A l'aide - Je suis en panne

Publié le 30 Janvier 2007

Et oui depuis une semaine, je ne lis pas. Je suis fatiguée. Je ne suis pas surmenée mais je me débrouille mal apparemment, je ne m'en sors pas. Entre l'arrêt de mon ancien projet et le début de mon actuelle mission, une masse de fatigue s'est abattue sur moi
me laissant comme une loque.
J'aimerais me plonger dans l'âme du mal de Maxime Chattam, dans le deuxième tome du clan des otori que je suis sencée rendre vendredi, dans la suite d'Everworld, dans mon challenge 2007 mais je n'arrive à rien.
Samedi soir, j'allais me détendre au théâtre avec la pièce "Monologue du vagin", que j'ai trouvé fantastique au passage. Les femmes et leur vagin sans tabou, avec coquetterie et franchise. Sans avoir été choqué, j'ai trouvé admirable la performance de nos trois conteuses (Marie-Christine Barrault - Séverine Ferre - Lisette Malidor) mais je l'ai trouvé bien osée. On peut en parler en public sans gêne, on peut évoquer ces problèmes intimes de femmes avec humour mais gravité. Je ne sais pas ce qu'en ont pensé les personnes "d'âge mûr" qui étaient dans la salle mais
pour ma part j'ai trouvé cette pièce criante de vérité feminine.
Dimanche, voilà que j'ai trouvé le courage de me lever pour aller courir. Ma première course de l'année est en Mars et je m'étais mise en trève hivernale depuis 1 ou 2 mois environ (ou plutôt 2 ou 3). Lundi soir, c'est le jour du squash. Il me restait vendredi dernier mais
voilà que mon premier jour dans mon nouveau service m'a épuisé. L'analyse des ressources humaines, du budget, des tâches à accomplir, des livraisons à effectuer dans l'année, récupérer toutes ses informations des responsables qui n'ont pas que çà à faire et qui eux même
ont des difficultés à les récupérer des protagonistes.
En bref, je suis morte, épuisée, fatiguée mais il faut croire que je ne le suis pas encore assez puisque je trouve le moyen de me lever à 5h30 du mat' pour faire quelques tâches que j'avais oublié de faire la veille et me recoucher pour le lever de 7h30 GRRRR !!!
Un autre petit secret sur moi : Je serai capable de rester au lit une semaine entière sans avoir envie de me lever.
Je vois mon challenge qui n'avance pas et moi qui suis une loque, je me dis : "bon dieu !!!". Que faire lorsque l'on dort un nombre correct d'heures dans la nuit et que l'on est toujours plus épuisée chaque jour. Des idées pour m'aider?
Si quelqu'un pouvait se dévouer pour repasser mon linge qui s'entasse, pour passer le balai, la serpillère, l'aspirateur, le chiffon. Faire le repas de samedi midi pour mes invités et moi même. Ca serait m'enlever une grande épine du pied.

Rédigé par majanissa

Publié dans #majanissa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ca faisait un petit moment que je n'avais commenté ton blog. Je te prie de m'en excuser. Bref... ne t'inquiète pas quant à ce sentiment de fatigue. Juste ne le laisse pas prendre ses aises trop longtemps... Bisous
Répondre
M
Oui en effet, merci de ton passage amazone :-). Pour la fatigue, je pense que c'est un passage, mon boss se rend compte qu'après le mouvement difficile de cette dernière semaine, j'ai besoin de souffler un peu. Ca devrait aller mieux j'espère bientôt.
S
Une petite cure de vitamines?
Bon rétablissement
Répondre
M
Une petite cure va être nécessaire je pense oui. Au moins du magnésium, je n'ai pas limpression que mes nuits soient suffisamment reposante, trop de réveil pendant celle-ci.
H
Courage! La solution prendre une année sabbatique à l'autre bout du monde! Une année de travail une année de vacances !!
Plus sérieusement GARDE LE MORAL!!!
Répondre
M
Merci Hervé. Le moral était au plus bas hier quand à 19h30 j'étais toujours au travail. Et bien sur, pas d'heure supp de payé :-(. Je suis payée à la tâche pas aux heures... des fois çà a un avantage quand les tâches sont rapides mais là c'était une charge énorme de boulot...
C
tu veux qu eje te dises? En ce moment je lis à une vitesse déplorablement lente. Je ne travaille pour l'instant qu'à mi-temps, mais j'ai toujours l'impression de courrir pour tout. Et je me réveille toujours fatiguée... là on arrive en fevrier, j'espère que la mauvaise passe va vite .. passer! courage!
Répondre
M
oui comme toi j'espère que çà va passer. Je n'ose imaginer comment j'aurais été s'il avait fait froid :-). Bon courage à toi aussi, on y arrivera ;-)
P
Tu sais majanissa que c'est quelques symptômes d'une futur maman ça? ...;o ))
Répondre
M
Oh mon dieu, pas encore ;-), je suis trop jeune pour signer pour 20 ans :-)