historique

Publié le 21 Août 2006

La guerre 39-45 décrite par Irène Némirovsky dans le feu de l'action. Le livre se compose de deux parties. Il devait à l'origine en contenir davantage mais les camps de concentration en ont décidé autrement.
La première partie s'intitule "Tempête en juin". Nous sommes à Paris alors que la guerre frappe à sa porte. Jusqu'ici elle n'était pas ressentie mais soudainement et précipitemment c'est la panique et l'exode.
Des milliers de personnes se retrouvent avec famille et biens sur les routes vers la province. Les destins de ces familles se croisent, s'accompagnent et se séparent. L'atmosphère de cet exode évolue au fur et à mesure. On passe d'une insouciance à un véritable égoisme. On ne se contente pas de l'indifférence mais la guerre entraîne également les pires vices.
La deuxième partie s'intitule "Dolce". Elle évoque l'occupation. Les familles dont les proches sont prisonniers se retrouvent à devoir héberger des allemands. L'attitude adoptée et considérée comme convenable est celle du dédin envers les envahisseurs. Sympathiser avec les "boches" devient un scandale.
J'ai tenté tout au long du livre de ne pas juger mais que c'est difficile. J'étais d'ailleurs parfois mitigée sur l'attitude à adopter. J'ai désapprouvé l'indifférence, l'égoisme mais je ne sais pas comment j'aurais réagi dans cette situation. J'ai été choquée par le rapprochement de certaines femmes avec des allemands et pourtant malgré tout, ils restent des êtres humains dotés de sentiments. Ils exécutaient ce qu'on leur demandait de faire, çà ne fait pas d'eux forcément des monstres. De notre côté, nous n'étions pas mieux. En bref, le livre amène à des sentiments vraiment très partagés. Il en ressort un aspect remarquable, c'est le recul de l'auteure (comme le souligne la plupart des lectrices du post d'auféminin) par rapport aux évènements malgré une place en premières loges.
Le côté plus négatif concerne les longueurs du livre. Le nombre de personnages au moment de l'exode n'est pas un plus non plus. J'ai été ennuyée par la lecture de certains passages. Je garde du livre un sentiment de labeur dans la lecture. J'ai parfois eu envie de laisser tomber pour passer à autre chose. C'est dommage car c'est un livre qui mérite plus d'enthousiasme.
Par contre, je vous conseille de ne pas passer outre la préface et les notes de fin, elles sont vraiment intéressantes.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 12 Juillet 2006

Osbert n'a que 10 ans lorsqu'en l'an 866, il devient Uthred, fils d'Uthred, à la place de son frère aîné. Celui-ci est mort de l'épée d'un dane nommé Ragnar. En cette année, les vickings ou danes ont décidé d'envahir l'Anglie et de posséder ses richesses. Une bataille plus tard, Uthred l'angle devient eldorman (comte) à la place de son père. Voulant venger celui-ci, Uthred du haut de ses 10 ans, se lance tête baissée vers Ragnar l'assassin, tentant de le tuer avec son épée "de dinette". Impressionné et amusé par ce gamin qui cherche à l'embrocher, Ragnar l'invincible l'enlève et l'élève comme un des siens. Partagé entre ses origines et sa famille d'adoption, Uthred fait son choix, il est dane et adorera leurs dieux et non pas le Seigneur qui ne semble pas vouloir venir en aide à son peuple de naissance. Mais tout change lorsque Ragnar meurt. Les danes ne sont donc pas tout puissant? Il n'a alors plus aucune raison d'être dane et retourne parmi les siens récupérer ses terres que son oncle lui a volé. Comment réagira son roi à son retour? Lui qui le croyait captif et qui apprend qu'il faisait parti de ce clan, qu'il les a trahi.
L'histoire est très prenante. On passe de bataille en bataille, de bain de sang en torrent de sang. On vogue parmi les us et coutumes des "vikings" et des angles. D'un côté les traditions "sauvages" et de l'autre dîtes d'une civilisation "évoluée". Mais je me suis prise à apprécier les danes malgré les rivières de sang qu'ils font couler et leur rage de tuer. Je les ai malgré tout trouver plus attachant que les angles, peut être qu'étant du côté du héros, j'ai également fait mon choix.
Je conseillerai ce livre plutôt à un garçon de part ses nombreuses batailles, ses clans... L'ensemble me fait penser aux seigneurs des anneaux sans le côté science fiction. Donc si vous vouliez lire "le seigneur des anneaux" mais que l'écriture vous a amené à laisser tomber, essayez celui-ci. C'est un des meilleurs livres de batailles moyen-ageuses que j'ai lu.
Il semblerait que les évènements relatés dans le livre aient vraiment eu lieu et que les grands personnages mis à part le héros aient réellement vécus. Il me faudrait un peu de temps pour replonger dans des manuels d'histoire donc je ne m'avancerai pas dans une certitude à propos de la véracité du récit. Mais qu'importe, l'histoire est vraiment bonne et le livre se laisse lire facilement.

le site officiel de  bernard Cornwell
(en anglais)











Et je dis un grand merci à mes camarades de promotion 2006 de l'ENIB : Thomas, les Marc, Erwan, Merci beaucoup de m'avoir offert ce livre, ce fut un immense plaisir que de le lire.

Il semble qu'il y aura une suite au livre, histoire à suivre.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 28 Avril 2006

On retrouve nos personnages du deuxième tome. Louis X dit "le hutin" est roi. Il épouse Clémence de Hongrie de manière un peu minable en raison d'un manque d'argent dans les caisses du royaume. C'est un passage où j'ai beaucoup ri. Il attend d'arriver à Reims où il va se faire couronner avec Clémence pour pouvoir se faire payer la cérémonie et la fête du mariage par les caisses de Reims. Clémence se retrouve donc avec un mariage pathétique mais une cérémonie grandiose remise à plus tard car pour celle-ci ce n'est pas son royal mari qui dépense. J'ai trouvé çà très comique.
Par la suite, on retrouve certains points du règne de Louis x, notamment toujours ce conflit avec l'Artois entre Mahaut et son neveu. On évoque également une guerre principale dans laquelle Louis X se fait débouter en raison de manque de stratégie.
Ensuite, nous avons une vision de la vie maritale de Louis X et Clémence. Le roi tente de changer et de devenir bon pour plaire à sa dame qu'il semble aimer plus que tout. Il accumule les maladresses et le pays devient un chaos. On en voudrait presque à la reine d'être si aimable voir un peu naïve de croire qu'elle peut arranger tous les maux autour d'elle, elle en devient presque casse pied parfois lorsque l'on voit ce que cet amour amène comme action de la part du roi.
Dans ce tome, on retrouve également Guccio qui se marie avec Marie sans l'accord de la famille de celle-ci qui ne veut pas d'un lombard dans leur famille et estime leur fille uniquement digne d'un noble. Comme on dit : "on ne mélange pas les torchons et les serviettes", peut être au vue de leur situation générale, devraient-ils rabaisser un peu leurs exigences. Les "De Cressay" de famille noble oui mais çà leur sert à quoi?
On quitte ce tableau sur la mort par empoisonnement du roi Louis X et Clémence enceinte. Je pense m'attaquer au tome 4 prochainement car cette fin m'a redonné envie de continuer. J'ai trouvé ce tome mieux que le deuxième qui m'avait un peu fatigué. Celui-ci est plus riche, plus drôle et plus intéressant sur le court règne de ce roi qui m'était inconnu.
Dans cette situation de méconnaissance de Louis X, je me suis renseignée sur lui pour en savoir plus.  Quelques informations sur le site france pittoresque

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 9 Janvier 2006

La grande pyramide de Keops n'est pas celle que l'on pense. Elle ne contient pas de chambre funéraire, ce n'était pas un tombeau. Elle est en fait, la preuve de l'énorme quantité de connaissances des Egyptiens dans les domaines de l'astronomie et de la géométrie. Tout dans la construction de celle-ci révèle cette connaissance. Que ce soit l'orientation vers le nord, la connaissance du nombre Pi, la distance de la terre à la lune, le temps de révolution de la terre autour du soleil....
Là où les scientifiques vont trop loin à mon goùt, dans l'étude de la pyramide, c'est lorsqu'ils affirment qu'elle a un rôle de prédiction. Elle aurait soi disant prédit une époque sombre en 1914 (mais qu'en est-il de 1939?)  et les prédictions s'arrêteraient en 2044 (fin du monde?).
J'ai apprécié le coté exposition des connaissances avancés des Egyptiens. J'ai détesté le côté mystique de la pyramide avec ses prédictions selon la longueur des chemins ascendants et descendants, style Nostradamus. J'ai aimé le rapprochement entre la construction de l'édifice et les différents tableaux du livre des morts. Un bon livre si vous pensiez que les pyramides avaient un rôle funéraire.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

Et si les fondements du christianisme étaient esséniens, cette communauté établie à Qumran? Ce serait peut être ce que laisserait sous-entendre les manuscrits de la mer morte découverts en 1947, surtout le dernier manuscrit, le 7è rouleau qui irait jusqu'à dévoiler que Jésus était essénien. Mais cette hypothèse ne pourra être révélée en raison du vol de ce fameux rouleau. Ary Cohen et son père sont chargés de retrouver celui-ci mais leur parcours sera entâché par les meutres par crucifixion de certaines personnes proches de ce rouleau. Que contient ce manuscrit qui apporte la mort à ceux qui l'ont approchés? Le livre promettait beaucoup, le sujet particulièrement intéressant mettait l'eau à la bouche. Après un début plus qu'encourageant et passionnant, le livre s'essoufle, étouffant de détails par forcément intéressants pour l'enquête mais plus pour la culture religieuse et générale. Donc j'ai de gros regrets à propos de ce livre. Cependant, les toutes dernières lignes remontent l'ensemble et çà vaut le coup.
J'ai vu que des BDs en avaient été tirées et je vais surement m'y aventurer. A suivre....

Pour en connaître un peu plus sur les manuscrits découverts à Qumran, le site ci dessous fait un bref résumé de la situation et renvoie vers d'autres liens pour un approfondissement du sujet. Le site des templiers est particulièrement intéressant :
fr.wikipedia.org/wiki/Manuscrits_de_Qumr%C3%A2n

Un avis très complet sur le blog : hesperia

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

Philippe le bel est mort, son fils Louis X prend sa suite. Il n'a pas le carisme de son père, ni le goût pour les responsabilités qui l'écrasent soudainement. Il va alors se faire manipuler par son oncle, Monseigneur De Valois qui n'attendait que cette occasion pour s'emparer subtilement du pouvoir. Les complots contre les puissants du pays se multiplient et particulièrement contre Marigny. Mais la plus grande urgence est d'annuler le mariage du roi avec son épouse infidèle condamnée à l'emprisonnement dans une forteresse normande, pour lui permettre de prendre nouvelle épouse recommandée par De Valois. Ce 2è tome n'est pas aussi prenant que l'histoire de Philippe le bel. Louis X est fort ennuyeux et apparaît comme un jeune adulte capricieux qui n'a pas sa place sur le trône. Cependant l'écriture est fluide, l'histoire reste tout de même plaisante à lire. Ce n'est pas la faute de l'auteur si ce roi était "chiant" et sans grand intérêt. A voir maintenant comment va se passer la fin de son règne dans le tome 3 j'espère.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

Le livre met en scène Philippe IV dit le Bel. Roi autoritaire et absolu qui considère n'avoir de compte à rendre à personne pas même à Dieu. Il fera arrêter les chevaliers de l'ordre du templier et exécuter en place publique le grand maître. Il connaîtra le scandale de l'adultère de ses deux belles filles. Un livre passionnant , bien écrit. L'auteur semble avoir été soucieux de retranscrire l'histoire véritable sans en faire un pavé historique, ce que je trouve bien appréciable.

J'ai trouvé la dernière adaptation TV complètement minable par contre.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

Sarai est une jeune femme magnifiquement belle. Elle est fille d'un homme puissant et riche. Le jour de ses premières règles , elle sait que sa vie va changer. Son père lui choisit un mari qu'elle refuse en s'enfuyant le jour de son mariage. Elle rencontre alors Abram, un fils de nomade. Elle tombe amoureuse et pour lui, elle va prendre des herbes contraceptives pour empêcher son père de la marrier. Malheureusement, le dosage est mauvais et elle devient stérile. Son père voyant çà comme un signe, elle devient prêtresse. Mais le jour où la guerre éclate, elle s'enfuit avec Abram et va vivre dans sa tribu. Par la suite, Abram entendra l'appel de Dieu et partira en quête de la terre promise avec son peuple. Le livre est très sympathique, facile à lire. L'écriture est merveilleuse quoique un peu trop érotique. Mais l'histoire est très bien narrée. J'ai passé un très bon moment à le lire. Il aurait été plus soft, je pense que çà n'aurait pas été plus mal mais c'est quand même un livre à lire. J'ai par contre trouvé particulièrement dur ce qu'elle va demander et accepter pour donner une descendance à son mari. Mais je pense que je vais attaquer les tomes suivants.










Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

Marguerite d'Anjou est une jeune fille magnifiquement belle dotée d'un fort caractère. Très jeune, elle est offerte en épousaille au roi Henry VI, roi d'Angleterre, dit "le saint". Elle va alors devenir reine d'Angleterre en échange de la donnation du Maine aux français, qui était à ce moment anglais. Les anglais ne vont jamais pardonner à cette française, la perte de si précieuses terres. La famille York, dite partisane de la rose blanche, va alors tout faire pour détrôner les lancaster, dit partisans de la rose rouge. Une guerre civile éclate entre ces deux camps. L'angleterre va connaître le pire bain de sang qu'elle n'aie jamais vu. Un livre très bien écrit mais dont la lecture m'a parue bien lente et difficile. Une histoire particulièrement intéressante et bien narrée. J'ai particulièrement aimé le soin apporté aux détails historiques, une histoire commune entre la France et l'Angleterre, que je ne connaissais absolument pas. Un très bon livre.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0

Publié le 5 Janvier 2006

1er tome de la série "la reine liberté" de Christian Jacq L'Egypte est envahie par les Hyksos, seules quelques régions restent non occupées dont Thèbes. Ahotep fille de titi la petite, reine déchue, est décidée à combattre pour rendre sa liberté à l'Egypte. Elle épouse Seqen, aussi décidé qu'elle, ils deviennent couple royal, pharaon et reine de Thèbes. Ils préparent au fil des années, cette longue et dure croisade pour récupérer leur pays. L'écriture est facile, fluide. Le thème passionnant mélange histoire et roman sans être ni ennuyeux, ni trop fleur rose. Un bon moment de lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost0