Publié le 30 Juin 2011

http://www.decitre.fr/gi/75/9782070617975FS.gifA Bibracte, en terre celtique, 52 avant JC, Windus est germain et esclave. Morgana est élève au cours de vates. Elle est la fille d'un grand druide. Petrus est citoyen romain d'une région gauloise asservie par Rome et est également élève à l'école druidique. Tous les 3 sont nés le même jour. Ils sont très proches et leurs destins semblent liés. Dans une période mouvementée, Vercingétorix veut chasser les romains, ces trois amis devront parcourir bien des épreuves. 

C'est une histoire charmante qui sent bon les celtes avec ses druides, bardes, coutumes... Le côté historique romancé est très intéressant. Les personnages de Vercingétorix et César ne sont pas vraiment comme je les imaginais mais pourquoi pas. 

J'ai passé un très bon momentde lecture avec ces trois pré-ados dont le devenir m'interpelle énormément.

A suivre donc.

 

Adapté à partir de 8 ans.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 30 Juin 2011

http://www.nautiljon.com/images/manga_volumes/7/9/7/3797.jpgOga est un dur à cuire du lycée Ishiyama, repère de bandes de mauvais garçons. Il a été choisi par le démon des transferts dimensionnels pour devenir le père du diable amené sur Terre pour détruire l'humanité. Le diable lui même l'a adopté. Hilda débarque également pour veillez sur son jeune maitre. Ce chamboulement va entrainer un quotidien des plus explosifs. 

J'ai beaucoup ri à la lecture de ce manga. Tout n'est pas terrible, il n'est pas des plus faciles à suivre, à lire et ce phénomène de domination de la part d'Oga est assez fatiguant. J'attendais des scènes beaucoup plus drôles car il y avait du potentiel et tous les éléments réunis. Mais bon, je me suis tout de même bien amusée. J'ai passé un bon moment à rire du couple Oga et Hilda et de ce petit bout de chou de diable.

Les planches sont assez brouillonnes, confuses, difficiles à suivre à mon gout. Mais les expressions des personnages sont hilarantes, c'est là qu'on retrouve la touche des dessinateurs japonais. Cette capacité à rendre hilarante une scène rien que par l'expression de ces personnages. 

En bref, je n'en garderais pas un souvenir inoubliable mais j'ai bien ri.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 30 Juin 2011

http://www.bd-sanctuary.com/couvertures/big/abelard-bd-volume-1-simple-25721.jpg Abélard est un oisillon qui a toujours vécu dans ses marais. Un jour, il rencontre l’envoutante Epilie. « Pour séduire une fille comme Epilie, il faut lui offrir la lune ». Abélard essaie de décrocher la lune sans succès. On lui dit qu’en Amérique, « un jour ils voudront aller sur la lune ». Il décide de quitter les marais pour voyager jusqu’en Amérique. Dans son périple il rencontre des gens du voyage puis Gaston.

 Premièrement, l’histoire. Elle est mignonne. J’aime bien Abélard pour sa naiveté, sa personnalité, sa douceur. J’aime son environnement, les rencontres qu’il fait. Sa quête est terriblement naive mais j’adore, ça le rend attachant.

Deuxièmement les dessins. Ce sont des traits style brouillon, pas nets mais très sympathiques. Un trait trop lisse aurait mal cadré avec l’ensemble je trouve. Ce sont des dessins assez sombres mais qui donnent une atmosphère cohérente.

En bref une bande dessinée très sympathique à lire, agréable. Et j’ai particulièrement aimé les dictons que sort le chapeau d’Abélard.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0