Publié le 21 Mars 2013

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51IS6zbbihL._SL500_.jpgErin alias Katie s’est installée à Southport, une petite ville de Caroline du Nord. Elle fuit un passé douloureux qui la terrifie. Elle est méfiante, apeurée et apparait comme mystérieuse pour les habitants. Elle se laisse approcher par Alex, le gérant de la supérette qu’elle fréquente. Il est veuf et est lui aussi marqué à vif. Ces deux égratignés de la vie se sont bien trouvés.

Encore une histoire comme je les aime. Deux personnes que le destin a réuni et faite l’une pour l’autre. Le livre traite en parallèle le sujet délicat de la maltraitance au sein du couple. J’ai pitié d’Erin, de son quotidien. On se demande pourquoi elle sort de cet enfer de cette manière ? Avait-elle un autre choix ? Ca me rappelle la chance que j’ai de ne pas vivre ça. Je suis bien lottie. On est ensuite heureux pour Katie d’avoir trouvé une famille à aimer et qui pourra panser ses blessures. Enfin le geste bien atypique de Carly la première femme d’Alex est incroyable de courage.

Un beau livre, une belle écriture pour une belle histoire. Merci Nicholas Sparks pour cette lecture à un moment qui m’est si pénible au niveau forme.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 19 Mars 2013

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41fiW3Oq9xL._SL500_AA300_.jpgEva et Gidéon entretienne une relation bien compliquée. Tous deux meurtris par leur passé, ils tentent de se reconstruire ensemble, ils se sont bien trouvés. Possessifs, jaloux, ils sont obsédés l’un par l’autre, une obsession qui pourrait bien avoir raison de leur relation. J’avais adoré le tome 1. Ce coup de foudre entre Eva et Gidéon m’avait transporté et fait rêver. J’attendais de pouvoir les retrouver et voir comment ils allaient évoluer. On reprend l’histoire le lendemain de l’évènement survenu à la fin du tome 1. En tout cela fait un mois qu’Eva et Gidéon sont ensemble. Autant dire qu’ils n’ont pas gagné en maturité et que l’on retrouve donc le même jeu de « je t’aime moi non plus » qui m’a tapé sur les nerfs cette fois ci. Trop c’est trop, Eva n’a qu’à passer à autre chose. Je te quitte, je te déteste mais je suis droguée de toi et c’est le même déroulement à chaque page. Bof j’attendais quelque chose d’un peu plus profond. Et enfin voilà que Nathan réapparait. La manière dont le problème « Nathan » est résolu n’est clairement pas satisfaisant à mes yeux. Je ne suis pas d’accord avec le choix de l’auteur, vraiment aucune moralité.

J’ai de plus trouvé l’écriture un peu laborieuse cette fois ci. Ca m’a fatigué. J’étais enjouée pourtant. J’espérais une sacré bonne histoire détente pour me remettre tranquillement de ma grippe et à la place cette lecture m’a fatiguée. Je suis vraiment déçue mais bon je sais bien que je lirai quand même le tome 3.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 19 Mars 2013

http://ecx.images-amazon.com/images/I/517xl8H4kqL._SL500_.jpgOn nous a menti sur le massacre de la famille impériale des Romanov cet été 1918 ? Ils ne seraient en fait pas tous morts exécutés. Après la saga Anastasia suite à la fameuse Anna Anderson affirmant être la grande duchesse Anastasia, j’espérais en effet que la sombre fin des Romanov ne soit pas celle annoncée. Méritaient-ils leur sort dans une Europe anti-monarchie, à un moment de crise où il faut trouver un bouc émissaire qui ne connait pas les restrictions et la souffrance du peuple. Dans un contexte de révolution, de guerre mondiale, leur sort semblait scellé. Mais si les femmes Romanov avaient survécu ? C’est ce qu’aurait du nous démontrer ce livre. Malheureusement entre étalage de connaissances Historiques, de noms impossibles à retenir, le lecteur lambda que je suis se retrouvera complètement noyé. L’auteur est un spécialiste et le montre, encore faut-il qu’il n’oublie pas le profil de ses lecteurs. Il n’est pas en train de soutenir une thèse devant des collègues mais en train d’essayer de donner une réponse à des curieux un peu incultes comme moi. Je n’ai pas les connaissances suffisantes pour suivre correctement cette lecture et n’ait pas le niveau suffisant pour suivre le cheminement de Marc Ferro et comme c’est frustrant.

Finalement, les femmes Romanov ont-elle survécu ? Je ne sais toujours pas. Les témoignages peuvent tous être démontés. Peut-on croire l’une ou l’autre hypothèse ? Nous n’avons aucune certitude et l’auteur nous met de toute façon le doute sur tous les documents qu’il évoque. Je reste donc sur ma faim et sur ces fameuses images des années 90 où on nous assurait avoir retrouvé la famille massacrée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #historique

Repost0