C'est moi le chat : la réponse

Publié le 2 Juillet 2007

J'ai été piégé par "le bibliomane" pour le jeu du  chat qui est de dévoiler 7 secrets.
Il y a quelques temps j'avais participé aux 5 secrets et merci à Anne (Je crois que c'était toi qui donnait l'entourloupe ;-)) de donner la combine pour contourner le jeu :-D.
Pour les 5 premiers secrets, ils sont dispos là : http://majanissa.over-blog.com/article-5460468.html.

Pour les deux autres :

6) Je pète un câble lorsque j'entends dire à des enfants que l'obésité est une maladie. Pour un enfant, une maladie se soigne par des médicaments alors que l'obésité se soigne avec ENORMEMENT de volonté. Je suis contre ceux qui disent : "j'y peux rien, ce sont les gènes". A ceux là, je réponds qu'il faut faire plus attention que les autres voilà tout. Pour moi, l'obésité (dans la majorité des cas) est un laisser aller avec est un mélange de sales habitudes alimentaires et de manque de mouvements. Pour ceux qui vont m'incendier dans les commentaires en disant que je ne sais pas de quoi je parle, justement je sais de quoi je parle. Et c'est un combat de tous les jours pour ne pas retomber dans ce laisser aller. Donc autant combattre le problème quand il apparait très jeune.  Les bonnes habitudes, c'est très tôt qu'il faut les prendre.

7) Je suis très bavarde en général et pourtant dès que je rentre chez moi, je ne dis plus un mot au grand désespoir de Mr Maja. J'aime être chez moi sans rien dire, en étant tranquille et silencieuse. Aucune idée du pourquoi.

Et c'est le tour de qui??
La dernière fois, je voulais avoir ceux de ma soeur, c'est toujours le cas mais j'ai l'impression qu'elle ne passe pas sur mon blog :-(. Il va falloir que je lui dise moi même qu'elle est le chat :-D

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article

Soma 02/07/2007 22:07

C'est encore moi :o))
J'ai lu d'autres commentaires & je voulais dire qqch... Il y a bcp de parents qui ne voient pas du tout leur enfant comme obèse, alors que cela devient très alarmant ! Un enfant doit paraitre maigre & s'il a une morpho comparable à un adulte, c'est qu'il a déjà des kg en trop (je ne sais pas si je suis claire) ! Un enfant doit être maigrichon c'est tout !
Le carnet de santé a des courbes & moi, en consultation, je montre tjs à l'enfant & aux parents où ils se situent sur la courbe...
J'ai vu une maman pleurer car elle ne savait plus comment faire maigrir son enfant, je l'ai orientée vers un nutritionniste d'enfant... ms c'est terriblement difficile pr une mère de priver son enfant (c'était vraiment son sentiment) en sachant parallèlement que c'était pr son bien & que l'obésité n'allait apporter à son enfant que des pbl de santé (et psychologique : le regard des autres, le regard sur soi également...)
Il faut également savoir que ce n'est pas facile pr ttes les familles de nourrir leur enfant, que cela coute moins cher d'acheter des pommes de terre que des légumes verts. C'est aussi une réalité...
Bref, tout ça pour dire que l'obésité est une vraie lutte de santé publique à tout âge !
Bizzz Majanissa !!!!!

PS : génial ta réflexion sur la technologie !!!

Majanissa 03/07/2007 11:04

ALors dans l'ordre, tu es très claire, il n'y a pas de problèmes. Pour le fait que les parents ne voient pas leurs enfants obèses, je suis OK mais quand on le leur dit et qu'ils sentent que leur enfant est sujet à discrimination (car les jeunes ne sont vraiment pas tendres parfois), ils devraient quand même se mettre dans la tête qu'il y a un problème. Après, il ne s'agit pas forcément de priver l'enfant mais de le faire bouger. Moi je n'ai pas pu faire d'activités sportives car mes parents ne pouvaient pas s'organiser pour venir me chercher. Et je trouve dommage ce genre de réactions. Pour le fait que les légumes sont plus chers que les féculents, complètement d'accord avec toi. Mais en faisait attention aux offres, aux promos, on peut quand même réussir à manger des légumes comme il faut. Il ne faut pas être difficile tout simplement.Et une dernière chose, Oui aux distributeur dans les écoles, Non aux barres sucrées dedans, Oui aux fruits, Oui aux céréales, pain...

Pascal 02/07/2007 17:57

Bravo et merci Majanissa pour avoir joué le jeu.J'ai adoré ton commentaire sur les nouvelles technologies, et puis aussi celui sur les galettes ( j'en raffole !)
Merci encore et à bientôt.
Bonnes lectures.

Majanissa 03/07/2007 10:56

De rien Pascal, j'ai pris le temps mais je l'ai fait ;-).

hydromiel 02/07/2007 15:25

Je suis d'accord avec toi, que pour l'obésité des enfants, une grande part (si ce n'est 98%) de la faute reviens aux parents qui ne font pas attention, c'est clair.
En ce qui me concerne, c'est arrivé alors que j'étais déjà adulte. Sinon ça allait bien. J'ai même encore des fringues en 38/40 dans mon armoire (ha oui parce qu'en plus je suis un peu maso sur les bords et j'aime garder les vêtements que je ne porterais plus jamais lol). J'ai essayé de "traiter" le problème en profondeur, avec l'aide de professionnel, mais rien à faire. Je ne dois pas être prête. Ou alors, c'est qu'au fond, une partie de moi ne souhaite pas changer... en vérité, je ne sais pas.

Majanissa 02/07/2007 15:48

Arrivé quand c'est adulte, avec mon regard d'ancienne obèse je me dis : " ah ben mince alors, tu as réussi à arriver jusque là sans problème et çà t'arrive quand le moment critique (adolescence) est passé". Maintenant, est ce ça te bloque dans ta vie de tous les jours, faut voir si c'est vraiment handicapant. Dans mon cas j'ai changé à cause du regard des autres et du problème relationnel que çà causait. Pas de vie sociale à un âge où çà devenait important. Et je trouvais que ça m'handicapait lorsque je travaillais en saison et du coup je me suis dit que ça serait pire lorsque je chercherai du travail. Je pense qu'un obèse est discriminé à l'embauche. Mais c'est surtout le manque de vie sociale qui a amené le changement. Et puis un voyage aux USA m'a fortement aidé. Ils m'ont dégouté avec leur nourriture, je me réveillais avec la faim la nuit. Un mois à ce régime a permis de faire rétrécir un peu mon estomac et diminuer cet apétit atroce que j'avais. En tout cas, si tu ne ressens pas le besoin de changer, à mon avis c'est que ta vie est comblée malgré tout. On sent lorsque l'on est pas comblé.

Anne 02/07/2007 14:25

Mon point de vue sur l'alimentation des enfants rejoint tout à fait le tien. Le "bien mangé" a été pour moi une part entière de l'éducation de mes enfants. Pourtant nous sommes tous très gourmands! Une gourmandise se canalise assez facilement quand sont imposées quelques régles. Chez nous c'était légumes et fruits obligatoire à chaque repas et jamais de provisions incensées de friandises ou patisseries. Comme ça, quand j'en achetais à mes enfants elles étaient toujours synonymes de "moments de fête". Moi, par contre, je n'ai pas du tout été élevée ainsi. mes parents pensaient qu'être gros c'était être obligatoirement en bonne santé! Charcuterie et féculents à gogo!
Moi je suis bavarde chez moi, au boulot, avec mes amis...et même dans mes com'. Seules les personnes hiérachiquement supérieures ou celles que j'admire me clouent le bec!

Majanissa 02/07/2007 15:40

Ah mon dieu, tu as eu la même éducation que moi. Tu as sans doute entendu des centaines de fois : "mange, tu ne sais pas qui te mangeras ;-)".Heureusement que mon compagnon a une toute autre éducation et qu'il fait super attention à ce qui est dans l'assiette. Ca m'aide énormément au quotidien :-D.Mais de quoi arrives tu à parler tant que çà chez toi?

Florinette 02/07/2007 12:27

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire sur l'obésité, car je réagis et pense comme toi. Ici, habitant en bord de mer, je vois beaucoup d'enfants avec des ventres proéminents alors que les parents ne montrent pas de signe d'obésité. Ils leur donnent, dès le départ, de mauvaises habitudes alimentaires et ce que je ne comprends pas c'est qu'ils voient bien leurs enfants grossir, ils ne se réveillent pas du jour au lendemain comme cela, les vêtements sont là pour avertir qu'un certain surpoids s'installe !! Enfin, voilà ce que j’en pense !

Par contre, pour à l’inverser de toi, je ne suis pas très bavarde à l'extérieur, mais plus chez moi ! ;-)

Majanissa 02/07/2007 14:00

Oui FLorinette, je parle bien de l'enfant obèse (pas d'adultes c'est encore différent ;-)). Le surpoids peut arriver très très vite mais je pense que c'est aux parents de faire attention à leur enfant. Je reproche très souvent à mes parents de m'avoir laissé entrer dans cet enfer alors que j'étais fautive mais pour moi, c'était eux les adultes, c'était eux qui devaient poser les limites. Encore aujourd'hui, mon père dit :  " les études ont montré que c'était génétique donc qu'est ce que l'on y peut?" Mais on y peut que l'on fait gaffe à ce que l'on mange, que l'on ne peut pas faire comme le maigrichon d'à côté. Et moi ce genre de discours çà me gonfle! Pour le côté bavarde, il faudrait que tu me donnes des sujets de conversation à aborder à la maison alors ;-)