ai assez à gérer avec mon quotidien.  C’est le sentiment que je garde du livre « je m’en fiche de ses problèmes, on a tous nos boulets ». A l’origine c’est zhom qui avait acheté ce livre. Personnellement, honte sur moi mais je ne connaissais même pas Nicolas Rey. Zhom est plus modéré. Ca se laisse lire. C’est sans plus mais ce n’est pas une lecture désagréable non plus.

Le point ++ du bouquin : la dernière page. Rien que pour elle, je ne regrette pas cette lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #témoignage

Repost0

Publié le 8 Novembre 2012

http://www.livraddict.com/covers/26/26246/couv48285608.jpgJe ne m’étais encore jamais attaqué à la littérature indienne. Domaine peu connu mais en émergence, il est temps pour moi d’essayer ce style. Ce recueil d’extraits écrits par des auteurs indiens était un bon début pour me familiariser avec la culture et  le style de récit. Il est composé de 4 récits, 4 portraits de femmes indiennes. C’est un autre monde, une autre culture, c’est dépaysant. Un voyage aux odeurs d’épices, aux couleurs lumineuses des saris, sur fond de mariage arrangé, de soumission au mari, d’apprentissage de l’émergence féminine, de compétition avec la belle mère, de fierté de la famille. On est face à quatre tableaux aux sujets récurrents : le mariage arrangé, l’épouse qui se doit d’être irréprochable pour ne pas déshonorer sa famille, le mari responsable de sa famille, l’importance d’avoir des enfants, l’envie de s’émanciper. On ne porte pas de jugement sur les coutumes indiennes, ce n’est pas le but. Les récits sentent bon la culture indienne tout simplement.

Par contre, il y a quand même une auteur qui me fait de l’œil grâce à son style d’écriture et je pense me procurer un livre d’elle sous peu : Chitra Banerjee Divakaruni.

Les différents récits du livre :

L’échographie + une liaison de Chitra Banerjee Divakaruni

A flot d’Anita Nair

En Sandwich de Bulbul Sharma

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 6 Novembre 2012

Ca y est j'ai enfin modifié le design du blog qui commençait à me sortir par les trous du nez. Je voulais quelque chose d'épuré, de simple, de basique, de clair. La plateforme over-blog propose enfin des styles comme je le voulais. Ca fait du bien :D. Comme quoi un pas grand chose peut nous faire plaisir :D

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 6 Novembre 2012

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51KbTvdoFmL._SL500_.jpgEva débarque de Californie avec son meilleur ami Carry, à New York. Elle démarre un nouvel emploi dans une agence de pub. Le premier jour, alors qu’elle arrive au crossfire Building récupérer son badge, elle rencontre Gidéon. Il est le plus bel homme qu’elle n’ait jamais vu. Elle est envoutée. Il l’a également remarqué mais Gidéon Cross, puissant homme d’affaire, n’a pas l’habitude de tourner autour du pot, il la veut et il l’aura. S’est-il douté un instant qu’il en tomberait éperdument amoureux ?

Une nouvelle vague débarque au rayon littérature, le « mommy porn » comme la nomme la presse. Je trouve ça un peu fort quand même car même si le livre est une succession de moments intimes décrits de manière très explicite, de là à appeler ça porno, c’est jouer les puritains. Comme si le genre était nouveau ! Qui n’a jamais lu les harlequins ou Virginia C Andrews qui n’avait pas sa langue dans sa poche. Qui oserait dire que « la bicyclette bleue » est un porno et pourtant il y en a du cul aussi ! Dont il faut arrêter de jouer les saintes nitouches et de diaboliser ce genre de bouquins.

Pour en revenir au livre, je cherchais une belle histoire romantique qui me ferait fondre. Je n’ai pas été déçue. J’ai été transportée. Ce n’est pas de la grande littérature mais c’est bien écrit, sans tabou, sans retenue et c’est magique. L’ensemble est complètement farfelu, irréel mais c’est justement ce qui m’a plu. Ils sont beaux, riches, parfait, ils font rêver. On ne les imagine pas le matin au réveil avec le visage de papier mâché, ne sentant pas le frais. Ils sont toujours au top. Même quand ils transpirent à la salle de sport, ils sont superbes. Ils sont irréels car on envisage mal leur couple dans la routine journalière, Eva tomber enceinte, se retrouver avec la peau distendue, les vergetures, les jambes lourdes. On ne les imagine pas négligé. Gidéon avec une bedaine naissante, les joues pendantes, non je ne veux pas de ça. On a parfois besoin de s’évader face à notre quotidien ennuyeux, sans magie, sans étincelle, d’un classique déprimant. Eux ils illuminent, ils sont étincelants, époustouflants.

Le côté purement sexuel de leur relation évolue très rapidement vers un sentiment amoureux. Ca ne gâche rien au suspens car ils forment un couple qui ne s’ennuie pas. Leurs nombreux coup de gueule, fuites, retrouvailles et tout ça en une semaine, ça tourbillonne chez eux et ils nous entrainent avec eux. Ca va être difficile maintenant de revenir sur des lectures plus tranquilles et plus sérieuses. J’attends la suite avec impatience.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0