Le bizarre incident du chien pendant la nuit - Mark Haddon

Publié le 12 Mars 2007

Christopher Boone est un jeune garçon de quinze ans. Il a une particularité : il est autiste. Comme beaucoup d'autistes, il n'aime pas les relations avec les gens, n'aime pas qu'on le touche et se concentre particulièrement sur un domaine : les mathématiques.  Une nuit, Wellington, le chien de la voisine, Mme Shears est tué, embroché par une fourche. Ce jeune fan de Sherlock Holmes va mener sa petite enquête qui va lui révéler plus qu'il n'aurait peut être voulu savoir.
En Christopher, on reconnait bien un garçon touché d'autisme plutôt léger puisqu'il est capable de réagir par rapport à son environnement. Il a cependant les caractéristiques telles que le problème avec le toucher voir même la proximité physique avec autrui. Il y a le problème de concentration par rapport au flux d'informations qui peut lui faire perdre son calme car incapble de réfléchir dans certaines conditions de stress et besoin de se recadrer.
Il y a également cet esprit totalement logique qu'à une question ou problème correspond une solution vraie ce qui l'empêche de mentir.
La lecture est agréable, amusante mais fatiguante. Dans son discours d'autiste, Christopher m'a épuisé. J'ai souvent eu envie de lui dire : " Viens en à la conclusion, je n'ai pas besoin de la démonstration". Son esprit de logique commençant par un fait amenant une hypothèse qui demande vérification par une démonstration pour en arriver à une conclusion, j'ai eu l'impression de revenir à un cours de Maths d'IUT ou d'école d'ingénieur où on nous saoulait de démonstrations de théorèmes, pour la compréhension qu'ils disaient, mais bon sang, c'était indigeste. Ici, le livre n'est pas indigeste mais tuant et agaçant. Je suppose donc que l'auteur a bien fait son travail dans le comportement de son personnage car en me mettant à la place de ses parents, j'ai trouvé l'ensemble difficile. Que c'est difficile de ne pas craquer avec un enfant comme çà malgré tout l'amour que l'on ressent envers son "petit". J'ai été attachée à ce jeune garçon que j'ai trouvé adorable mais j'ai craqué, il m'a gonflé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'avis d'Allie

L'avis de livrovore

L'avis de Papillon

L'avis de So

L'avis de Clochette

L'avis de Lhisbei

L'avis de InColdBlog

L'avis de Val

 

Rédigé par majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicolas 22/07/2010 22:41


Je n'ai pas du tout ressenti la même chose en lisant ce roman: j'ai beaucoup apprécié cette lecture, et la façon dont le texte est écrit.


charlotte 20/01/2009 18:30

merci de m'avoir répondu !
je vais quelques fois sur des sites où on ne me répond jamais ! tu as raison , moi aussi je lis parfois des livres qui ne m'interresse pas alors je ne continue pas ma lecture...
as tu des livres de ce genre à me conseiller ?car ma lecture est ennuyante en ce moment !
merci charlotte

charlotte 03/01/2009 11:42

voici mon avis : j'ai lu ce livre et je l'ai trouvé génial parce que christopher était vraiment attachant il a 15 ans mais à part les maths il ne connais pas grand chose et dans ce livre il va murir énormement ! mais je suis tout de meme d'accord sur le fait que certains passages sont énervants car ils racontent des choses inutiles comme par exemple les etoiles ou sherlock holmes ... ce livre etait toutefois tres satisfaisant a mon gout !!

Majanissa 05/01/2009 21:16


Ravie qu'il t'aie plu. On n'a pas tous les jours la chance de tomber sur des lectures qui nous sont agréables ;). C'est mon plus grand malheur aujourd'hui. Je commence un tas de livre que je ne
continue pas :(


chtitanne 15/03/2007 17:44

J'ai passé un très bon moment avec ce livre sauf effectivement au moment des démonstrations mathématiques. Une m'a tout de même intéressée sur le nombre de chance de choisir la bonne carte...PROBABILITE?

majanissa 16/03/2007 08:59

Ce sont des portes je crois. 3 portes dont 2 n'ayant rien derrière et une avec un cadeau où un truc du genre. Si tu en ouvres une et qu'il n'y a rien derrière, quelle est la probabilité que la surprise se trouve derrière la deuxième porte. Et on  a tendance à dire de suite : 50/50. Alors qu'en fait, il faut considérer la probabilité d'avoir la surprise derrière la deuxième porte SACHANT qu'elle n'est pas derrière la première. C'est une démonstration incontournable en cours de proba.

Lhisbei 14/03/2007 22:00

Je comprends ce que tu ressents Majanissa. Entrer dans la tête de Christopher peut être fatigant à la longue. j'ai beaucoup aimé ce livre et les raisonnements logiques ne m'ont pas paru fastidieux mais je comprends qu'ils puissent donner envie de décrocher
:-)

majanissa 15/03/2007 10:57

Je crois que j'ai assez mangé de ces raisonnements tout au long de mes études ;-). Et encore il est moins vicieux que ce que l'on voyait en maths après le bac :-).