Tsippora La bible au féminin tome 2 - Marek Halter

Publié le 5 Décembre 2006

Tsippora est une femme biblique moins connue que Sarah (la bible au féminin tome 1) qui mérite pourtant que l'on parle d'elle.
Tsippora est la fille adoptive du sage Jethro habitant les terres de Madiân où Moïse s'est exilé après sa fuite d'Egypte.
Tsippora est originaire d'Afrique Noire, de part sa couleur, personne ne voudra l'épouser malgré sa beauté, son intelligence et sa gentillesse.
Elle rencontre Moïse qui a fui l'Egypte après avoir tué un egyptien. Ils sont fascinés l'un par l'autre et une grande histoire commence.
Des références historiques m'ont troublé dans ce livre. L'histoire contée n'est pas celle dont je me souvenais de ma lecture de l'ancien testament ou de d'autres lectures sur la vie de Moïse "sauvé des eaux", élevé comme un égyptien, devenu le meneur des hébreux après l'appel de Dieu.
Ici, nous n'avons plus Ramsès 2 comme ami de Moïse mais Toutmès. Moise et Tsippora ne sont pas mariés lorsqu'il a l'appel, il est d'ailleurs un jeune homme à ce moment là. Dans mes souvenirs ce n'était pas le cas. Par contre, ce que j'ai bien retrouvé dans le livre, c'est la mentalité des hommes. J'ai des images du film "les 10 commandements" où le peuple hébreu se déchire, est ravageur et ravagé par les tensions et les conflits.
On ressent bien le côté humain (dans ses plus grands défauts) lorsque myriam la soeur de Moïse, découvre que sa belle soeur est noire. Tsippora subit à nouveau le racisme et est considérée comme une étrangère qui n'a rien à faire avec eux car leur Dieu n'est pas le sien et ce n'est pas son combat. Ensuite, on a bien la violence des hommes pour prendre le pouvoir, pour mener. Et mes interrogations d'enfants sont revenues. Pourquoi Dieu a donné les moyens de tuer à Moïse pour libérer son peuple. La réponse à la violence est donc la violence? Pourquoi Dieu a voulu sauver ce peuple qui par la suite, n'a cherché qu'à se détruire, se détester? Ils se croivent purs et le peuple choisi par Dieu? Mais ils ne restent que des hommes. J'ai alors commencé à me dire : si c'est çà Dieu, alors non merci, pas pour moi.
Bien sur, il faut prendre le livre comme un bon roman et non pas comme une référence historique. L'écriture est toujours aussi plaisante. Je l'ai trouvé moins érotique que le tome 1 et ce n'en est que mieux. Il est plus tendre, sentimental et en même temps conflictuel. Tsippora et Moïse jouent beaucoup au chat et à la souris.
En tout cas, j'ai bien plus préféré ce tome que le premier et j'ai apprécié l'histoire de Tsippora. C'est une femme qui m'aurait plue.











L'avis de Bernie : Conduite en état livresque

Rédigé par majanissa

Publié dans #historique

Repost 0
Commenter cet article

hydromiel 14/12/2006 13:55

J'ai lu les 4 tomes de sa série La Bible au féminin. Pour l'instant je n'ai pas "Marie" mais je compte le lire oui.

hydromiel 13/12/2006 13:37

J'ai lu la série et comme toi j'ai beaucoup aimé ce tome, mais mon préféré reste quand même le tout premier "Sarah". En revanche, le dernier "Bethsabée" me fait l'impression d'un livre baclé, c'est bien dommage. J'ai vu qu'il avait sorti un nouveau roman "Marie", je ne l'ai pas encore acheté, mais je compte bien le faire.

majanissa 13/12/2006 13:49

Bethsabée c'est encore autre chose. le tome 3 de la bible au féminin est Lilah, tu l'as lu? Oui j'ai vu que Marie était sorti, je suis tentée malgré qu'en ce moment les livres sur fond de religion commence à me saouler ;-)

choupynette 07/12/2006 10:34

J'ai offert toute la série à ma cousine, qui a préféré justement celui-ci. Mais elle était globalement gênée par l'érotisme de certains passages qui lui semblait sans intérêt...

majanissa 07/12/2006 11:39

Il me reste encore le tome 3 qui parle de Lilah et j'avoues n"avoir aucune idée de qui est lilah :-).Pour les passages erotiques, en effet çà peut être dérangeant. Dans celui-ci il y en avait largement moins. Par contre, sarai était vraiment truffé et parfois s'en était un peu saoulant mais l'histoire restait quand même belle.

Anne 06/12/2006 16:28

Ton avis me donne envie de découvrir ce roman, même si je n'ai pas l'habitude de lire ce genre-là. J'aime bien ta dernière phrase: cette femme m'aurait plu: moi aussi souvent j'oublie que les personnages ne sont pas des humains et j'éprouve pour eux de véritables sentiments.

majanissa 06/12/2006 18:00

Oui en effet, je me prends tellement au personnage (et je pense que c'est le cas de tout casiment tous les lecteurs) que j'en éprouve des sentiments. J'ai aimé la hargne de Tsippora et son franc parler. Et j'ai aimé  sa façon de réagir quand elle a vu la gâchis qui allait être fait. Certains pourront penser qu'elle a été lâche, pour moi elle a été lucide.

Florinette 06/12/2006 10:39

Très jolie commentaire et je comprends qu'un tel livre peut soulever pas mal d'interrogations quand on voit toute cette violence entreprise au nom de Dieu. Combien de personnes ont perdu la vie au nom de la religion ? beaucoup trop et ce n'est hélas pas terminé.

majanissa 06/12/2006 17:57

Merci pour le commentaire :-).En effet, la lecture de la bible (passage obligé quand on fait la scolarité dans les écoles catholiques) m'a complètement écoeurée. J'ai mieux compris cette réaction quand j'ai su qu'elle avait été écrite par des hommes de  pouvoirs. Je me suis dit alors que je n'avais pas à suivre la moral d'hommes qui ne valaient pas mieux que moi mais suivre celle que je pensais bonne.Je ne suis ni meilleure ni pire que les autres mais au moins la morale qu'on m'a apprise m'empêche de violenter les autres. Apparemment les religions en générale ne donne pas cette morale.