Les catilinaires - Amélie Nothomb

Publié le 21 Décembre 2007

Emile et Juliette s'aiment depuis qu'ils ont 6 ans. C'est un couple qui se suffit à eux deux. Lorqu'Emile part en retraite, ils achètent une maison en campagne afin de s'isoler.
Très rapidement, Palamède Bernardin , leur voisin, s'insinue dans leur cocon. Il ne parle pas, est grossier, ennuyeux. Tous les jours de 16h à 18h c'est la même incruste invivable.

On m'avait conseillé ce livre il y a quelques mois lorsque je pétais un cable grâce à mon "charmant" voisin du dessus. A défaut d'avoir la personne s'incrustant chez nous, c'était sa musique et particulièrement ses basses, ses éclats de voix, les hurlements de sa bande de potes déchirés. On avait hésité à déménager puis on avait trouvé refuge un voir deux jours par semaine chez les parents pour recharger nos piles.
Quel bonheur ce fut que la séparation de ce couple qui provoqua leur déménagement et l'arrivée de deux étudiants très corrects à la place.On a réappris à apprécier cet appartement qui était devenu un enfer.
Du coup, j'en ai retrouvé des similitudes avec cette lecture. L'incruste est différente mais tout aussi pesante. Le dénouement amène les mêmes joies mais dans le livre celui-ci est quand même plus tragique que le notre (ça reste du nothomb ;)).

Conclusion : Le malheur des uns fait le bonheur des autres ;)

undefined

Le site de l'auteur : http://www.amelienothomb.fr/Livres/romans/les_catalinaires.php

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Amélie Nothomb...
je l'aime bien autant que je ne l'aime pas, à tel point que je ne sais pas si je l'aime ou pas !
Déconcertante Amélie !
Répondre
M
Elle est comme ça miss Nothomb. On l'aime et on la déteste en même tellement elle est parfois si exaspérante. C'est peut être ce qui fait son succès qui sait.
A
j'aime bien le côté complètement absurde de cette incruste...
Répondre
F
Bonjour!
J'avais beaucoup aimé ce livre. L'incruste du voisin est de plus en plus pesante au fil des pages et il ne faut pas oublier l'horrible voisine (hideuse physiquement) mais qui fait pitié quand même.
Je te conseille également "Hygiène de l'assassin" et "Les combustibles" mais tu connais peut-être déjà...
Répondre
S
C'est marrant qu'ils aient écrit deux fois "CatAlinaires" sur le site de Nothomb...

C'est le premier de cette auteur que j'ai lu, ça fait, ouh, ben 11 ans... C'était très agréable!

SysTooL
Répondre
M
@Joelle : décidément je suis à la bourre par rapport à tes lectures ;)@Sylire : La galère quand on en a des "terribles" mais ensuite on apprend à apprécier l'appart malgré ces inconvénients.@Karine : N'hésites pas surtout!@Anne : Ca ne m'étonne pas. Je ne regrette vraiment pas la lecture.@Vanessa : Justement, je me suis beaucoup retrouvée dans cette agressivité c'est exactement ce que l'on a vécu.@Systool : Je n'avais même pas remarqué. Mais quand on s'en rend compte ça fait moyen...
V
Mince alors, mon message n'est pas passé!

Alors voilà, je te disais ne pas avoir totalement adhérer à ce Nothomb-là, peut-être un peu trop agressif (et puis je ne devais pas avoir un vécu qui me touchait sur ce sujet, ;-)) ).

Et puis juste un petit mot: je t'ai fait un clin d'oeil sur mon blog. Très bon week-end et très bonnes fêtes de fin d'année à toi et tes proches.
Répondre