Publié le 30 Avril 2007

Et oui les articles vont attendre un petit peu, au moins jusqu'à mercredi car pour le moment je suis en WEEK END, encore :-D. Juste ce petit message pour dire que je n'oublie pas le blog ;-), que je n'oublie pas les livres bien que je sois en train de visionner une partie de notre dvdthèque en prêt. "Hooligans" : des nez cassés, du sang, des morts, un espèce d'"american history X" plus soft. Pas mémorable. American Pie je ne sais pas combien. j'avais aimé le 1, le 2 m'avait fait exploser de rire, le 3 moins et celui ci dans la même continuité m'a bien fait rire. C'était con, c'était niais, crétin, cru mais j'ai ri :-D. Donc voilà, je reviens dans 2 jours pour de nouveaux articles. A+

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 26 Avril 2007

Biblioblog sort son propre prix littéraire. Pour plus de renseignements, c'est ici : http://biblioblog.fr/index.php/2007/05/01/523-le-prix-biblioblog-fonctionnement.

Le liste des livres sélectionnés :

 

Essel a publié les résultats de son étude sur Le lecteur et internet intitulé "la traçabilité du lecteur sur internet". Il y a quelques mois, Essel avait publié un questionnaire pour connaitre les habitudes de recommandations, conseils  des lecteurs notamment avec la flambée d'internet. 7 articles très intéressants, détaillés et représentatifs sont édités sur son blog suite au dépouillement du questionnaire et c'est ici : http://essel.over-blog.com

 

Un peu nostaligue des années dorothée et hanna barbera? Tous les génériques/images c'est par ici : http://www.generiquestele.com. J'ai enfin pu retrouver des traces d'un dessin animé que j'adorais quand j'étais encore en primaire, c'est reporter blues.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #majanissa

Repost0

Publié le 25 Avril 2007

Harvey Cheyne est un jeune fils à papa, pourri gâté, arrogant, égoïste, surprotégé par sa mère. Lors d'une traversée vers l'Europe, il tombe à la mer et est récupéré par un pêcheur de morue. Il va passer la saison de pêche avec l'équipage. Embauché comme mousse contre rémunération, la vie change pour ce gosse de riche étranger à la sueur, le travail et la fatigue. Une bonne leçon de vie sur le terrain pour ce garçon qui va découvrir l'amitié, la confiance, le labeur, la reconnaissance, l'angoisse.

Un livre pour les jeunes mousses d'environ 11 ans mais décidément pas pour moi. Je m'étais égarée dans l'île au trésor, je me suis perdue dans les termes de ce livre ci. Je ne m'intéresse pas au vocabulaire de la mer, de la pêche, des bâteaux, du coup je n'y comprend rien. Je n'arrive même pas à saisir l'esprit du marin.

Je laisse çà pour les jeunes aventuriers qui apprécieront je pense ce livre plutôt bien traduit et adapté. De plus, il possède une mignonne morale très intéressante.

kipling.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 24 Avril 2007

VOTRE BLOG A ETE SELECTIONNE POUR LA NOUVELLE VERSION D'OVER BLOG!

Youpiiiiii et je gagne quoi à part les bugs et les emmerdes de la V2?

Veuillez cliquez ici pour la migration... JOKER???

Enfin bon, lorsque je vois les mignonnes interfaces de Florinette, Hélène, patch, je veux bien tenter ma chance.

Par contre, le blog sera du coup en "vrille" pendant seulement quelques heures (d'après eux). J'avais prévu pour aujourd'hui une critique de "capitaines courageux", si je ne peux pas la poster aujourd'hui, ce n'est que partie remise pour demain :-D.

J'espère juste retrouver tous mes petits par la suite :-(.

 A bientôt avec la V2 ;-)

12h05 : Ca y est j'y suis et franchement je l'aime bien cette interface admin. Un peu perdue au début, je retrouve les onglets et même plus.

Question : A quoi sert de passer en privilège maintenant puisque l'on a accès aux statistiques avec le mode normal?

J'ai hâte de jouer avec mon nouveau joujou et mes nouvelles interfaces :-D

14h : Bon je ne maitrise pas encore tout et me suis rendu compte que l'ajout de commentaires ne semblait pas automatique à la publication de l'article.

En tout cas, les dernières news, reviendue de la bibliothèque avec de nouvelles lectures. Un livre pioché chez Patch : La jeune fille suppliciée sur une étagère d'Akira Yoshimura

Un autre pioché chez Florinette : Perla de Frédéric Brun

Et le dernier pioché chez Hydromielle : De bons présages de Terry Pratchett et Neil Gaiman

De belles heures de lectures devant moi ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #majanissa

Repost0

Publié le 23 Avril 2007

Tome 2 de la quête d'Ewilan pour libérer les spires de l'influence néfaste des Ts'Liches qui empêchent le dessin et ont figé les dessinateurs. Après le refus de son frère Akiro de la rejoindre dans l'autre monde pour libérer les figés, Ewilan rentre à Gwendalavir où elle retrouve Edwin son protecteur, maitre Duom, Ellana la marchombre, Bjorn et Maniel les chevaliers.

Les liens se resserent entre les membres du groupe. De nouvelles aventures les attendent pour arriver au but de la mission.

J'ai beaucoup apprécié le résumé du début sous forme de cours magistrale et les petits rappels au début des chapitres, du coup j'ai bien mieux compris les termes et j'ai bien plus apprécié la lecture que pour le tome 1. Même si j'ai trouvé la fin du tome un peu trop facile et simplette, j'attends le dernier tome avec impatience où j'espère un focus sur les relations entre les personnages. Une série fantasy à la française qui me plait bien.

Mon avis sur le tome 1 : http://majanissa.over-blog.com/article-5721996.html

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 17 Avril 2007

Je connais le sujet, je vois exactement mes personnages, il ne me manque plus que le livre!

Je veux un homme / une femme ou un couple qui voit débarquer de nouveaux voisins dans un immeuble. On imagine bien les junkies avec l'ENORMMEEEE home cinéma, le couple guitare électrique + haut parleur, tout pour faire vibrer les murs. Le(s) personnage(s) principal(aux) subissent les nuisances en n'osant trop rien dire par crainte voir peur. Puis c'est le craquage, le(s) héros pètent les plombs, les oreilles sont saturées, les neurones explosés, la patience en bouillonnement. Commence alors le début d'une énorme machination. Je veux de l'ingéniosité, de l'intelligence et de la vengeance. Je ne veux pas de sang, pas de bagarre mais un énorme plan machiavélique pour changer la vie de ces chers voisins d'amuuuuurrrr. Je veux de la folie, de la précision et du vice pour amener ces chers et tendres peu à peu vers une descente aux enfer.

Je ne veux pas une escalade de la connerie à celui qui agacera le plus l'autre, je veux de la subtilité.

Je n'ai pas forcément envie que l'histoire finisse par "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants".

A défaut de ne pas le vivre, j'aimerais au moins pouvoir le rêver car là je suis à saturation. Je remercie encore mes parents d'accepter si gentillement de m'accueillir le week end pour que je me repose. Je remercie aussi l'agence de location pour m'avoir répondu qu'ils n'en avaient rien à faire de mes problèmes de voisinnage et d'avoir en plus appeler mes chers voisins pour leur dire de continuer à vivre leur vie normalement.

Si vous avez des titres de livres qui vous viennent en tête, n'hésitez pas.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #majanissa

Repost0

Publié le 16 Avril 2007

Maria est une orpheline au service de Mme Ignacia Botin, une aubergiste pas très commode. Lorsque son mari montre toute sa cruauté en tuant le petit de Mimosa, la chatte de Maria, celles-ci s'enfuient alors en quête d'une vie meilleure.

A Madrid, Maria trouve une place de bonne cher le peintre "Don José Pacheco". Elle va être immergée dans un monde qui la passionne : le dessin pour lequel elle a un certain don. Mais au temps de l'inquisition, il est impensable qu'une fille fasse autre chose que les tâches ménagères.

Le livre est mignon et l'histoire m'a plu. L'écriture n'est pas difficile. Une lecture adaptée pour une jeune fille de 11 à 13 ans.

Le site de l'auteur : http://www.mariebertherat.com/

La Fille au pinceau d'or a obtenu  :

  • Le Prix Adolire 2006 de Meylan (Isère)
  • Le Prix Collégien 2006 de Narbonne
  • Le Prix littéraire 2006 de Saint Martin de Crau
  • Le Prix 2006 du Conseil Général de Gironde
  • Le Prix Plaisir de Lire 2006 de l'Yonne. 

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 12 Avril 2007

Nous sommes dans les années 30 en Mandchourie sous le règne de la Chine et occupée par les soldats japonais.

D'un côté, nous avons "la joueuse de go", jeune chinoise de la Mandchourie. Et de l'autre un jeune soldat de l'armée japonaise.

Dans cette ambiance de révoltes, de tortures, d'exécutions, de recherches d'espions, ces deux êtres opposés par leurs clans, idéologies vont se rencontrer à une table de jeu de go. Une longue partie débute qui va les amener à se dévoiler plus qu'il n'était raisonnable.

Le livre est construit sous la forme d'alternance du récit de la chinoise puis du japonais. Une construction qui me plait bien et qui m'a amené plusieurs points de vue, plusieurs styles de sentiments parfois en contradiction, d'autres fois en harmonie.

Une lecture qui a été très agréable. L'écriture est belle et nous entraine dans la culture poëtique chinoise, l'histoire et tradition japonaise/chinoise.

Un gros clin d'oeil également à la maison d'édition "A vue d'oeil" qui édite les livres en gros caractères. Pour moi, qui passe ma journée entière sur écran PC, c'était fantastique de lire cette édition. Plus de fatigue des yeux au bout d'une demi heure de lecture, j'ai même pu lire pendant presque 3 h mardi soir, vraiment c'était agréable.

L'avis de Kalistina

L'avis d'Essel

L'avis d'Agapanthe

L'avis de Lancelot

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 11 Avril 2007

Que m'apprend Tatiana par mail? Une grande nouvelle pour elle et son petit dernier :

Elle s'appelait Sarah
de Tatiana de Rosnay bientôt au cinéma !
 
 
La vente des droits cinéma à Stéphane Marsil pour le compte des sociétés Hugo films et Expériences films vient compléter l'extraordinaire histoire du roman de Tatiana de Rosnay, qui n'a pas fini de faire parler de lui. L'adaptation sera écrite par Serge Joncour et le film réalisé Gilles Paquet-Brenner  (Les jolies Choses, Gomez et Tavarez, U.V )qui souhaite confier le rôle de Julia Jarmond à une actrice américaine.
 
  Le succès national et international du roman se confirme :
  En France, en moins d'un mois de vente le roman est entré sur toutes les listes des best-sellers (Le Point, Le Nouvel Observateur,  L'Express et Livres Hebdo).
 A l'étranger, vendu dans 15 pays avant sa publication le 1er mars, Elle s'appelait Sarah a depuis fait l'objet de nouvelles enchères :
 -en Israel (droits cédés à Kinneret-Zmora), 
-en Espagne (droits cédés à Suma de Letras) 
-et au Brésil (Objetiva).
 
En Italie, où le roman est paru fin janvier, Mondadori a déjà réimprimé deux fois le livre. Sarahs schlüssel est paru la semaine dernière en Allemagne (Bloomsbury-Berlin) et paraîtra en juin aux Etats-Unis chez St Martin's Press, N.Y.
--AFP


FELICITATIONS TATIANA :-)

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #majanissa

Repost0

Publié le 10 Avril 2007

François vit avec la vieille Zabelle sa nourrice. Il n'a ni mère, ni père, c'est un champi (nom donné aux enfants abandonnés par leurs parents et souvent trouvés dans des champs). L'action se déroule dans un décor campagnard à une époque où  les champis ont très mauvaise réputation. On les dit fourbes, compagnons du diable, trompeurs et il n'est pas bien vu de les prendre en affection. C'est pourtant ce qui va arriver à Madeleine, jeune mère trompée et délaissée par son mari, qui va être touchée par la gentillesse et douceur de François. Elle va être prise de tendresse pour ce jeune garçon un peu niais, ce qui n'est pas au goût de tout le monde.

Bien des épreuves attendent Madeleine et François, afin de conserver leur amitié et amour.

C'est une histoire de Georges Sand comme je les aime. On retrouve un schéma bien classique de l'auteure et l'écriture est toujours aussi belle. Avec un accent bien rural, des mentalités des plus campagnardes, çà sonne bien le chant de la campagne.

Le livre est un peu honteux pour l'époque, le sujet étant "l'amour et la différence d'âge". La préface a d'ailleurs rapproché cette histoire avec une des histoires d'amour de l'auteur.

Une lecture qui a été un peu plus longue que prévue mais que j'ai trouvé agréable, tendre et harmonieuse.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #roman

Repost0