Arrietty le petit monde des chapardeurs

Publié le 23 Février 2011

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/arrietty-le-petit-monde-des-chapardeurs/35400219-2-fre-FR/Arrietty-le-petit-monde-des-chapardeurs_fichefilm_imagesfilm.jpgArrietty est une petite "fille" de quatorze ans qui mesure une quinzaine de centimètres. Elle vit avec ses parents sous une maison de campagne. Cette population vit grâce à des petits chapardages dans l'habitation. Leur pire crainte est d'être découvert, ce qui les entraineraient à déménager. L'arrivée de Shô dans la maison d'enfance de sa mère va chambouler la vie d'Arrietty et sa famille. Shô et Arrietty vont être attirés l'un par l'autre. Sans doute en raison de leur âge mais aussi de la fragilité de chacun. Malgré leur différence, leur appartenance à un monde opposé, ils vont se lier d'amitié, s'apportant mutuellement de l'entraide ou du réconfort.

 

Ce ghibli a été réalisé par Hiromasa Yonebayashi  qui a déjà collaborer sur "Le château ambulant"  et "ponyo sur la falaise". Le scénario est signé Hayao Miyazaki. Avec ces deux références, je ne doutais pas que j'allais passer un bon moment. Les images sont superbes comme d'habitude. Les dessins magnifiques. Les personnages sont très attachants. On retrouve la touche commune à la majorité des ghiblis. On est en terrain connu mais voilà c'est peut être le soucis. Il n'y a pas de surprise. Le scénario est un peu plat sans rebondissement. On suit l'animé tranquillement, de manière mignonne, fluide mais trop fluide. La dernière image le montre d'ailleurs lorsque la famille d'Arrietty navigue le long de la rivière, le long de ces eaux calmes sans réelle perturbation. C'est d'un calme. Mais bon, malgré tout, j'ai bien aimé, j'ai passé un bon moment mais Arrietty malgré sa jolie bouille ne serat pas dans mon podium Ghibli.

Enfin, l'animé est tiré du livre :" Les Chapardeurs (The Borrowers), de Mary Norton".  Dans cette série de livres, les chapardeurs ont un physique très humain. J'aurais préféré une population avec des traits propres à eux car j'aurais préféré avoir vraiment du fantastique. Là ça fait une population de géants et des miniatures.  Quand j'étais petite, dans le même esprit on avait le dessin animé des Minipouss, mi humain mi souris. J'aurais préféré que Arrietty aille dans ce sens mais bon, ils ont respecté le livre ;).

 

Je tiens également à faire un gros clin d'oeil à la bande originale et notamment la chanson principale composée par la harpiste celtique et chanteuse Cécile Corbel.

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost 0
Commenter cet article

akialam 02/03/2011 16:37


j'ai eu la même impression de beauté, mais sans surprise, heureusement qu'il y a la musique!