Ca y est c'était enfin mon tour

Publié le 21 Juin 2007

Hier, mercredi 20 juin, Tatiana De Rosnay présentait son livre "Elle s'appelait Sarah" à la librairie Dialogues de Brest. Je n'allais tout de même pas rater cette occasion de la rencontrer enfin pour de vrai. J'ai donc pris mon après midi de RTT. Mr Maja me demande bien si mon appareil photo est chargé, me dit de partir assez tôt pour être dans les premières. Mais voilà, je ne suis pas souvent en RTT et j'en ai profité pour faire mon repassage, mettre une lessive, la mettre à sécher, m'occuper de mes patates qui sont mourrues :-(. Et "c'est le temps qui court"... Je reviens du jardin, j'aurais déjà du être sur la route. Je me dépêche, je respecte quand même les limitations de vitesse. J'ai 1h15 de route sans compter le temps pour garer dans Brest, bon sang, je ne serai jamais pour 17h45 comme je l'avais prévu mais je peux encore être là pour 18h le début de la conférence. J'avais cependant été un peu optimiste. J'ai des petites routes pour aller jusqu'à Morlaix (Saint Michel en grèven, Plestin les grèves...) et j'ai des petits pères devant moi qui roulent entre 50 et 70 là où c'est limité à 90. Les 18h à mon avis c'est mort. 
J'arrive dans Brest, il fait une chaleur alors qu'à Lannion, on se gelait. Je commence à suer, çà va mal! Je trouve une place par trop loin de Dialogues, NIKEL. Et là grave erreur, il est 18h02, je peux être là bas à 18h05, çà n'aura pas commencé depuis très longtemps, je me mets donc à courrir. J'arrive, c'est commencé, je suis rouge, j'ai chaud et la température à l'intérieur de la librairie n'arrange rien. Et voilà que j'ai oublié l'appareil photo dans ma voiture. Quelle tête en l'air. Je laisse mes affaires en plan sous la surveillance d'une amie. Rebelotte, je cours jusqu'à la voiture et idem dans l'autre sens. Là, le T Shirt violet me trahit et s'assombrit. C'est pas grave, en une heure çà a le temps de sécher. GRRRR entre la chaleur de la pièce, mon émotion, rien à faire, j'ai chaud.

Tatiana parle de Sarah devant environ une vingtaine de personnes qui semblent captivées. Car elle est comme çà Tatiana. Quand elle parle, on ne peut qu'être hypnotisé par sa voix. Les questions de "l'intervieweuse" sont intéressantes et bien posées. J'ai simplement regretter qu'elle n'ait lu de Tatiana que "Elle s'appelait Sarah" et qu'elle ne connaisse pas ses autres livres. Mais on ne peut pas tout connaitre bien sur. J'ai apprécié en savoir davantage sur l'écriture et le parcours de Sarah. J'ai également appris qu'un autre livre était en préparation, je l'attends bien sur avec impatience. 

Viens le moment des dédicaces, je passe en dernière. Elle m'a reconnu (tu vois Thom les photos sur les blogs çà sert ;-) ). Elle se lève et me fait la bise. Elle me dit qu'elle a eu peur que je ne vienne pas, et bien oui comme toujours, Maja à la bourre. Ce n'est pas un manque de volonté mais je pense toujours avoir le temps alors qu'il passe si vite.
J'ai passé entre 5 et 10 minutes magnifiques. Elle me dédicace mes deux livres (Moka et Spirales). Ben mon sarah l'était déjà et il est en lecture chez ma môman.
On prend un photo. On discute un peu, elle est une véritable perle. Merci pour ce moment Tatiana. C'était très agréable.

CAYJE7Y1.jpg


Le blog de Sarah : http://ellesappelaitsarah.over-blog.com/
Le blog de Tatiana : http://yansor.blogs.psychologies.com/
Les autres livres de Tatiana : 
Tatiana De Rosnay - La mémoire des murs
Tatiana De Rosnay - Le coeur d'une autre
Tatiana De Rosnay - Spirales
Tatiana De Rosnay - Moka
Tatiana De Rosnay - Elle s'appelait Sarah
Il me manque encore l'appartement témoin et le voisin (je crois que c'est tout).

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article

sylvie 28/09/2007 09:13

joli message, que d'émotions... tu me donnerais presqu'envie de me rendre aux séances de dédicaces. Je les fuit depuis toujours... J'ai toujours été mal à l'aise avec ces rencontres organisées autour d'un signature...

Majanissa 28/09/2007 10:51

Je vais très rarement à des signatures et c'est pas toujours très agréable (cf Bernard Werber dont la signature au virgin à paris m'avait dégoutée, j'étais partie avant d'avoir été jusqu'au bout. Ca m'avait gonflé ;-) )Mais là c'était spécial. Je voulais voir Tatiana depuis un moment déjà et la voir chez Dialogues à Brest c'était LE plus :-D

Gambadou 25/06/2007 14:02

Bonjour Majanissa.
Rien à voir avec le post (bien que j'ai hâte de lire les livres de Tatiana et que tu décris très bien ta rencontre) mais un petit mot pour te remercier du fond du coeur pour le colis swap jeunesse reçu aujord'hui : c'est super, et que de cadeaux!!! ça n'en finissait pas et les enfants (et moi) étions ravis. Nous passerons du temps ce soir sur la mappemonde pour voir exactement d'ou proviennent tous ces trésors. Merci encore

Majanissa 25/06/2007 16:55

Ah tu les as enfin reçu. Le paquet semble avoir été dévié de sa route à cause du guichetier qui n'a pas correctement recopié l'adresse si j'ai bien compris. Je suis contente que çà te plaise :D

Caro[line] 23/06/2007 16:44

Tatiana a aussi parlé du livre qu'elle est en train d'écrire lors de son passage chez Alice Mediastore à Paris. Cette fois, elle se met dans la peau d'un homme et je crois que cela se passe à Noirmoutiers (mais sur ce coup-là, je ne suis pas du tout sure !!!!)

Majanissa 25/06/2007 16:53

Ah mettre l'eau à la bouche comme çà sans qu'il soit dispo!! je ne suis pas patiente moi ;-)

sylire 23/06/2007 10:54

@Katell et Majanissa : Un jour il faudra qu'on se rencontre toutes les trois tout de même !

Majanissa 25/06/2007 16:52

Oui c'est clair car vraiment on n'est pas loin l'une de l'autre ;-)

Mme patch 22/06/2007 20:04

Et bien que de péripéties! Mais finalement la photo est très réussie, bravo!

Majanissa 25/06/2007 16:52

Merci Mme Patch :-D