L'île au trésor - Robert Louis Stevenson

Publié le 18 Octobre 2006

Je discutais il y a quelques jours avec un collègue de travail de Théophile Gaultier qu'il jugeait médiocre. Et c'est vrai que la lecture du "roman de la momie" m'avait laissé un souvenir bien amer de l'auteur. Pendant cette discussion, en évoquant l'oeuvre "le capitaine fracasse", l"île au trésor" m'est revenue en tête. Incapable de me souvenir alors de l'auteur, je me suis cependant rappelée qu'il était dans ma PAL.
Nous sommes vendredi soir et star académie ne me pêchera pas encore ce soir. Thalassa aurait pu avec des sujets plus attractifs (j'ai d'ailleurs en mémoire leur fameux reportage sur la recherche d'une épave que j'avais trouvé fanstastique), mais l'ile au trésor a eu le dernier mot.
Je pars dans cette lecture avec des flashbacks de films médiocres tirés de ce livre, diffusés les jours fériés. Et j'ai en tête "Pirates des caraibes 2" que j'ai vu au cinéma il y a peu de temps. Je plante alors mon décor avec mon héros ressemblant au séduisant William Turner.
Jim et ses parents tiennent l'auberge "Amiral Benbow". Les temps sont calmes mais un jour débarque Bill, un vieux marin ivrogne, encombré d'un coffre. Il est inquiet et s'angoisse de l'arrivée de vieilles connaissances intéressées par le contenu de son précieux coffre. Il craind particulièrement un marin unijambiste. Mais çà sera l'aveugle "chien noir" qui viendra lui lancer le décompte. Le soir où l'équipage de celui-ci fait irruption à l'auberge pour récupérer le coffre, Bill est déjà mort et Jim enfuit avec un paquet.
Et c'est justement ce paquet que convoite l'aveugle, la carte de Flint donc Bill était le second et qui dévoile l'emplacement de son trésor.
Jim demande l'aide du docteur Livesey et du squire grandement intéressés par le trésor. Ceux ci montent un équipage pour partir en quête de l'île. Un homme composant l'équipage retient particulièrement l'attention, celui-ci n'a qu'une seule jambe...
L'histoire est banale (une chasse au trésor) cependant c'est un sujet qui ne prend pas une ride dans nos penchants d'aventuriers.
J'ai aimé le récit raconté par le jeune Jim que j'ai trouvé captivant. J'ai eu bien plus de difficultés avec celui du docteur. Je ne comprends plus rien. Où en étaient les mutins, quels étaient les dégats, les pertes... Pourtant ceci devient plus clair avec le récit de Jim Hawkins. J'étais donc heureuse de le retrouver dans la narration.
Le problème c'est que même avec lui, une fois arrivée dans l'action principale, je n'ai à nouveau rien compris. Qu'a t-il fait au bateau, pourquoi, où était-il (sur le bâteau ou dans sa barque). Quel pénible passage où mon manque de vocabulaire maritime m'a largement ennuyé. Je me suis retrouvée dépassée.
Le récit m'a à nouveau passionné à son retour sur l'île puis je me suis encore assez vite ennuyée.
Ce n'est pas un livre pour moi je pense. Les films tirés de ce livre m'ont toujours barbé, dois je m'étonner de ne pas avoir été transportée par le livre?
En conclusion , vous aimez les aventures, les histoires d'îles perdues, de trésor, de piraterie, vous aimerez sans doute le livre.
J'ai par contre, beaucoup aimé le dossier à la fin de mon édition (Collection jeune) parlant de l'auteur et de l'écriture de ce livre. C'était très intéressant.
J'ai trouvé très bien aussi les références indiquées par l'édition en rapport avec les thèmes:

 - Sur les îles désertes
  Robinson Crusoé : Daniel Defoe
  Vendredi ou la vie sauvage : Michel Tournier
  L'île mystérieuse : Jules Vernes

 - Sur la piraterie
  A bord de l'étoile matutine : Pierre Mac Orlan
  Sous le pavillon noir : Philippe Jacquin
  
 - BD
  Les secrets de la licorne (tintin) :Hergé
  Le trésor de Rackham Rouge (tintin) : Hergé

Si vous avez d'autres références, n'hésitez pas.

Rédigé par majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article

rotko 27/01/2009 11:27

bonjour,
je ne crois pas du tout que theophile Gautier mérite le dédain. ses nouvelles sont très interesantes, avec des effets d'optique qui rendent le fantastique presque naturel.
Quant à Stevenson, il reconnaît dans sa correspondance quelques incohérences, mais en raison de ses mérites, ce serait bien d ene pas lui en tenir rigueur !
http://grain-de-sel.cultureforum.net/auteurs-anglais-et-anglophones-f5/

majanissa 24/10/2006 08:23

Tu ne t'es pas embrouillé au moment de l'action? félicitations :-). Peut être par ton habitude de ce genre de livres. Quels sont tes préférés?

So 23/10/2006 20:58

Et bien moi, je suis fan d'histoires de pirates, de trésirs, de belles esclaves rebelles et d'aventures...L'ile au trésor est pour moi un must de la littérature jeunesse!!

majanissa 19/10/2006 10:20

Ah je n'ai jamais croisé surcouf à part sur les boites de pallets bretons qui racontaient un résumé de la vie de certains marins et corsaires ou personnages bretons.
Juliette Benzoni : j'avais tenté une de ses lectures et j'avais laissé tombé et pourtant c'est rare que j'arrête une lecture. Et puis j'ai lu "de deux roses l'une", que j'ai adoré. Mais je n'ai pas retenté par la suite.

pom' 19/10/2006 09:22

le trèsor des pirates se lit à partir de 8 ans. j'ia lu plusieurs livres historiques ou les personnages de surcouf apparait mais ne me rapelle plus dans lesquel,peut être dans un livre de juliette benzoni.