L’appel de l’ange – Guillaume Musso

Publié le 8 Octobre 2013

L’appel de l’ange – Guillaume Musso

Aéroport JFK à New York, Jonathan vient récupérer son fils pour les vacances de Noël. Maddie rentre en France après une escapade avec son fiancé. Ils se percutent, échangent leurs portables au ramassant leurs affaires. Chacun d’eux est abimé par des évènements qui ont bouleversé leur vie. Leur smartphone contienne leurs blessures. Et si le destin n’avait pas œuvré par hasard ?

Madeline est fleuriste à Paris, c’est une ex flic, tourmentée par l’affaire Alice Dixon, cette jeune fille assassinée par le boucher. Jonathan était l’impérator, génie de la gastronomie à New York. Il a tout perdu suite à la trahison de sa femme. Un secret relie ces deux êtres qui n’auraient jamais du se croiser. Cette rencontre est un danger. Et si finalement cette bousculade allait sauver des vies ?

J’ai bien aimé le côté « rencontre de deux personnes qui devaient se trouver ». Elles avaient une tâche à accomplir ensemble, sauver Alice. J’ai trouvé intéressant l’échange des téléphones, les échanges entre eux deux, l’intéraction avec les contacts de l’un et de l’autre et la connaissance que chacun acquiert de l’autre. On en apprend tellement d’une personne par ses mails. J’ai aimé leur entraide pour venir à bout de ce qui les hantent et trouver la vérité. Et j’ai beaucoup apprécié le final. Je savais bien que ces fameux oréo et le lait fraise auraient toute son importance.

Je n’ai pas aimé le caractère de Madeline, comme elle est désagréable. Elle est tout le temps en train d’envoyer bouler son stagiaire. Je n’ai pas trouvé d’intérêt dans l’histoire d’amour entre Madeline et Jonathan. Je me serai parfaitement contentée d’une très bonne amitié. Madeline était établie et Jonathan découvre la vérité sur la « trahison » de sa femme. Il y avait largement moyen de garder les couples respectifs. Un autre point négatif est justement la raison de la fameuse trahison de Mme l’empereur. J’avais déjà eu le même soucis à la lecture de « 7 ans après », des crimes mais on s’en fiche, c’est pour la bonne cause et puis c’est accidentel donc ce n’est pas grave. Comme dans « 7 ans après », la cartel de la drogue a également sa place. Ca débarque comme un cheveu sur la soupe alors que finalement toute l’action vient de ce fameux cartel.

En bref le plus : La découverte de l’autre par son smartphone. Montre moi ton phone, je te dirai qui tu es

Le moins : crime, drogue, histoire d’amour.

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article

So 06/11/2013 18:03

Pas mon musso préféré mais j'ai bien aimé... Surtout ton "Montre moi ton phone, je te dirai qui tu es"

So 07/11/2013 08:46

Je crois que c'est la fille de papier. incroyablement improbable mais le p'tit coté magique m'avait séduit

Majanissa 07/11/2013 07:57

So: Quel est ton Musso préféré?

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre 17/10/2013 07:42

Très passionnant! De bon livre comme ça, on n'en a jamais assez!