La Vigie - Marie Claude Bizien

Publié le 30 Août 2006

Après "Feux de Saint Jean sur la colline", je réitère la lecture d'un ouvrage édité par la maison d'édition guingampaise "Les éditions de la plomée" avec "La Vigie" de Marie Claude Bizien.
Au début du 20è siècle, dans le pays du Léon (Nord Finistèren au niveau de Saint Pol du Léon, Morlaix, Roscoff, L'île de Batz), Joséphine Kervaillant n'est pas une reine de beauté. Mais elle a des jambes et un corps qui subjuguent Clément qui lui demande de l'épouser. Cependant, cet instituteur passionné d'aviation va être victime des débuts chaotiques de celle-ci.
Joséphine enceinte,  met au monde Oranne puis meurt d'une infection postnatale. Les deux jeunes parents n'auront donc pas eu le temps de connaître leur fille.
On suit la vie et survit de la famille Kervaillant au rythme des évènements d'époques, des tragédies et des bonheurs. Le père Kervaillant qui disparait dans cette mer capricieuse qui ne rend jamais ce qu'elle décide de prendre. La première guerre mondiale qui éclate, la mobilisation, les batailles de la Marne, Verdun, l'attente des nouvelles, les épidémies de la grippe espagnole puis l'armistice.
J'avais auparavant lu des ouvrages racontant la guerre à Paris ou sur les champs de bataille mais encore jamais la guerre vécue en Bretagne. Décidément, j'aime cette maison d'édition qui publie des auteurs bretons et dont l'action se passe en Bretagne. En effet, j'ai pu retrouver au fil des pages, un discours typique de la région dans lequel breton se mêle au français. Jamais un auteur nationale ne se serait permis cela. J'ai adoré la façon paysanne de franc parler des personnages, sans minauderie. Ceux-ci sont simples et attachants. Ce fut un grand plaisir que d'admirer ce tableau d'une famille traditionnelle bretonne.
Merci Marie Claude Bizien de les avoir si bien décrit, je me suis beaucoup attachée à ces personnages.

Un peu mot sur l'auteur : Elle a particité au prix du livre insulaire 1999 avec son livre "Au bonheur du clos".  Voilà c'est tout ce que j'ai pu trouvé.

Rédigé par majanissa

Publié dans #roman

Repost 0
Commenter cet article