Le dernier templier - Raymond Khoury

Publié le 28 Mai 2006

Acres, 1291 : La terre sainte est perdue. Les sarrazins la prend d'assaut. La fuite est donc la seule issue pour les templiers.
New York, de nos jours : Exposition des trésors provenant des caves du Vatican au Musée Métropolitain d'art moderne. Quatres chevaliers portant le signe des templiers perturbent la cérémonie et volent une série d'objets précieux mais tout particulièrement une machine un peu spéciale.

On apprend beaucoup de choses dans ce livre, il est vraiment riche en Histoire :
P.143 : Origine des templiers.
Comment l'ordre est né, pour quel besoin.
P.143, 146 : toute l'Histoire de Jérusalem, successivement juive, arabe, romaine, arabe... L'Histoire de la fin de la première croisade aux templiers.
P.147 : L'origine du chèque voyage qui deviendra de nos jours le chèque normal quotidiennement utilisé.

On en apprend donc énormément sur les templiers (Histore que le Da Vinci Code n'avait pas cru bon ou intéressant de nous parler), l'ordre des templiers passe de l'organisation vouée à la défense des pèlerins en Terre Sainte, à l'organisation la plus puissante. On se demande alors comment ils ont pu atteindre le fond sous le règne de Phillipe Le Bel (Partie de l'Histoire expliquée de la p.148 à 159, pour en connaitre davantage sur Phillipe Le Bel et cette période, les rois maudits tome 1 est parfait).
Tout au long du livre, on nous en dévoile davantage sur eux et certaines choses deviennent plus claires à leurs sujets. Maintenant à savoir si c'est vrai, pourquoi pas?

P.149 : Origine du vendredi 13

Au niveau du livre en général, j'ai eu peur au début lorsque j'ai vu que çà tournait autour du terrorisme. On nous explique la date du 26 Février 1993 ( 8 ans avant Septembre 2001) : Le World Trade Center était attaqué. Attaque ratée par manque de préparation, d'argent. Mais elle était proche d'être très réussie. Donc à ce moment là, j'ai craint que l'on ne parte sur une éventualité d'extrémistes islamiques, rien à voir avec les templiers. Mais cette crainte m'a très vite quitté.
On part sur une chasse au trésor des templiers, avec d'un côté l'assassin du musée et de l'autre la police aidée de Tess l'archéologue très fouineuse, un brin chieuse.
De plus, un à un les faux chevaliers, fauteurs de troubles au MET (le musée), sont tués. Un des chevaliers veut-il devancer les autres ou une autre personne serait-elle sur la trace de ces voleurs et cherche en même temps à faire le ménage? Pour quelle raison? Qu'est ce que cette machine a de si important pour que l'on tue pour elle?

Le livre s'est retrouvé un peu longuet vers la fin, peut être une impatience de ma part d'arriver au terme de l'histoire. Cependant, j'ai énormément apprécié les théories et concepts exposés dans le livre. Nous sommes très loin de la polémique "Jésus et sa descendance" du "Da Vinci Code". "Le dernier templier" amène la réfexion sur "les" religions et la foi en général. Je pense que le livre est très liant. Il réconciliera les croyants avec le fameux secret des templiers. Il en résulte que même si la bible et le discours des religieux sont faussés, la religion relie les gens et amène la générosité et l'aide. Même si à côté, de mauvaises actions sont faîtes en son nom, on ne changera pas la nature humaine. Ceux qui veulent et aiment se battre et s'entretuer, le feront, religion ou pas. Ce qui est le plus à perdre en dénigrant celle-ci est le bien qu'elle apporte à certains croyants.

Rédigé par majanissa

Publié dans #policier

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gany 02/07/2007 19:31

Ce bouquin est de la merde. C'est poncif. Sous les couverts d'un roman qui est fichtrement mal écrit, l'auteur nous fait la morale, nous fait un cours de philosophie, ou de pseudo-théologie primaire. Que des histoires ressassées. Et, vraiment, vous trouvez que ces pages et ces pages sur l'histoire des Templiers, et de je ne sais plus qui, sont bien intégrées à l'intrigue? Bah! On repassera!

Majanissa 03/07/2007 10:55

Tu es bien dur avec ce livre qui se lit bien mieux que le "Da Vinci Code" par exemple. Je pense que c'était quand même un bon moment de lecture.

majanissa 30/03/2007 13:49

C'est mieux écrit que Dan Brown à mon avis car je n'ai eu aucun mal à rentrer dans le livre alors que j'avais eu de grosses difficultés avec le "DaVinci Code". J'avais du m'y reprendre à plusieurs fois.
Pour le reste, ma connaissance de Jules Verne est beaucoup limité. Encore un auteur qu'il va vraiment falloir que découvre, je suis une honte.

krapouto 30/03/2007 11:31

L'action, la prude histoire d'amour, la fondation historico-religieuse, c'est du Dan Brown. Les incohérences, les coîncidences incroyables, c'est du Jules Verne.. Mais c'est bien, et même ça demande une relecture.

Sonia 26/06/2006 10:10

J'avoue que je suis tout à fait d'accord avec tes sentiments.
Il est vrai que l'auteur a su nous expliquer la fin des templiers; chose qu'il manquait à Da Vinci Code. Malheureusement, pour ce bon livre, il va et est surement est considéré comme un livre "tiré du DaVinci".

majanissa 26/06/2006 18:49

tu as raison, je commence à considérer le "DaVinci Code" comme une abomination car la comparaison se fait automatiquement. Et "le dernier templier" ne mérite pas de se faire traiter comme le "davinci code".