Publié le 31 Décembre 2009

Mon bilan pour 2009 :

Déjà le plus important, ça a été mon retour dans la blogosphère littéraire après une bonne année en tant que fantôme au moment de ma grossesse et de la naissance de ma princesse.
Un retour qui n'est pas sans difficulté. Je ne connais quasiment plus personne. Les blogs auxquels j'étais habituée sont soit fermés soit fantômes comme je l'ai été ou soit abandonnés. Les blogs ont poussé comme des champignons et je peine à rattraper mon retard (merci cuné pour ton article répertoriant les blogs, merci google reader de me permettre d'en suivre un nombre effarant).

2009 C'est de très beaux swaps : le swap mille feuille, merci Didouchka, le swap o mythe merci Armélie (Liméa) dont l'adresse du blog me renvoie une erreur :(, et le swap arc en ciel merci Chrestomanci que j'avais eu le plaisir de connaitre grâce à un swap jeunesse.

2009 c'est pleins de partenariats avec BOB , Babelio et Livraddict qui m'ont permis de découvrir des auteurs et des livres que ne me seraient jamais tombés entre les mains sans eux. J'ai eu de très bonnes découvertes, des moins bonnes mais j'ai cependant toujours le même plaisir à me plonger dans ces oeuvres que je n'aurais pas eu l'occasion de lire sans ces partenariats.

2009 ce sont évidemment des livres et notamment :

La route – Cormac Mac Carthy


Le cercle du Phénix - Carolyn Grey

Ce que je sais de Vera Candida – Véronique Ovaldé


Et une mention spéciale pour deux livres qui sont loins d'être les livres du siècle mais qui continuent à me hanter. Il y a des livres que j'ai aimé et qui pourtant me laissent peu de souvenirs quelques jours plus tard et il y a ces livres sans plus voir avec des moins mais qui me poursuivent sans relâche, dont le souvenir persiste, les interrogations pour l'un, les regrets pour l'autre. Ils ont au moins eu l'avantage de me laisser une trace et pour ça je leur dis bravo :

La mort lente de Luciana B. - Guillermo Martinez

Parce que c’est écrit – Véronique VanHaren



Pour 2010, j'espère à nouveau de nombreuses lectures, être plus encore plus assidue et continuer à découvrir tous vos blogs. J'espère également de nombreux partenariats pour de nouvelles découvertes.

Et également une chose qui me tient à coeur, ça serait organiser un swap régional. Que de la littérature régionale, des livres, des auteurs, des histoires bien de chez vous et des produits 100% locaux. Je me lancerai en  Janvier ou Février si vous trouvez l'idée intéressante. A suivre donc.

Bon réveillon à tous, une très bonne année 2010. Tous mes voeux de bonheur, de santé et de réussite.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 30 Décembre 2009

http://ecx.images-amazon.com/images/I/510EX-cKxkL._SS500_.jpg

Pour le défi « j’aime les classiques », ce mois-ci, j’avais choisi Alice au pays des merveilles. Comme « cantique de Noël », je n’en connaissais que la version Walt Disney. Un rappel de l’histoire pour le fun ? Alors qu’elle revoit ses leçons avec sa sœur à l’ombre d’un arbre, Alice aperçoit un lapin blanc bien pressé. Intriguée, elle le suit dans un pays imaginaire où les animaux parlent et où il va lui arriver bien des aventures.

Ma lecture a été un peu dérangée par le film d’animation. Mon esprit était formaté et je n’arrivais pas à avoir mes propres images, mes propres impressions. C’est comme si j’étais en train de revoir le Disney. Heureusement que certains passages diffèrent ce qui m’a permis de me détacher peu à peu du film. La lecture est devenue plus agréable et j’ai apprécié les différences avec l’animé. Il en ressort d’ailleurs une impression générale d’avoir préféré le livre au film. Le déroulement du livre m’a davantage plu. Le passage avec le lièvre et le chapelier toqué était plus agréable. C’était un passage que je n’appréciais pas trop, je le trouvais trop fouillis et ici c’est un moment très drôle surtout avec le loir. Ensuite, j’ai trouvé que le lapin blanc était bien plus agressif dans le livre et j’ai trouvé ça plus intéressant. C’est un mal poli, hautain par rapport à la basse gente. J’ai également trouvé Alice moins niaise que dans le dessin animé.

J’ai cependant un grand regret : Ne pas avoir les connaissances suffisantes pour apprécier pleinement l’œuvre. Beaucoup de choses me sont forcément passées à côté et encore, heureusement que ma traduction française donnait pleins d’explications notamment sur le chapelier toqué, le lièvre, les poèmes… Mais dans l’ensemble je regrette mon inculture :(.

 

Je compte à présent à m’attaquer au conte « De L’autre côté du miroir ».

 

Sur ce, je vous souhaite à tous et toutes un bon réveillon du nouvel et à l’année prochaine !

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 18 Décembre 2009

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51XXgzP0bhL._SS500_.jpgCilla la petite fille de Janet Hardy, célèbre actrice qui s’est suicidée suite au décès de son fils ainé Johnnie dont elle ne s’est jamais remise, a décidé de revenir dans la demeure campagnarde de sa grand-mère et de la restaurer. En rangeant le grenier, elle découvre de vieilles lettres adressées à sa grand-mère, de la part de son amant, un homme marié du coin. Peu de temps après cette découverte, Steve l’ex mari de Cilla est agressé, les salles de bain de la maison sont saccagées, des insanités sont inscrites sur les murs de l’entrée et sa voiture. Des petites poupées Katie (personnage de série qu’incarnait Cilla dans son enfance) accompagnées de menaces achèvent d’inquiéter Cilla. Un habitant de cette petite ville tranquille cherche à se débarrasser de la petite fille de Janet Hardy. Qui a tant envie de la faire fuir, qui serait prêt à aller jusqu’à lui faire du mal ?

 

Nous sommes en hiver, j’ai froid, un temps à rester sous sa couette avec un livre mignonnet, pas trop intellectuel, de quoi buller bien au chaud. Avec Nora Roberts, je me doutais que je n’aurais pas de mauvaise surprise, c’est une valeur sure. L’histoire mélange vieux secrets de famille que certaines personnes n’ont aucune envie de voir remonter à la surface, de la vengeance, de l’amour, du sexe (juste ce qu’il faut quand il faut), de la passion, des personnages charmants et attachants. Et en plus, le livre se lit très bien, ce n’est pas prise de tête, c’est fluide et simple. Pas besoin de réfléchir, il n’y a qu’à déguster la lecture. N’y cherchez pas une lecture intelligente, digne du prix Goncourt, nous sommes là pour nous détendre et savourer.

J’ai adoré le personnage de Cilla, son caractère, la recherche de soi même. J’ai succombé à Ford. Comment ne pas tomber amoureuse de ce charmeur aux blagues lourdes, fan de super héros, hyper protecteur, aux phrases superbes qui font rêver n’importe quelle fille. Ah si les hommes pouvaient prendre un peu l’exemple sur ce genre de livres… Et Spock, je ne peux oublier de mentionner cette crème. Je veux le même !

 

En bref un livre très agréable pour un dimanche au coin du feu.

 

Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon de m’avoir permis de passer un très bon moment.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 14 Décembre 2009

http://storage.canalblog.com/08/69/536764/34722969.jpgChoisi pour Emma dans le cadre du swap mille feuille, je n'ai pas pu résister, je l'ai lu.
Première page et première vérité, " Un qui n'est pas du coin entre dans le bar". Et c'est vrai que les "étrangers" comme on les appelle (en fait tout simplement des non bretons) on les reconnait de suite. Les cirés en short et sandales chaussettes, on peut être sur que ce sont des hollandais ou allemands. Les pulls rayés avec cirés, quasi sur qu'ils sont parisiens ou du sud. A part les pêcheurs (et encore), il n'y a que les touristes pour acheter le célèbre pull rayé (merci Jean Paul Gauthier pour l'avoir rendu mondialement connu). C'est comique mais on reconnait vite un accent, un air, un truc de pas d'ici ;)

Ca donne le ton du livre. C'est une série de petites histoires qui se passent près de chez nous, avec l'esprit, les coutumes, les habitudes du coin. La bretagne QUOI :D. Les histoires ne sont pas forcément très gaies mais ça correspond bien au cadre. Surtout que lorsque j'ai lu ce livre, nous étions en période de tempête. Temps gris, bourrasques, violence des vagues qui vont frapper les rochers. Un temps idéal pour être dans l'ambiance de ce petit livre.

En bref, je l'ai beaucoup aimé et j'espère qu'il ne faut pas être forcément d'ici pour l'apprécier ;).

Merci à "aproposdelivre" pour l'avoir présenté sur son blog, sans cet article je ne l'aurais jamais connu.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 12 Décembre 2009

C'est Didouchka qui m'a gâtée! Le colis :

autre

Elina et moi avons adoré l'ouvrir. Pleins de petits paquets nous attendaient. Noel avant l'heure :).

DSC01876

Elina a trouvé le livre qui lui était destiné. Elle l'aime beaucoup. Intitulé "Bon appétit" il énumère ce que mange certains animaux. Idéal pour nommer les aliments qu'elle mange au quotidien.

DSC01889

Elle s'est bien amusée avec les ustensiles de cuisine aussi :

DSC01893
Il y a tout ce qu'il faut pour ne pas laisser accrocher mes légumes + un bol (pour les cacahuètes de l'apéro?)
Un très beau livre de recettes, j'ai du mal à le récupérer d'ailleurs. Elina va le chipper tous les jours. Et c'est très étonnant, c'est bien le seul livre qu'elle n'essaie pas de déchirer. Elle touche juste la couverture. Il y avait de très bons chocolats nestlé qui n'existent déjà plus ;).

Et une série de livres :

DSC01896

Un Michèle Barrière "meurtre à la pomme d'or", trois receuils de nouvelles : Sur le zinc, des mots à la bouche. Très agréable les receuils de nouvelles étant donné que je ne peux lire que le soir c'est ce qu'il y a de plus faciles.

Encore un grand merci à Didouchka pour tout ça :)



Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 10 Décembre 2009

http://ecx.images-amazon.com/images/I/511tz6bspgL._SL500_AA240_.jpgTout d’abord je présente mes excuses à l’éditeur PERRIN pour avoir été si longue à lire le livre. J’ai mes raisons, chaque mot est important dans ce livre. Ce n’est pas comme un roman où la phrase vole devant les yeux et tant pis si on a occulté quelques mots par ci par là. Ici nous avons affaire à un ouvrage d’Histoire : La biographie de Charles D’Autriche, dernier empereur de l’empire autro-hongrois.
De la monarchie autrichienne, je ne connaissais que Sissi incarnée par Romy Schneider et le magnifique Franz. Le genre d’histoire à faire rêver la petite princesse que j’aurais voulu être qui amoncelait les jupes et robes pour avoir une robe digne des plus beaux bals viennois. Puis mon intérêt pour les familles royales a augmenté à cause du plus beau parti d’Europe de mon âge, le prince William et à cause de Stéphane Bern qui avec Saga avait une manière magnifique de raconter les histoires. Ben oui, je l’aime bien Stéphane Bern moi. Vers la quinzaine, j’ai donc commencé à me documenter sur les familles royales européennes et ai commencé « les ailes foudroyées » de Frédéric Mitterrand que j’ai abandonné puis l’impératrice de Nicole Avril que j’ai également laissé tomber. Décidément rien ne valait les nunucheries de Romy Schneider et la passion de Stéphane Bern pour que je m’intéresse à ces familles bien compliquées.
Et voilà que je vois que Babelio propose un livre sur le dernier empereur de l’empire austro hongrois en partenariat. Bon allez pourquoi pas ?

Le livre est particulièrement bien documenté, pleins de références, de propos rapportés, d’annexes et le plus importants les sujets (Charles et Zita) sont charmants, attachants et ne connaissant absolument pas leur histoire, je n’ai eu aucune envie d’abandonner. Qu’est ce qui a bien pu provoquer la chute de la monarchie en Autriche.
On revient sur le règne de François Joseph, une grande majorité du livre raconte la première guerre mondiale vue sous un angle dont je n’avais aucune connaissance. On voit toujours le côté français, on ne se met jamais du côté des « ennemis » qui pourtant souffrent également de la guerre. On a un point de vue qui montre une Allemagne déterminée mais aussi une France pas très fine qui a refusé une brèche pour la paix. En effet, le but principale de Charles d'Autriche à toujours été la paix! Pourquoi l'a t'on dédaigné? J’ai eu l’impression que l’on n’était pas forcément très clean dans cette histoire.
La guerre est parfaitement rapportée et vaut largement tous les cours d’Histoire que j’ai pu avoir sur cette période. Des paroles de Zita sont particulièrement marquantes :
« Je me rappelle une visite sur le front du Karst, une puanteur effroyable, indescriptible. Jusqu’au loin que je regardais, je voyais des cadavres de soldats tombés, et des rats, des rats, des rats horribles et énormes partout. Ils vinrent jusqu’à nos voitures et grimpaient aux roues. Un cauchemar. »
On assiste peu à peu à la chute de la monarchie et en voyant le résultat je me demande si c’était une bonne chose ? Et si l’empereur avait pu empêcher toutes les guerres ethniques qui ont suivi par la suite ? Quelle serait la face de l’Europe si l’empire autrichien et la monarchie hongroise avaient survécus ? Il me semblait être un bon monsieur que ce Charles mais peut être pas les épaules pour sa position. Méritait-il sa béatification par le pape Jean Paul II ? A la lecture du livre, sans doute.
J’aimerais à présent lire la biographie de Zita par le même auteur. Elle ressort elle aussi comme étant d’une nature charmante.

Merci à Guillaume et Babelio pour la lecture de ce livre et évidemment aux éditions PERRIN.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 9 Décembre 2009

La période de Noel qui a démarré est particulièrement propice à ce genre de lecture. Livraddict a proposé ce livre en lecture commune. J’avais en tête l’animé disney « Le noel de Mickey » (oui oui je sais j’ai de sacrées références). On avait évidemment l’oncle Picsou dans le rôle de Scrooge et mickey dans celui de Cratchit.  Je me suis dit que c’était peut être l’occasion ou jamais de lire l’œuvre de Dickens.
Faut-il rappeler l’histoire ? Scrooge vieux radin solitaire reçoit la visite de trois esprits (celui des noels passés, celui du noel présent et celui des noels futurs) pour lui faire changer son comportement.
Premier ressenti, j’ai eu du mal avec l’écriture. Je m’attendais à un conte pour enfant et j’ai découvert bien plus que cela. J’ai buté sur certaines tournures, certaines descriptions mais surtout en règle générale, il m’a fait réfléchir. Il entraine forcément une remise en question de soi même. Est-ce que l’on n’est pas soi même un peu Scrooge à des degrés plus au moins prononcés ? En bref, je n’ai pas été transportée, émerveillée par ce conte, j’en attendais tellement autre chose. Je préfère de loin ma version mickey ! Par contre, je serai bien intéressée par la toute dernière version sortie avec Jim Carrey.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 8 Décembre 2009



Flora est un peintre à la renommée débutante. Lors d’une exposition à New York organisée par Thibault et ses collaboratrices, une des toiles « le regard » est particulièrement prisée. Quelle est la cause de cet engouement ? Qui sont ces acquéreurs aux méthodes et pratiques extrêmes qui transforment ce voyage en enfer. Une lettre douteuse est envoyée à Flora, le « regard » est volé, la CIA est infiltrée, les collaboratrices de Thibault sont « agressées ». Le dénouement aura lieu à la forteresse du loup cédée pour un euro symbolique à Arthur passionné de rénovation, un proche de Flora.

Difficile de donner un avis sur le livre. J’ai apprécié certaines idées, c’est grâce à elles que j’ai eu le courage de finir le livre mais dans l’ensemble j’ai été très écœurée par le livre. J’ai aimé l’idée du tableau, du spiritualisme, l’enquête, la place de la forteresse. J’ai détesté tout le sexe gore qui encombre la majorité du livre. Le livre pourrait même être classé en lecture pour adulte à mon avis. Il n’a rien à faire entre les mains d’un ado de moins de 16 ans je pense. La plupart des scènes sexuelles auraient pu être occultées, elles n’ont aucun intérêt dans l’histoire première, je rappelle que le livre est censé être un thriller c’est en tout cas ce que vend la quatrième de couverture.

J’aurais à la place préféré que la forteresse du loup soit introduite plus tôt. J’ai trouvé que ce lieu mystérieux, maudit n’était pas suffisamment exploité. Son histoire méritait d’être davantage développée et le lien avec Flora et Sam le voleur aurait pu être plus approfondi. Les liens entre Flora et Sam ne sont pas suffisamment travaillés non plus et Sam perd totalement de son bestiale sur la fin, assez décevant.

En résumé, entre orgie sexuelle et meurtrière, j’ai cherché en vain le thriller. Dommage car l’idée de départ me plaisait quand même beaucoup et me plait toujours autant, je reste sur ma faim !

 

Merci à BOB de m'avoir permis de lire ce livre et aux éditions Licorne de me l'avoir fourni.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0