Michelle Richmond - L'année brouillard

Publié le 25 Juin 2009

L'enlèvement d'un enfant, sujet qui allait forcément me toucher.
J'ai souvenir d'un jour où je me suis demandée qu'elle serait ma vie sans Elina. Je croyais  que je repenserai aux nuits complètes, aux grasses matinées, aux soirées cinéma/resto, aux soirées entre copains et en fait j'ai surtout ressenti un gros vide en moi et j'ai pleuré. Je cauchemarde parfois qu'on me l'enlève. Un inconnu dans la maison, une femme dans un grand magasin, un homme dans la rue, toutes les situations possibles y passent me donnant des sueurs.
Ce livre qui parle de la disparition d'un enfant ne promettait pas de me rassurer mais m'attirait malgré tout.
San Francisco, Abby et Emma, la fille de cinq ans, de son fiancé, se promènent sur la plage. Abby a la responsabilité de la petite fille, le père d'Emma est parti remonter le moral d'un ami.
Son regard se tourne vers la mer puis se pose sur un bébé phoque mort, elle prend une photo. Cela dure quelques secondes, des secondes qui vont chambouler leurs vies. Pendant des mois, ils vont faire leur possible pour essayer de la retrouver mais une chaussure est retrouvée sur une plage. La police conlue à une noyade et l'enquête est close. ALors que tous considèrent que c'est fini, Abby insiste. Des détails enfuis dans sa mémoire lui assure que l'enfant a bien été enlevée.
L'enquête ici n'est pas forcément ce qui m'a le plus intéressé mais surtout de nombreuses questions sont soulevées. Comment continuer à côtoyer sa moitié alors qu'on la considère responsable? Comment se pardonner de ce drame, se pardonner de ne pas avoir été présent à ce moment? Comment continuer à vivre après avoir perdu son enfant? Le couple a t-il encore lieu d'être après la perte d'un enfant? La culpabilité et le reproche, se souvenir ou aller de l'avant, des sentiments qui s'opposent. Comment faire son deuil lorsqu'aucun corps n'est retrouvé? A quel moment peut-on considérer que tout est fini, qu'il n'y a plus d'espoir? Je repense à Maddy et d'autres enfants toujours pas retrouvés. Où sont-ils aujourd'hui? Que font-ils?
Un livre rempli d'émotions, de rage, désespoir.
J'ai lu ce livre d'une traite car dans un moment d'inatention, aussi court soit-il, je peux être Abby. Nous ne sommes pas à l'abri d'une telle situation. J'ai été touchée par l'histoire, émue par le dénouement malgré sa rapidité.

Ne détourne jamais le regard, protège la comme la prunelle de tes yeux. Le bonheur ne tient parfois qu'à un fil.

Un tout petit bémol cependant, le livre est très long. Si parfois vous callez, ne vous en voulez pas de sauter quelques phrases ou paragraphes.

les avis de Clarabel, Kathel, Cathulu, Cunéipage, Lael
, Theoma



Un grand merci à guillaume de babelio pour m'avoir proposé ce livre.



Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost 0
Commenter cet article

Theoma 09/07/2009 11:19

J'ai beaucoup aimé ce livre que je viens de terminer. Je vais m'en souvenir longtemps...

katell 28/06/2009 21:18

Je comprends ton ressenti....Je le lirai certainement si mon chemin croise le sien à la médithèque!

Majanissa 29/06/2009 19:30


N'hésites pas, sinon il y a moyen qu'une bloggueuse te le prête.


Le Mammouth 28/06/2009 16:22

Ca me plait bien, je me laisserai sûrement tenter si un jour je le croise... (mais bon, pas maintenant, hein, pensons à ma PAL !)

Majanissa 29/06/2009 19:30


Saleté de PAL ;)


majanissa 26/06/2009 11:01

@bil : Quand on est comme moi, méga stressé chaque minute pour son petit bout ça n'arrange rien mais il fait réfléchir sur beaucoup de choses, voir même peut être se remettre en question. Est ce que mon couple existerait encore sans enfant? Revoir pour faire ressortir un peu le couple.
@Ys: est ce que tu veux que je t'envoie le livre?

Ys 26/06/2009 10:28

C'est celui-ci que j'aurais dû choisir sur Babelio : le mien n'est toujours pas arrivé...