Mémoires d'une geisha

Publié le 20 Décembre 2006

J'ai lu Geisha d'Arthur Golden il y a quelques temps. Il m'avait laissé une impression de terne, je n'avais pas rencontré la magie de la geisha, sauf dans la description de la splendeur des kimonos. Mais en lui même il n'avait pas éveillé en moi les sentiments dignes des mémoires d'une geisha.
Cependant, très curieuse d'en voir l'adaptation, j'ai enfin pris le temps de la regarder.
Quelle surprise ce film est pour moi.
Les scènes sont magnifiquement bien tournées. L'histoire est bien suivie. L'émotion est au rendez vous. Le film est long mais çà ne se ressent pas.
L'actrice, Zhang Ziyi est d'une beauté époustouflante, sa façon de jouer est digne d'une geisha. Les scènes sont jouées avec tradition et respect.
On conserve le rituel des soirées au salon de thé, les danses, la musique. J'ai trouvé que l'on ressentait grandement toute la magie, la grâce, la beauté, le respect qui amène une femme à devenir une grande geisha.
Les kimonos m'ont parus moins éblouissants que dans mon imagination mais les danses, les éventails, le maintien des actrices étaient comme j'aurais voulu le ressentir lors de la lecture du livre.
L'émotion des contraintes de ce rôle de femme qui n'a pas le droit d'aimer et qui doit penser au profit de sa maison transperce. Le film est triste et en même temps réchauffe le coeur. La voix posée de la narratrice est comme une rivière qui nous transporte tout au long du film.
Une merveille ce visionnage, il restera dans ma mémoire.


























Rédigé par majanissa

Publié dans #Films

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi. j'ai beaucoup aprecier geisha (le livre) justement parce qu'il montre la réalité drriere la magie.Rien que la façon dont l'heroine se retrouve en voie de devenir geisha est parlante.
sinon, j'aime beaucoup ton site, meme si je n'ai pas eu le courage d'en faire un semblable avec mes critiques (flemme, quand tu nous tiens!). passe voir mon blog à l'occasion, il y a quelques critiques par ci par la, ainsi que le blog de mon amie dollycandy.tchatcheblog.fr, il est plus riche que le mien (toujours la flemme)! bonne continuation
Répondre
M
Tu as eu le courage de voir au delà de la beauté de la geisha, tu as osé voir le côté plus sombre, je n'en ai pas eu le courage. Tu sais c'est un peu comme le Lido ou moulin rouge ou d'autres spectacles mettant en scène des femmes. Il y a les costumes, les paillettes, c'est magnifique, on oublie vite le côté assez machiste de ces mondes. Pour la geisha, je n'avais pas envie de voir ce côté, je me suis dit que l'auteur n'était peut être pas assez impliqué pour donner un avis complètement objectif. C'est pour çà qu'il me faudrait un livre écrit par une geisha, j'appréhenderai cette lecture differemment.
Pour ton site, je passerai avec plaisir :-)
H
J'avais adoré le livre et le film ne m'a pas déçu (pour une fois), je l'ai trouvé vraiment très beau. Superbe.
Répondre
M
Oui pour une fois qu'un film vaut le livre voir même plus dans mon cas ;-), il m'a étonné. Et pourtant j'ai lu d'autres avis sur ce film qui le trouvait trop fade, trop occident. Perso, j'ai adoré les décors, les vêtements, les scènes. Magnifique!
F
Je n'ai toujours pas lu "Geisha" et je pense que je ne le lirais pas, par contre je suis plus partante à voir le film rien qu'à te lire on s'en bien qu'il t'as transportée, émerveillée et rien que pour ça je louerais bien le DVD.
Répondre
M
J'ai hâte de savoir ce que tu en penses :-)
L
J'avais adoré le livre d'Arthur Golden, il m'avait totalement embarqué dans son univers, et j'aimais bien cette forme de témoignage. Un beau souvenir.
Répondre
L
J'ai abandonné le livre, que je compte reprendre. Mais je veux voir le film, j'adore les couleurs, les paysages du Japon.
Répondre
M
Tu ne seras pas déçue par le film je pense.