Alice au pays des merveilles – Lewis Carroll

Publié le 30 Décembre 2009

http://ecx.images-amazon.com/images/I/510EX-cKxkL._SS500_.jpg

Pour le défi « j’aime les classiques », ce mois-ci, j’avais choisi Alice au pays des merveilles. Comme « cantique de Noël », je n’en connaissais que la version Walt Disney. Un rappel de l’histoire pour le fun ? Alors qu’elle revoit ses leçons avec sa sœur à l’ombre d’un arbre, Alice aperçoit un lapin blanc bien pressé. Intriguée, elle le suit dans un pays imaginaire où les animaux parlent et où il va lui arriver bien des aventures.

Ma lecture a été un peu dérangée par le film d’animation. Mon esprit était formaté et je n’arrivais pas à avoir mes propres images, mes propres impressions. C’est comme si j’étais en train de revoir le Disney. Heureusement que certains passages diffèrent ce qui m’a permis de me détacher peu à peu du film. La lecture est devenue plus agréable et j’ai apprécié les différences avec l’animé. Il en ressort d’ailleurs une impression générale d’avoir préféré le livre au film. Le déroulement du livre m’a davantage plu. Le passage avec le lièvre et le chapelier toqué était plus agréable. C’était un passage que je n’appréciais pas trop, je le trouvais trop fouillis et ici c’est un moment très drôle surtout avec le loir. Ensuite, j’ai trouvé que le lapin blanc était bien plus agressif dans le livre et j’ai trouvé ça plus intéressant. C’est un mal poli, hautain par rapport à la basse gente. J’ai également trouvé Alice moins niaise que dans le dessin animé.

J’ai cependant un grand regret : Ne pas avoir les connaissances suffisantes pour apprécier pleinement l’œuvre. Beaucoup de choses me sont forcément passées à côté et encore, heureusement que ma traduction française donnait pleins d’explications notamment sur le chapelier toqué, le lièvre, les poèmes… Mais dans l’ensemble je regrette mon inculture :(.

 

Je compte à présent à m’attaquer au conte « De L’autre côté du miroir ».

 

Sur ce, je vous souhaite à tous et toutes un bon réveillon du nouvel et à l’année prochaine !

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article

Karine :) 31/12/2009 16:21


Il faut que je lise la vraie version... j'adore Alice dans toutes ses version mais bizarrement, je n'ai jamais lu celle de Lewis Carroll!!!


Majanissa 04/01/2010 09:21


Tu avais lu quelles versions? Les versions illustrées? J'aimerais bien lire une version destinée à un enfant pour voir les dessins.


Jo Ann v. 31/12/2009 13:52


Pour moi, c'était confus et je ne supporte pas Alice O:-)


Majanissa 04/01/2010 09:23


C'est sur qu'Alice peut être exaspérante mais j'adore les personnages de ce monde merveilleux :D


Violette 31/12/2009 10:02


oui oui c'est encore possible... ;-)
j'ai découvert les Disney sur le tard ;-) et jamais vu celui-là... mais en lisant vos commentaires, je me demande si je vais le faire voir à mon fils (en même temps, je ne me vois pas lui lire la
VO !!!)


Majanissa 31/12/2009 10:25


Pour un enfant le film se regarde très bien, ils n'ont pas à comprendre le pourquoi du nom "chapelier toqué" et prennent les poêmes comme ils sont ;)


Violette 30/12/2009 22:22


Ce qu'il y a de bien avec un classique comme celui-ci, c'est qu'il y a plusieurs niveaux de lecture (et si ça peut te rassurer, je ne pense pas avoir exploité les références, les sous-entendus et
les jeux de mots à 100% non plus).
De mon côté, j'aimerais voir la version Disney que je ne connais pas! :-)


Majanissa 31/12/2009 09:36


Whaouh c'est encore possible de ne pas connaitre la version disney? Je suis impressonnée ;). Pour les références j'aimerais au moins les relire en anglais et avoir les VO pour comprendre les
blagues ;)


Marie L. 30/12/2009 21:55


Il faudrait que je lise cette oeuvre à lire, d'une part parce que c'est une des plus grandes oeuvres de la Littérature, d'autre part parce que je ne connais que la version édulcorée de
Disney..............


Majanissa 31/12/2009 09:37


L'animé ne peut pas se permettre d'intégrer tous les jeux de mots du livre et côté caractère je suis un peu déçu ils se sont pris pas mal de libertés.