L'ancre des rêves - Gaëlle Nohant

Publié le 28 Septembre 2007

Benoît, Lunaire, Guinaux et Samson est une fratrie de quatre garçons qui a la particularité d'avoir des nuits bien agitées. Benoît rêve d'une mère noyant sa petite fille. Lunaire se retrouve sur un "terre neuvas" occupé par un équipage terrifiant. Guinaux rêve de chevaux qui foncent sur lui enragés. Même Samson le petit dernier commence aussi ce genre de terreurs nocturnes. Un silence pesant tait ces nuits de cauchemars, une gêne est installée entre tous. Pas évident à ce moment de s'entraider.

Un mystère plane sur cette famille. Pourquoi Enogat leur interdit d'approcher la mer omniprésente à Dinan en pays costarmoricain? Pourquoi les enfants sont frappées par ces images?

J'ai été longue à lire le livre, très longue et rassurez vous, ce n'est pas par ennui. J'ai savouré cette lecture. Je n'en lisais pas plus de quelques pages à la fois. Je voulais vivre le plus longtemps possible dans cette famille. J'ai aimé ces 4 frères comme des cousins dont je me suis sentie tellement proche. J'ai adoré l'écriture qui avait le goùt salé de ma région. Je me suis sentie complètement engloutie par le livre et les personnages. La quête de Lunaire m'a fascinée et m'a touchée.

Il y a une écriture dans ce livre que je ne saurais vous expliquer. Il faut connaitre la mer déchainée, avoir vu la douleur de certaines connaissances à la suite de la disparition de leur père ou époux pêcheur pour comprendre ce que je veux dire je crois. Voir les sauveteurs aller récupérer les personnes en difficulté par un temps exécrable. Lire toutes les semaines les "faits divers" qui ont eu lieu en mer, surtout l'été avec l'inconscience des touristes (petit message tant que j'y suis ;-) ).

Et pourtant celle-ci est si hypnotisante. Il est par exemple impensable pour moi de vivre loin d'elle. Je n'ai d'ailleurs jamais eu à le faire en 25 ans. Elle est comme une femme, douce et calme par moment, colérique et sans pitié à d'autres. Pour les femmes, elle nous ressemble tellement. Et pour les hommes qui aiment les femmes au caractère fort, comment résister à son envoutement.

Deux phrases qui résument le livre et qui m'ont marquées :

"Les morts marchent ce soir. Fais bien attention à toi"

nohant.jpg




















Un grand merci à Flo pour la découverte de ce livre envoyé lors de son swap.
D'autres avis : Thom
Flo
Choupynette
Clara
Lilly
Livrovore
Yue Yin
Florinette
Laure
Lhisbei
Loupiote

Et pour mon petit plaisir et le votre aussi j'espère :


Phare de Ploumanach




















Qui qui reconnait??? Je vous donne un autre indice plus tard ;-D. Pour celles qui me connaissent, c'est à 10km de mon chez moi !! 
Indice 2 : c'est à environ 60 km d'une ville citée dans le livre !

Rédigé par Majanissa

Publié dans #science fiction

Repost 0
Commenter cet article

Marie L. 14/12/2009 09:59


Je viens de le lire, enfin! ;)
Et tu as complétement raison, ce roman donne l'impression de vivre avec ces marins, de vivre ces drames (presque)...
Et encore une fois, tu as raison: Enogat est assez incroyable!


Majanissa 14/12/2009 16:13


Ce livre est vraiment une perle. Très impressionnant lorsque l'on sait que c'était le premier roman de Gaelle Nohant.


Florinette 10/10/2007 09:49

J'ai beaucoup aimé ce livre ça été un vrai coup de coeur pour moi !!
Cette photo est magnifique, elle donne envie de repartir en vacances !! ;-)
Bonne journée Majanissa !

Majanissa 11/10/2007 10:13

Ce n'est pas le moment de venir en vacances ici en tout cas, il faut grisâtre ;-). Bonne journée à toi aussi FLorinette :)

Flo 06/10/2007 13:16

J'arrive tardivement mais inutile de te dire combien je suis contente que tu aies aimé !!!!
Ce que tu dis de la mer est vraiment chouette et je suis contente que le roman de Gaëlle ait trouvé sa place dans ton coeur de bretonne :)

Majanissa 07/10/2007 19:15

Je ne vois pas comment il pouvait ne pas me toucher. Elle a une plume merveilleuse et un breton se doit de se laisser emporter :). Merci beaucoup pour la découverte Flo.

Anne 01/10/2007 18:07

Comme tu parles bien de ta mer...
J'avais déjà noté ce livre, tu me le remets en mémoire, merci.

Majanissa 02/10/2007 08:55

Mais je l'aime ma mer ;-). Elle nous remet à notre place. Tu sais les jours où tu as l'impression que tout va mal, que ta vie ne te satisfait pas ou que tes problèmes sont tout un monde, il suffit de la voir pour te dire qu'en fait tu es bien petit dans tout ça et tes soucis le sont encore plus. Ca fait un bien fou :DPour le livre, n'hésites pas. Il est vraiment impressionnant dans l'écriture. On ne dirait pas que c'est le premier livre édité de Gaëlle.

Choupynette 01/10/2007 12:22

ravie que tu aies apprécié ce livre!

Majanissa 02/10/2007 08:56

Difficile de ne pas l'apprécier, surtout lorsque l'on s'en sent si proche :-D