Le roman de la momie - Théophile Gautier

Publié le 11 Juin 2006

J'ai enfin réussi à le finir et pourtant j'avais tant d'autres choses à faire à la place. Il m'aura fallu des mois pour le lire. Une torture ce livre. Une momie est découverte et théophile Gautier nous fait le récit d'un moment de la vie de celle-ci qui s'appellerait Tahoser. Elle a aimé un hébreu mais désirée par le pharaon, elle finira reine.
Le livre est une succession de descriptions ennuyeuses et sans grand intérêt. Il ne fait que décrire avec des mots, des peintures que l'on peut admirer au british museum à Londres et autres musées. Et d'ailleurs, il est bien plus agréable de regarder les tableaux que d'en lire leurs descriptions dans ce livre. L'action est casiment nul au profit de ces longs amas d'adjectifs descriptifs. Je comprends qu'un élève qui doit lire ce genre de choses soit complètement dégouté. Si j'avais du lire çà au collège, j'aurais été écoeurée. Rien que le temps qu'il m'a fallu pour lire est significatif. Mais bon, j'ai quand même réussi à le finir...

Rédigé par majanissa

Publié dans #roman

Repost 0
Commenter cet article

l'archer vert 12/03/2011 12:25


Pareil que votre avis. A périr d'ennui durant sa première moitié (rien que la première phrase est imbitable par sa longueur !!), ca s'ameliore à la fin, mais c'est juste pour nous
re-re-re-re-re-re-re raconter un épisode de la Bible !!


steven 25/10/2009 20:26


merci sa fai plaisir de voir des gens de mon avis


steven 21/10/2009 13:44


je trouve que ce livre est très ennuyeux ,je suis au college j'ai une fiche de lecture a faire dessus et j'en suis dégouter


Majanissa 21/10/2009 13:56


Je ne peux que compatir !!


La Fouine 25/04/2009 12:38

Merci pour ton avis sur ce livre qui semble être imbuvable ! Je vais donc l'éviter... Bonne continuation

Valentine 22/04/2007 10:01

fo pas exagérer, on me la imposé aussi, et je suis soulagée pour une fois de ne pas avoir autant de description qu'un Balzac (parfaitement ennuyeux) ou un Stendalh (le rouge et le noir, lui est capable de vous rendre suicidaire...) Lhistoire se suit et il n'est vraiment pas long. Pour découvrir le style du XVIII e siècle!!!

majanissa 23/04/2007 09:11

Je n'ai jamais lu Balzac ni Stendalh. En effet, il n'est pas long n'empêche qu'il m'a fallu un temps fou pour le lire et ce n'est pas agréable.