films

Publié le 29 Octobre 2008

J'avais vu la planète bleue au cinéma il y a quelqus années au cinéma et j'avais été émerveillée par cette plongée dans le monde océanique. Milieu sauvage, bruyant malgré son aspect serein, magique, coloré, comme  le dit très bien le narateur, la mort est source de vie. C'est la phrase clé du film. C'est un cycle de la vie fabuleux mais également dur et animal. L'ensemble est filmé de manière remarquable. On a l'impression d'être un spectateur invisible. Bien sur le film a également un côté écolo en montrant la fragilité de cet écosystème victime de l'action humaine qu'il est très bon de rappeler. Certains seront dérangés par la narration qui leur semblera moralisatrice et pourtant elle a raison cette voix que j'ai trouvé fort agréable à écouter et qui n'était pas du superflu à mes yeux.



La semaine dernière je regardais enfin la planète blanche. Rendez vous sur la banquise où on suit au travers des saisons les migrations et cycle annuel des animaux peuplant ce qui nous apparait comme un enfer glaciale. On rigole avec les caribous, impressionné par les boeufs musqués, effrayés par les ours, stupéfait par la baleine, émerveillés par le nasal qui semble sorti d'une légende. Ici encore les images sont superbes, la voix off n'est pas de trop. L'urgence du message écolo est accentué et il faut croire que décidément il faudra toujours nous le rappeler.



Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 10 Juillet 2008

Chine, Xème siècle, Dynastie Tang. De retour à la Cité interdite après une longue absence, l'Empereur découvre qu'un complot se trame au coeur même de son palais. Les dangereuses alliances et les manipulations des conspirateurs n'ont qu'un seul but : prendre le pouvoir du plus grand Empire au monde. La trahison viendra de l'intérieur : une rébellion menée par la reine elle-même. (extrait d'allociné : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=108517.html)
Il y a des films comme ça qu'il est bien difficile de résumer. Je vous avouerai que celui d'allociné ci dessus ne me convient absolument pas. Trop simplet, trop surface car ce film contient tellement plus que ça mais je suis bien incapable d'y mettre des mots. J'ai des images plein la tête, des couleurs, des impressions mais dur de les décrire.

Ce film est si riche que j'avoue ne pas avoir encore tout compris au final, un deuxième visionnage s'imposera un jour ;-). Le dénouement s'éclaircit jusqu'au bout laissant tout de même beaucoup de questions. Peut être des questions que l'on n'a pas à se poser après tout pour pouvoir rester sur un sentiment de chaos et de vide. Mais rien que pour les images, les couleurs, il faut le voir. Tout n'est que luxe et démesure. On est dans le grandiose. On ne s'ennuie pas un instant rien que par la richesse de l'image. Même si ma tête n'a pas tout suivi, mes yeux n'en ont pas perdu une miette.

Un seul regret : Ne pas l'avoir vu au cinéma lorsqu'il était sorti alors que l'on s'était dit avec Mr Maja qu'il faudrait qu'on le voit! Qui sait, un jour lorsque l'on aura notre home cinéma (un jour ....).



Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 9 Juillet 2008

Et non la trilogie Indiana Jones ne s'arrête finalement pas avec la quête du Graal qui reste mon Indi préféré.
Harrison Ford rempile pour un dernier épisode (je l'espère). Le film a beau être plutôt sympa et bien fait, avec son côté toujours aussi séduisant, notre professeur d'archéologie préféré prend même de l'âge.
Cette fois ci, il nous entraine sur les traces de la cité d'or d'Akator afin d'y ramener un crâne de cristal qui semble y être plus à sa place.

On retrouve bien l'esprit de l'aventurier, c'est comme si les 20 années qui nous séparent du volet 3 n'existaient pas. On remarque cependant forcément les quelques rides en plus de certains personnages. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié retrouver la barwoman Marie que l'on avait croisé dans le premier volet. Vingt sept ans ont passé et pourtant...

A noter la présence de Shia LaBeouf qui a bien grandi depuis la série "la guerre des Stevens" aussi appelée "Drôle de frère" et que l'on avait déjà pu remarquer dans I Robot. Il continue à gagner en maturité et je ne doute pas qu'on le reverra à nouveau prochainement.

Pour ce qui est du film : très sympa, une bonne histoire prenante, un bon moment passé au cinéma. Je lui reprocherai cependant d'être un peu sans "plus" et surtout la nulleté de deux / trois scènes qui n'ont rien à faire dans un Indiana Jones notamment une scène de voyage par lianes à la Jumanji qui donnait vraiment une impression de n'importe quoi.  La fin ne m'a pas convaincu non plus, un peu trop fantaisiste pour moi mais dans l'avis contraite, Mr Maja a bien aimé ce côté SF, comme quoi les goûts et les couleurs...

Mais sinon c'est un film que j'ai bien aimé même s'il ne détrône pas la quête du Graal!


Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 29 Avril 2008

Après avoir lu le livre de Jane Austen, je voulais voir l'adaptation BBC avec ce cher Colin Firth. Quelle déception lorsque j'ai reçu la version de 2006 avec Keira Knightley, Matthew MacFadyen.
Ce n'était pas mon séduisant Monsieur Darcy alias Mark Darcy de Bridget Jones. Je l'avais donc rangé sur une étagère et je me suis décidée à le ressortir suite à la critique de Cuné.
Après un début où ma déception de ne pas voir Colin Firth persistait, des accents très pompeux et pompants mais tout à fait dans le style de l'époque et de cette société maniérée, je suis enfin entrée dans le film. Mme Bennet jouée par Brenda Blethyn, était d'une idiotie agaçante mais c'est bien le but. L'actrice qui joue Elizabeth Bennet (Keira Knightley) est formidable. Matthew MacFadyen, qui joue ce fameux Mr Darcy est froid, distant et en même temps si attachant et doux joue merveilleusement bien.
Un très agréable moment de visionnage qui ne m'empêche cependant pas de continuer à surveiller les sites de ventes d'occasions pour trouver la version BBC à un prix raisonnable.

Orgueil et préjugés - Affiche française

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 30 Mars 2008

Haru est jeune fille ayant un petit soucis d'horaire matinale ce qui nous donne 5 premières minutes qui vont donner le ton du film. A la sortie de l'école, elle sauve un chat qui se trouve être le fils du roi du royaume des chats qui se met en tête de la faire épouser son fils. Elle pourra cependant compter sur le chat Baron, le matou Mouta et le corbeau Toto pour se sortir de ce pétrin.

C'est un film d'animation des studios Ghibli qui est très mignon. On est dans le cap de passage de l'adolescence vers la jeune adulte pour Haru. J'ai trouvé les petits chats vraiment trognons. Je suppose qu'à nouveau il faut aller plus loin dans l'animé mais je n'en ai pas envie. Je reste à la surface et c'est suffisamment agréable pour moi. Les enfants adoreront et les adultes trouveront ça mimis.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 13 Mars 2008

Oui oui je suis toujours en vie mais décidément mes lectures avancent plus qu'au ralenti. Au bout de quelques pages, je dors et du coup je n'avance pas.
Mais j'arrive quand même à voir quelques dessins animés par ci par là dont "Les contes de Terremer", un film d'animation de Goro Miyazaki, miyazaki père a trouvé sa relève. 


TerreMer est un monde où les hommes et dragons cohabitaient auparavant. Le besoin de dominer des hommes amena les dragons à choisir l'air et le feu et les hommes à choisir la terre et l'eau.
Aaren est un jeune prince qui prend la fuite de sa contrée après avoir tué son père le roi pour lui dérober son épée magique. Sur le chemin, il rencontre  Epervier un archimage et  l'accompagne dans sa quête qui les amèneront à combattre le terrible sorcier aracnéide qui recherche à tout prix la vie éternelle. En route, Epervier et Aaren prennent appui sur Tenard qui tient une ferme.

Je n'ai pas tout compris à l'histoire du  premier coup et j'avoue qu'il m'a fallait l'aide d'un site pour comprendre absolument tout. Mais à présent que je suis au point sur tous les personnes, leur passé et tout, je pense que j'ai moyen d'apprécier encore davantage cet animé, que j'ai déjà bien aimé.
Les images sont belles, l'histoire très imaginative malgré les incompréhensions que j'ai eu. En tout cas pour moi la sucession chez les Myiazaki se fait avec succès et je suis très optimiste sur les prochaines sorties ghibli.

A venir dans plusieurs mois : "Ponyo sur une falaise".

Les films qu'il me reste encore à acquérir : "le tombeau des lucioles" vu sur arte et qui m'a amené les larmes aux yeux, " le chateau dans le ciel" vu au ciné et qui est une vraie réussite,  Horus que je n'ai pas encore vu et je devrais être capable de négocier la suite sans retard après ça :D.

les liens utiles avant de voir ce film :

Les personnages ( buta connection ma référence)

270af.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 19 Février 2008

La civilisation industrielle est arrivée à ses fins, la pollution a causé des dégâts  mortels sur la terre et chute fatalement après la guerre des "sept jours de feu".  Une poignée d'humains a survécu et se dispute les points viables. La forêt toxique par les spores qu'elle déverse et qui se nourrit de la pollution prend de l'ampleur. Le fukai  qui désigne cette forêt est protégée par les omus, des insectes géants quelque peu caractériels.
La vallée du vent est une terre protégée des spores toxiques.  Les habitants y vivent tranquilles mais en raison d'anciennes alliances, elle se retrouve embarquée dans une guerre  pour une arme du conflit des "sept jours de feu".  Nausicaa, la fille du roi, par son amour et ses relations avec les animaux, va être impliquée  au centre du conflit.


J'avais à l'origine acheté il y a environ 6-7 ans le DVD : "La princesse des étoiles". Malgré que le nom du réalisateur "miyasaki" n'était pas sur la pochette et les studios ghibli non mentionnés également, j'avais de suite reconnu ses dessins.  Rentrée chez moi je m'empresse de le mettre dans le lecteur et là quelle déception. La qualité d'image était médiocre, le son pareil, j'ai abandonné après quelques minutes. Il aura fallu attendre 6 ans pour voir une nouvelle version sortir et même là j'ai mis un temps fou à acheter le DVD et le regarder. Le souvenir de la princesse des étoiles était là et était coriace.
Et bien j'ai été emportée par cette version, rien à voir avec le massacre qu'était l'ancienne version. Je ne pense pas qu'il cible un public enfant mais plus un public ado et adulte. Encore un ghibli qui donne à réfléchir ;-).


nausicaa.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 17 Février 2008

Mais qu'est ce que c'est que ce film d'animation des studios Ghibli? Jamais entendu parler! Et pour cause, le film n'est pas sorti au cinéma et n'existe pas en version française mais en version originale sous titrée français. Vous comprenez donc que cet animé est plutôt  destiné aux enfants d'un certain âge car il faut avoir une bonne aisance pour pouvoir suivre ce film et pourtant il est bien mignon .
Taeko  profite de ses vacances pour aller aider la belle famille de sa soeur dans leur exploitation.  Ces moments de tranquilité et d'immersion aux champs vont l'amener à se souvenir de son enfance alors qu'elle n'avait qu'une dizaine d'années  et que son avenir commençait à se dessiner. Cependant, ces vacances vont être un  bon moyen pour elle de repenser à cette vie qui s'est tracée et vont lui permettre de s'interroger sur son futur de citadine et de femme de bureau.
On sent bien que l'éditeur n'a pas cherché à faire d'efforts pour rendre accessible ce DVD. Animé du réalisateur Takahata  moins connu et moins vendeur que Miyazaki, on dirait que l'éditeur n'avait pas vraiment envie de sortir ce DVD. Et pourtant, il faut reconnaitre à Takahata de magnifiques films comme "le tombeau des lucioles" qui est destiné à un public plus adulte qu'enfant car très difficile et également  Pompoko qui reste pour moi un merveilleux souvenir.
Ce dessin animé fut donc une véritable découverte car inconnu auparavant et je ne regrette pas du tout, il est vraiment très mignon et pourrait en faire réfléchir plus d'un qui serait tenté de remettre en question leur petit bout de vie également.

omoide.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 29 Janvier 2008

Je continue dans mes envies d'images et films avec "Je vais bien, ne t'en fais pas".  Lili rentre de vacances à Barcelone. A la gare routière l'ambiance est morose, son frère Loic est parti suite à une violente dispute avec son père. Sans nouvelle de son jumeau, Lili est persuadée qu'il est arrivé quelque chose voir qu'il est mort. Elle tombe dans l'anorexie, sera hospitalisée jusqu'au jour où elle reçoit une carte de son frère. Il erre de ville en ville mais qu'elle ne s'en fasse pas, il va bien et va mieux sans ce con de père sur son dos.

Découvrant Kad dans un registre que je ne lui connaissais pas, j'ai été épaté.  Mélanie Laurent joue merveilleusement bien.  Le film est assez lent et pourtant on ne le voit pas passer. Il nous faut bien ce temps pour assimiler la situation. Les images sont simples mais si touchantes . Pour une fois, j'ai bien apprécié le générique de fin qui m'a laissé quelques minutes pour  ressortir du film qui m'a quand même assez sonné.  Avec une bande originale que j'adore, tout est réuni pour un bon film qui mérite bien toutes ses récompenses.

Ce film est tiré du livre d'Olivier Adam, que je compte bien acquérir dès que je pourrai. Ah encore un livre qui va attérir sur ma PAL :(.


vaisbien.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 27 Janvier 2008

Benjamin Barker revient à Londres, après 15 ans de bagne en Australie. Suite à son évasion, il rencontre le jeune marin Anthony alors qu'il dérivait en mer.
De retour à Fleet Street, Benjamin prend le nom de Sweeney Todd, reprend son échope de barbier, au dessus de la boutique de tourtes de Mme Lovett, et projette de se venger du juge Turpin. C'est ce dernier qui l'a condamné au bagne à vie afin de lui ravir sa femme Lucy et sa fille Johanna. 
C'est Mme Lovett qui va lui apprendre ce qui s'est passé pendant son absence. Après avoir été violée par le juge Turpin, Lucy s'est empoisonnée. Johanna  est devenue la pupille du juge.  Des envies de vengeance naissent dans l'esprit de Mr T. Le dessein  macabre de Sweeney démarre alors avec sa première victime : son rival Pirelli qui a reconnu Benjamin. Le couple Todd/Lovett ira encore plus loin dans l'atrocité... Et oui à cette époque à Londre, la viande est bien chère et les tourtes c'est quand même bien meilleure avec des protéines ;-).

De mon sentiment général, ce n'est pas un film fait pour moi. Le côté chantant du film m'a agacé, le côté sanglant m'a écoeuré, le côté "bon appétit bien sur" m'a donné la nausée. On reconnait bien le style Burton dans ses couleurs qui restent très froides mais qui donnent un ensemble mortuaire toujours aussi bien réussi. Johnny Deep toujours aussi bon dans ses rôles. Mais là, je n'ai pas été emportée dans la boucherie qui m'a fait tourner les yeux bien des fois.

Dans l'opinion contraire, Mr maja a bien apprécié  ce film , le trouvant original, fidèle au style burton mais encore plus marquant. Un bon film d'après lui.
A chacun de se faire son opinion ;)

STodd.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0