jeunesse

Publié le 3 Août 2010

http://cot.priceminister.com/photo/103506530_L.jpgJ’avais adoré les films d’Anne Shirley avec Megan Follows dans le rôle d’Anne et de Jonathan Crombie dans le rôle de Gilbert. J’avais vu les deux premiers épisodes lorsque j’étais ado puis le tout dernier assez tardivement. C’est lors d’une rediffusion de l’ensemble des « Anne of Green Gables » que je me suis souvenue que France Loisirs avait édité toute la collection à la fin des années 90, évidemment plus du tout disponible et éditée aujourd’hui ;). J’ai longtemps cherché cette collection à un prix raisonnable. Je m’étais rabattue sur une autre édition du coup que je n’avais jamais ouvert. Et puis pour mon anniversaire, je tombe sur une annonce sur le bon coin. J’ai ainsi pu acquérir la totalité des Anne Shirley. Fin Juillet, je me suis alors décidée à me faire l’intégrale Anne.

 

Faut-il rappeler l’histoire ? Anne, une orpheline de onze ans est recueillie par Marilla et Matthew Cuthbert. Alors qu’ils attendaient un garçon pour travailler à la ferme, ils sont dépités de voir à la place cette petite fille rousse à la conversation incessante. Mais très rapidement le frère puis la sœur s’attachent à Anne et décident de prendre soin d’elle. Elle trouvera à Avonlea, le foyer qu’elle espérait tant, le paysage pour nourrir son imagination et une amie de cœur Diana Barry.

 

Dans un premier temps, j’ai eu du mal avec Anne. Elle parlait trop, elle me saoulait voir me fatiguait. Son imagination sans limite et son babillage occupe l’ensemble du texte. Elle m’agaçait. Ses « n’est ce pas ? » « Vous ne trouvez pas ? », m’exapéraient. Mais bon, c’est le personnage. Anne sans sa rêverie, son engouement, son bavardage, il ne resterait plus grand-chose d’elle. Puis elle a grandi, muri, elle est devenue plus réfléchie, elle s’est tue. J’ai commencé à apprécier davantage ma lecture. Je m’y suis attachée à cette fille rousse aux tâches de rousseur qui l’insupportent et qui voit rouge lorsqu’on la traite de « poil de carotte ». Plus elle s’acceptait et plus elle grandissait pour quitter son corps d’enfant et devenir un beau brin de fille plus elle commençait à être agréable à suivre, à « écouter ». Le premier tome s’est terminé à grande vitesse, le deuxième tome est déjà entamé.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 13 Juillet 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/512vO-c7ytL._SS500_.jpgL'action se passe en Angleterre, au Moyen-Age, aux temps des croisades et du règne de RIchard Coeur de Lion.

Tristan est un jeune garçon recueilli par des moines à sa naissance. Ses origines sont un mystère.

Un jour, un groupe de templier s'arrêter à l'abbaye et Sir Thomas demande de prendre Tristan en tant qu'écuyer. Tristan va suivre le chevalier en Terre Sainte où il devra apprendre le maniement des armes, la guerre, la fuite pour protéger la plus grosse convoitise de tous les temps : le Graal.

 

Ce livre a fait l'objet d'un partenariat avec Blog-o-book et les éditions Tourbillon. Pour ce partenariat, j'étais en duo avec le fils d'un collègue. J'étais un peu navrée de voir qu'autour de moi, on ne parlait jamais bouquins, ben oui dans une boite bourrée d'ingénieurs, les livres sans image, sans mot technique et même pas en anglais, on ne connait pas. J'ai donc voulu tenter ma chance avec la progéniture d'un de ces phénomènes ;).

 

De mon côté, le livre a été très rapide à lire. L'histoire était agréable à suivre. J'ai trouvé Tristan très sympathique quoique un peu trop mûr pour son âge. J'ai été emportée par le suspense et ne suit pas rassassiée, une suite est heureusement prévue. J'ai trouvé très drôle l'insertion de certains personnages historiques dans le livre, je vous laisse la surprise. EN bref, une lecture très agréable, facile à lire, un vocabulaire simple mais sans être trop enfantin. Un livre adapté pour un enfant de 13 ans.

 

Mon binôme de 13 ans a également dévoré le livre. Lu en une semaine malgré la période de BEPC dans laquelle il se trouvait (je le félicite d'ailleurs pour sa mention très bien).

Il a aimé le livre car c'est un style qu'il a l'habitude de lire. Il aimerait lire la suite s'il y en a une. Lui aussi à succomber aux énigmes du livre, Qui est Tristan? Quelles sont ses origines? Quels sont ses liens avec Sir Thomas? Il l'a reconnu mais comment et qui a t-il reconnu? Que va t-il arrivé à Tristan et ses compagnons? Que va t-il arriver au Graal? ... Malgré tout il a trouvé cette fin bizarre. C'est vrai que l'on se sait rien sur Tristan en fin de compte. On n'est pas plus avancé à la fin de ce tome qu'en début concernant le personnage principale. Sur ce point là, je rejoins mon binôme car ça m'a également un peu frustré. Il a également trouvé que l'histoire commençait trop rapidement et qu'un peu de présentation aurait été sympa. Là dessus, je pense que l'on rejoint le fait que l'on ne connaisse pas vraiment Tristan, Sir Thomas ect... Je suis également restée sur ma faim à ce niveau là.

 

En bref, une lecture très sympathique, facile à lire, apprécié par un garçon qui aime les livres moyen âgeux, chevaleresque et apprécié par une plus ancienne pré-ado qui a passé un bon moment avec ce livre.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 29 Juin 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51CuUf30YQL._SS500_.jpgAvec ses cheveux de feu, son regard bleu foudroyant, son attitude étrange, Kaitlyn effraie ses camarades qui la prennent pour une sorcière. Sa manie de dessiner des évènements qui vont se produire n’arrange pas les choses. Lorsque Joyce, l’assistante de Mr Zetes lui propose de développer son don de prémonition dans un institut, parmi d’autres élèves dotés comme elle de dons psychiques, elle se sent heureuse et enfin à sa place. Elle y rencontre Rob qui guérit, Anna qui parle aux animaux, Lewis qui domine la matière et Gabriel qui domine les esprits. Elle est épanouie parmi les autres mais un malaise s’installe concernant l’institut. Qu’est ce que Mr Zetes attend réellement d’eux ? Et qu’est ce qui est arrivé aux étudiants de l’étude pilote ? Le secret de l’institut les menacera tous, les entrainant à fuir.

 

Je rapproche l’histoire à celle d’Intuitions qui avait un thème similaire, une ado, un don, une fuite, de l’amour. Alors que je reprochais à Intuitions de ne pas développer le côté « pouvoir », ici il est pleinement utilisé, développé, je n’ai pas été déçue. Les dons exceptionnelles des cinq ados sont au devant de la scène et ils vont s’en servir de leurs capacités. Leur pouvoir fait parti d’eux et ils les assument. On ajoute à ça de l’amitié, de l’amour, de la jalousie, de la peur, du suspense, on obtient un livre pour ado très sympathique, très agréable à lire. Le livre est un véritable pavé, il contient la trilogie de prémonitions et pourtant il se lit vraiment vite, je n’aurai d’ailleurs pas aimé qu’il soit séparé en plusieurs livres distincts, ça m’aurait frustré. En bref, une lecture que je conseille aux filles qui ont été déçues par Intuitions par le manque de pouvoirs dans le livre, aux filles qui ont aimé Twilight et qui aiment la bit lit en général, pour toutes les filles qui ont envie de passer un moment de lecture agréable, pas compliqué, tranquille. L’écriture est facile et fluide, un bon moment lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 28 Mai 2010

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv2847177.jpgJem est une jeune fille à la vie perturbée. Sa mère droguée meurt d’overdose alors qu’elle est une petite fille. Cette tragédie lui fait comprendre à quoi correspondent les nombres qu’elle voit lorsqu’elle pose les yeux sur les gens. Jem est capable de voir le jour de la mort des personnes. Et lorsqu’un jour, avec son « pote » Spider, elle voit les mêmes numéros pour toutes les personnes l’entourant, elle comprend qu’il ne faut pas rester dans le coin. Elle entraine Spider dans sa fuite puis c’est la catastrophe. Un attentat a provoqué la morde de nombreuses personnes et quoi de plus suspect que deux individus s’enfuyant des lieux du crime ? Commence pour Jem et Spider une cavale épuisante.

 

Lorsque j’ai lu le résumé, ça m’a fait penser à Destination Finale. Mr Maja et moi avons visionné la quadrilogie il y a peu et ça m’avait plu. Le livre m’attirait forcément. Mais je n’ai pas obtenu totalement ce que je cherchais. Ce premier tome est comme une mise en bouche, une mise en place des personnages, de l’histoire. Et puis on arrive au terme du livre et j’ai constaté que le sujet principal du livre n’était pas le don ou la malédiction de Jem mais principalement sa relation avec Spider et ses relations avec le monde qui l’environne. On détaille plus le caractère de cette jeune fille rebelle qui ne sait pas faire confiance, qui ne veut pas s’attacher aux personnes qui pourraient lui apporter l’amour dont on a tous besoin. Donc j’ai légèrement regretté que les nombres ne soient pas davantage mis en avant. Mais le deuxième tome nous laisse penser que les nombres y auront peut être plus de place.

 

En bref, une lecture agréable qui n’a pas répondu à mes attentes premières mais un livre très sympathique à lire malgré tout. Idéal pour une adolescente à partir de 13 ans.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 20 Mai 2010

http://lafonpublishing.com/img/Glam_couvm_1272892067.jpgShipley Gilbert, Tom, Nick, Adam et Eliza se rencontrent à l'université  de Dexter. Shipley et Tom font partis de l'élite New Yorkaise. Elle a tout pour plaire, elle est magnifiquement belle et riche. Il est beau, issu d'une bonne famille et également fortuné. Nick et Eliza sont d'origine plus modeste. Adam est local et profite de la gratuité de la fac que son statut lui permet. On ne peut pas dire qu'ils soient amis mais les circonstances font qu'ils forment un groupe.

 

C'est un livre léger, mon état de fatigue l'a apprécié. On retrouve un gossip girl plus âgé, les personnages semblent moins "faux cul". La richesse est moins étalée, j'ai ressenti plus d'affinités avec les personnages.

Ce n'est pas le livre du siècle mais ça se lit bien et les jeunes filles à partir de 15 ans devraient bien apprécier. Les fans de gossip girl devraient y retrouver ce qu'elles aiment.

Un petit point, je n'ai pas compris le secret de Shipley et je n'ai pas franchement compris leur décision d'aller à Dexter. La suite de la série donne peut être la réponse ou bien je n'ai pas tout saisi au livre. En tout cas, j'ai trouvé les personnages sympathiques et serait ravie de les retrouver.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 28 Avril 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41OjVN166cL._SS500_.jpgEdward et Bella sont mariés et partent en lune de miel. Bella tombe enceinte. Le bébé mi humain mi vampire tue Bella peu à peu jusqu’à la transformation. Elle s’appelle Renesmée, son cœur bat, le sang coule dans ses veines, sa peau est aussi dure que la roche, elle est d’une beauté fascinante et est dotée d’un don. Tout le monde devient gaga avec elle, elle est la princesse. Mais des inquiétudes planent. Elle grandit à grande vitesse, qu’en est-il de son espérance de vie ? De plus, les Volturi ont vent que le couple Edward-Bella a un enfant, ils pensent qu’ils ont transformé un enfant immortel ce qui est un crime chez les vampires. Accepteront-ils d’épargner Renesmée et sa famille ?

 

Un quatrième tome pas mal du tout. J’ai eu de bonnes frayeurs avec le tome 2 et 3 et je partais donc avec un apriori pour ce tome. Il m’a fallu attendre le dernier tiers pour être à nouveau passionnée par les Cullen et enlever les mauvais souvenirs des deux tomes précédents. Après un début difficile avec Renesmée, je l’ai trouvé chou et attachante (il a fallu se sortir de la tête l’image du monstre tueur de sa génitrice). Rosalie et Jacob m’ont été très antipathiques, j’avais le sentiment qu’ils s’accaparaient le bébé de Bella, ça m’a rappelé de mauvais souvenirs de lorsque ma fille était bébé. Je vivais le fait qu’on me la prenne comme un enlèvement et quand elle n’était avec moi, contre moi, j’avais un tel vide que j’avais envie de pleurer. J’ai également eu beaucoup de mal lorsque Bella était surveillée les premiers temps avec sa fille. Tous prêt à lui prendre Renesmée à la moindre alerte. Ces passages ont été pour moi particulièrement pénibles. En les relisant, j’ai souffert.

J’ai craint la partie du livre vue par Jacob et en fait, c’était moins désagréable que je ne pensais, voir même c’était drôle, surtout les chamailleries avec Blondie. Ensuite j’ai été un peu déçue par l’aspect « nouveau né » de Bella, pas assez mouvementé et pourtant il ne pouvait en être autrement, j’aurais détestée qu’elle soit violente, incontrôlable et un danger pour sa fille. Et enfin, quand j’ai vu débarquer le conflit avec les Volturi au dernier tiers, j’ai eu peur que l’histoire s’éternise mais en fait ça passe comme un rien.

 

Donc mon avis global sur la série : On est très loin du mythe des vampires mais le couple Edward-Bella est charmant, la famille Cullen agréable, la tribu Quileute attachante. Une série pas désagréable, des longueurs mais qui se laissent lire. Une histoire à la conte de fées, ils furent heureux et en plus bonus ici ça sera pour l’éternité, quel bonheur ! Je ne dirai pas que c’est mon coup de cœur de l’année bien que pour moi le premier tome fut un véritable plaisir mais je ne regrette pas cette lecture qui fut sympathique.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 26 Avril 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41sBzcr88YL._SS500_.jpgBella et Edward sont de nouveau réunis suite à l'épisode chez les Volturi en Italie. Edward doit rassurer Bella qui craint encore qu'il ne l'abandonne. Il l'a demandé en mariage mais Bella, le mariage n'est pas son truc. En parallèle, Bella ne peut se résoudre à faire sortir Jacob, son meilleur ami et l'ennemi d'Edward de sa vie. Elle est ballotée entre ses sentiments pour Edward et Jacob. De plus, un groupe de vampires nouveau nés sème la terreur sur Seattle. Qui les a créés et dans quel but? Edward et Bella arriveront-ils à leurs fins l'un envers l'autre?

Ce troisième tome m'a gavée. Je ne retrouve pas le garçon du tome 1 si fascinant. Edward est ici si banal, c'est agaçant. Et Jacob me sort par les trous de nez. Je ne comprends pas Bella dans le triangle amoureux que ce trio forme. Je pensais que les choses étaient claires pour elle, j'ai été déçue par ses révélations, hésitations... J'ai trouvé que le couple Edward - Bella n'avait plus rien d'extraordinaire, de passionnant.
Stephenie Meyer garde malgré tout une écriture très agréable à lire c'est simplement l'histoire qui perd de son intérêt et qui devient ennuyeuse. Je me demande donc si une suite était souhaitable à Twilight? Savoir comment leur relation allait aboutir en valait-il la peine? Après le tome 2 et tome 3, je dirai que je me serai contentée d'un "Ils vécurent heureux". A voir comment le tome 4 s'en sort...

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 7 Avril 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41yACqC3FlL._SS500_.jpgOn a quitté nos deux jeunes tourtereaux, amoureux et heureux. Ce deuxième tome s’annonce sombre. On démarre sur un cauchemar de Bella qui se voit vieille au bras d’Edward. Elle est morose de fêter son dix-huitième anniversaire alors qu’Edward n’en aura toujours que dix-sept. L’aimera t-il toujours malgré les années qui passent ? Lors de sa fête d’anniversaire, elle se coupe avec le papier cadeau, ce qui provoque une réaction de Jasper qui se rue sur elle. S’en est trop pour Edward qui décide de s’éloigner d’elle, pour sa sécurité. "Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je n'en m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé." Elle est désespérée, sombre dans la dépression. C’est Jacob de la tribu des quileutes qui va la sortir de sa torpeur et devenir son meilleur ami. Elle s’attache à lui comme une bouée qui la maintient en vie dans cette tempête. Cependant pour Jacob, elle est plus. On tombe dans le triangle amoureux Edward – Bella – Jacob. Mais Bella ne peut oublier Edward et se met volontairement en danger pour entendre la voix désapprobatrice de son amour éternel.

Alors que Fascination avait un fond de Jane Austen (on se rappelle cet après midi de soleil où Bella tente de lire plusieurs romans de Jane Austen sans y parvenir), on était dans le sentimental, dans tentation, les références touchent l’histoire de Roméo et Juliette, on est dans le drame amoureux, la tragédie. Ce n’est pas le même ton que dans le livre précédent. Je pense l’avoir un petit peu moins apprécié que le premier tome et pourtant je l’ai lu encore plus rapidement. La relation entre Bella et Jacob m’a un petit peu gavé. Je n’aime pas Jacob. Il est lourdaud, il fait très grosses pattes et pour cause. Il n’est pas aussi gracieux qu’Edward, pas aussi fascinant. Et cette première partie avec l’absence d’Edward m’a été très pénible. Mon intérêt a commencé à se rallumer avec l’arrivée d’Alice. Je l’aime bien cette fille, elle me fait rire. Leur voyage en Italie est des plus divertissant dans ma lecture et passionnant. L’Italie, la puissante famille Volturi, on a le décor de la plus belle histoire d’amour interdit, Roméo et Juliette pour la plus intéressante des retrouvailles d’amoureux hors du commun. Une deuxième partie très agréable et encore une lecture que j’ai englouti. L’écriture est décidément épatante. Elle me fascine toujours autant.

 

J’attends à présent de voir le film, ce qui ne devrait pas tarder mais je crains d’être à nouveau déçue.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 31 Mars 2010

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/60/06/19031254.jpgFaut-il encore rappelé l’histoire ? Bella retourne vivre chez son père dans le vert, froid et pluvieux Forks pour laisser sa mère et son beau père tranquilles. Elle est le centre d’attention dans son nouveau lycée, ça la dérange. Elle est réservée, solitaire, mal à l’aise et ne prend pas part au babillage ambiant. Elle est intriguée par la famille Cullen qui sont comme elle, à part. C’est notamment Edward Cullen au comportement déroutant qui l’attire. Il est d’une beauté irrésistible, il est d’une froideur effrayante, des yeux qui peuvent passer du noir glaçant au doré fondant, un rire déconcertant. Il est fascinant. Elle est discrète, elle a une odeur qui fait ressortir le monstre qu’il est, elle est indéchiffrable, un véritable mystère.

 

J’entends parler de cette saga depuis plus d’un an. Les livres ont fait un carton, le film et notamment les deux acteurs principaux ont alimenté de nombreux reportages, articles… J’espèrais passer au travers de cette euphorie que je craignais injustifiée, j’ai encore en tête mon énorme déception avec l’incroyable Da Vinci Code. Et puis par curiosité, j’ai regardé le premier film. Mon dieu, catastrophique. Les voix françaises sont abominables et le jeu des acteurs était très limite. OK ils sont à part, rebelles sur les bords mais là ça donnait parodie d’adolescents qui jouent les blasés. J’ai en tête leur deuxième cours de biologie ensemble et Edward qui répond à Bella d’un « ouaisss » très profond, très mâle, très ridicule. Heureusement qu’il y avait Alice et Jasper dont j’ai apprécié le jeu. Mais l’ensemble m’a donné un coup de vieux, ça faisait très adolescent. Heureusement que la bande son est plutôt bonne avec notamment Muse et son fantastique Supermassive Black Hole. J’en viens quand même au positif car si j’ai été tentée par lire les livres c’est quand même que quelque chose m’a attirée dans le film. Leur histoire est passionnante. Un jeu de chat et souris que j’ai trouvé plutôt bien tournée. J’ai été curieuse de savoir comment Stephenie Meyer décrivait cette relation par des mots. Et il y a une scène qui m’a marqué dans le film, c’est le match de base-ball. Comment l’auteure l’a décrit ?

 

Je me suis donc lancée dans le livre. J’ai été emportée. Stephenie Meyer a une écriture hypnotisant. J’ai dévoré http://ecx.images-amazon.com/images/I/41uDClWZ1iL._SS500_.jpgle livre. Je suis fascinée par le personnage d’Edward. Si on reste au premier abord, il représente le beau gosse de service, rebelle, inaccessible qui fait craquer toutes les filles. Je ne m’arrête pas sur son côté vampire car c’est du vampirisme pour midinette. Edward ressemble plus au méchant garçon sur lequel les filles fantasment pour mettre un peu de piment dans leur vie amoureuse. On aime les garçons dangereux qui peuvent nous faire du mal, allez savoir pourquoi ? A mon époque, dans le même style en version non vampire, on avait Johnny Depp dans 21 jumpstreet. Donc sans m’attarder sur le phénomène vampire qui n’a rien de ce dont j’attends d’un « homme au sang froid » (sans état d’âme, sans sentiment humain…), le côté amour interdit, relation compliquée, « je t’aime moi non plus », m’a passionné. J’aurais eu 14 ans, j’aurai été raide dingue d’Edward. A 27 printemps, le 28ème été approche dangereusement, je trouve leur histoire très mignonnette, charmante, agréable et franchement super bien écrite. L’auteure a un vrai talent. Elle a une écriture qui agrippe et des personnages fascinants dans leur description, dans leurs sentiments, leur comportement. Un grand bravo donc et je me lance dans le deuxième tome dès ce soir.

 

J’ai quand même retenté le film hier soir mais rien à faire, le « ouaisss » au début du film ça me casse la baraque.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 25 Février 2010

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518dcz31hoL._SL500_AA240_.jpgAlice découvre un monde fantastique en traversant le miroir, tout y semble symétrique mais il se révèle totalement différent.
Voilà à peu près ce que j'ai compris, après ça c'est un cauchemar. Voilà deux mois que je suis sur ce livre, je n'en peux plus, une vraie corvée.
Au début elle est toujours dans la maison, puis dans le jardin, puis sur un jeu d'échec, dans une boutique, un bois ...
Je suis perdue. Le livre m'a fatiguée et je n'avais plus aucune envie de m'y mettre. Quand je pense que c'est destiné aux enfants, mon dieu est ce possible? Ou est ce moi qui ne suis pas capable de m'évader autant qu'un enfant. Je n'ai pas su rêver comme Alice ou bien je me pose trop de questions concernant la fluidité de l'histoire.
En bref, ce fut une lecture pénible, désagréable, je me demande comment et pourquoi  je suis allée au bout.

Lu dans le cadre du challenge j'aime les classiques :

http://img.over-blog.com/300x116/2/99/28/34/divers/defi_classique.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0