Prix Goncourt 2007 - Gilles Leroy avec "Alabama Song"

Publié le 5 Novembre 2007

Au cas où vous ne seriez pas encore au courant, c'est Gilles leroy qui a remporté le prix goncourt avec "Alabama Song". Pour être franche avec vous, c'est un véritable inconnu pour moi !! Le fait qu'il ait gagné le prix goncourt pourrait être une occasion pour moi de le lire mais je ne sais pas, au contraire ça me repousse...

Pensez vous que le fait d'avoir remporté ce prix est une garantie de qualité ? A la question : "as tu lu le dernier goncourt", dois je avoir honte de dire que ça ne m'intéresse pas? Etes vous particulièrement attentif à cette sélection? 



Alabama Song












L'avis de FLo : http://www.thetoietlis.com/article-13309292.html

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article

Zolasoleil 06/02/2009 15:49

Bonjour,
Je viens de terminer le Goncourt 2008 «Singhé Sabour» et je suis tombée sur votre site pour connaitre le gagant du prix 2007...Mon copain et moi avons décidé de lire les goncourt des années précédentes! Je crois que ça peut être un gage de qualité et de bonne lecture!

Zolasoleil 06/02/2009 15:49

Bonjour,
Je viens de terminer le Goncourt 2008 «Singhé Sabour» et je suis tombée sur votre site pour connaitre le gagant du prix 2007...Mon copain et moi avons décidé de lire les goncourt des années précédentes! Je crois que ça peut être un gage de qualité et de bonne lecture!

fbmarin 16/12/2007 12:33

Ahhh le Goncourt !?!? surtout après « Les bienveillantes »
Et Gilles Leroy, aucun souvenir d’avoir lu ou envie de lire quoi que ce soit de lui.
Et Zelda et Scott Fitzgerald, les derniers romantiques, on a l’impression de tout connaître. Donc je n’ai pas choisi de le lire : on me l’a offert.
Bonne surprise, c’est un ‘vrai’ Goncourt : une héroïne fantasque, attachante et dont on ressent la beauté et l’amour de tout dans la vie, une vie magnifique et brisée, de l’ambiance, des jolis mots, des mots durs et des mots doux. Ne boudez pas ce Goncourt, il mérite cet honneur.
Sauf peut être la toute dernière page, où l’auteur se met en scène de façon incongrue… un artifice qui oblige à une relecture mentale mais pas agréable du roman. Pas de doute, le personnage a existé, mais ce qui est raconté là est avant tout une création et il ya des miettes de paradis autant que des cendres d’enfer dans ce bouquin.
Posté sur http://lesbouquinsdemaman.free.fr/dotclear/

Pascal 12/11/2007 22:30

je me fie plutôt au Goncourt des lycéens qui est, lui, un Prix où le jury est totalement désintéressé et ne flatte pas tel ou tel éditeur. La preuve, ils ont élu "Le rapport de Brodeck" de Philippe Claudel, ouvrage largement supérieur aux lauréats du "vrai" Goncourt et du Renaudot.

Majanissa 13/11/2007 10:09

Ah oui je vois pas mal d'articles sur ce prix des lycéens, il faudrait que je me renseigne un peu plus sur lui.

Eireann Yvon 09/11/2007 16:22

Je préfére que tu marques Yvon et Nicole!!!
Yvon

Majanissa 09/11/2007 16:49

Oh mon dieu excuses moi mais j'ai tellement l'habitude d'écrire Nicolas que mes doigts ont tapé tout seul :D. Nicolas est le nom de Mr Maja ;-)