De retour !!

Publié le 11 Juin 2007

Bonjour à tous, çà y est, les vacances sont terminées. Elles ont été fantastiques, un peu courtes mais il était temps de rentrer.

Nous sommes partis le dimanche après midi après avoir quand même gueuletonné pour la fête des mères. Nous faisons la route tranquillement, il ne fait pas trop chaud ça va. On passe Saint Brieuc, Rennes qui nous amène sur l'autoroute qui va nous faire passer par Le Mans pour arriver à Tours. Première surprise une fois sortis de la Bretagne : Que les gens roulent vite!! Normal, nous sommes sur autoroute, c'est limité à 130km/h. Sur nos 4 voies bretonnes, nous sommes limités à 110km/h. Mon compagnon me regarde et là on se dit : "Qu'est ce qu'on fait, tu appuies un peu plus sur le champignon pour arriver à 130?". En moyenne nous nous sommes contentés d'un bon 120, et bien oui difficile de perdre des habitudes de 110 qui nous convient très bien. Et là, je remarque une nouvelle fois que les gens sont vraiment pressés. Ils arrivent sur nous qui roulons plus lentement en freinant, en se déportant d'une façon hasardeuse et là je repense à la série "Un gars, une fille" : "On est en vacances !!! On est là pour se détendre !!! MERDEEEE". Non franchement, zen un peu dans la vie...

A Tours, l'hôtel choisi est sale, on entend le film du voisin jusqu'à minuit, à 5h c'est l'orage qui s'y met. Une première nuit pas très encourageante. Le lundi, en route pour Amboise sous la bruine. Au moins je ne suis pas dépaysée. C'est un temps qui est agréable, frais et qui va bien avec l'ambiance du château casiment en ruine avec sa muraille imposante de domaine du seigneur qui nous ramène à une époque un peu sombre. La visite guidée se passe très bien et est très intéressante. On m'avait dit qu'il n'y avait rien à voir, certes, mais qu'est ce qu'il y a à écouter! Ensuite, nous allons au parc des minis châteaux qui nous a permi d'avoir un bon panorama de ce que nous allions visiter. C'est pratique lorsque vous prévoyez un circuit pour avoir un aperçu global de ce qui vous attend. Et enfin, la journée s'étant très bien passée, nous finissons avec le clos lucé dédié à Léonard De Vinci et présentant sa vie, ses inventions. Là on se prend un saucée de pluie d'orage qui nous précise que la journée est terminée. Nous partons alors pour Blois après une journée très agréable. Ici l'hotel est bien mieux. Propre, silencieux, les vacances se présentent très bien. Mardi, journée à Blois sous le cagnard, sous la chaleur, dans la moiteur. Vous comprenez que je ne suis pas une fan de ce temps. Nous commençons tranquillement par l'église Saint Vincent puis petit passage à l'office de tourisme pour des petites précisions / explications. La personne n'est pas d'origine française, je comprends très mal ce qu'elle dit, du coup on se contente du plan détaillé de Blois ;-). Nous passons par le château pour retirer nos billets "Château + maison de la magie + son et lumière". Comme nous avions décidé de le faire, dès que nous pouvions, nous choisissons la visite guidée. Encore une fois ici, la visite guidée a été géniale. La personne était très prenante. On sent qu'ils savent de quoi ils parlent et que c'est loin d'être du récité. On vit l'Histoire avec eux. On passe un long moment au château qui nous amène à visiter la maison de la magie l'après midi. J'ai été très déçue par cette maison. J'ai eu l'impression qu'elle était là pour meubler une journée visite de Blois. On a vu des tours d'optique mais j'aurais aimé qu'on me les explique avec un guide qui n'aurait pas peur d'aller dans le technique quand il sent qu'il a affaire à des gens qui ont les bases pour comprendre. Et nous les avons ces bases, c'étant dans notre programme d'études supérieures. Nous avons continué la visite de Blois avec un passage dans la vieille ville et à l'église Saint Nicolas. En soirée, il y eut le spectacle "son et lumière" sur les façades du château de Blois qui est vraiment bien réussi. Les images sont jolies et rendent bien sur les façades, le son était peut être un peu fort mais le spectacle fut une merveille pour les yeux.

Mercredi, direction Chambord avec son château de la "belle au bois dormant" petite merveille des chevilles enflées de François 1er. Là encore, charmante visite guidée que nous n'étions que deux à suivre. Un guide pour deux, c'était vraiment génial. Encore ici, c'était la canicule, la fraicheur des pierres et l'architecture non adaptée de Chambord pour le climat de la Loire furent donc très appréciés. En effet, Chambord était avant un château pour impressionner, pour se montrer et non pour être habité, l'architecture est copié sur celle venant d'Italie qui est adapté à un climat sec et chaud pas humide et frais comme c'est le cas à Chambord. Mais l'endroit est vraiment magnifique donc on peut comprendre ce côté futilité. L'après midi, on était à Cheverny (moulinsart) avec sa meute de chiens, son exposition tintin que j'ai trouvé décevante. Le château était sympathique, sans visite mais rien que pour le jardin, le canal, les chiens, c'est superbe. Pour l'exposition tintin, je l'ai trouvé très légère, comme du meublage. Les photos et extraits de BD sont déjà connus, les extraits animés également. Donc pas de nouveautés, pas d'explication réelle sur le choix de Cheverny par l'auteur, ce que ce choix a apporté au château ect... Ca sera le château que nous avons le moins aimé avec Chenonceau.

Jeudi, nous commençons la journée par Chenonceau. C'est le pire château de la visite à nos yeux. Un troupeau de personnes passe de pièce en pièce, se bousculant sans une excuse, un pardon, un désolé. On a notre temps, pourquoi tant de précipitations? On a une pseudo visite guidée avec un groupe mais trop de monde, trop de bavardages qui gâchent le discours qui n'était pas le mieux par rapport à tout ceux que l'on avait entendu jusqu'ici. Enfin bref, un château que tout le monde visite en priorité et on se demande un peu pourquoi. L'après midi, nous avons pris une leçon dans les jardins de Villandry. Ah si nos légumes étaient comme ceux de Villandry! Nos carottes sont loins des touffes que l'on a vu là bas. Nos potirons ne ressemblent pas du tout à ces étendues de tiges rasant le sol. Nos petits pois n'atteignent pas la taille de ceux que l'on a vu. Ce que l'on peut espérer pour cette année, ce serait des oignons et des patates. Ah ça des steacks et une grosse patate (cf Florence Foresti), je pourrai en faire. En bref, des jardins qui valent le passage à Villandry.

Pour le dernier jour, nous sommes allés à Chinon. On ne va quand même pas passer le long de la route des vins de Loire sans s'arrêter dans une cave. Nous avons dormi dans un hotel (hotel Diderot à Chinon) qui était un bijou. Les personnes qui nous ont accueilli ont été merveilleuses, la maison est extraordinaire. Nous avons dormi comme des bébés. Imaginez ce que çà a été après çà de rentrer dans notre immeuble avec les boums boums des basses du voisin d'au dessus. En tout cas, si vous devez passer une nuit à Chinon, je vous conseille cet hôtel, les gens étaient très sympathiques. Quand on a passé une journée un peu fatiguante, il n'y a pas plus désagréable que de tomber avec une réceptionniste qui fait la gueule et jusque là c'est ce que nous avions, sauf à Blois.

A chinon, nous avons donc visité une cave. Je ne donnerai pas le nom car je ne la conseille pas. La visite a été des plus rudimentaire. Du style, dégustez vite, achetez très vite et partez encore plus vite. Nous avons quand même pris une caisse malgré le prix mais j'ai l'impression que c'est plus parce que l'on avait prévu d'en acheter une en cave plus que par conviction par rapport au vin. Tant pis! L'après midi, nous finissons notre tour des châteaux de La Loire avec Azay Le Rideau. Ici encore, nous avons un guide merveilleux, très comique, fascinant. On se tape un groupe de personnes âgées avec nous à l'humour un peu trop lourd à force mais bon çà fait rire.

Il est 15h, nous avons fini notre expédition, il est temps de rentrer en Bretagne. Et là les catastrophes commencent. Sur l'autoroute de Tours, pneu crevé, arrêt sur bande d'urgence. On va à un garage à côté. En longeant un mur qui nous amène vers l'accueil, un homme sort de sa camionnette en oubliant de mettre le frein à main. Dans sa descente, la camionnette entraine une voiture qu'elle vient d'embourtir vers mon ami qui longe le mur. Il s'arrête, reste bloqué face à cette voiture qui approche dangereusement, je lui attrape le pull par devant, il réagit enfin et fait un bond en avant juste avant que la voiture n'aille s'arrêter dans le mur où mon compagnon se trouvait encore il y a quelques secondes. On reprend un peu nos esprits et le garage nous apprend qu'ils ne sont pas habilités à nous dépanner sur l'autoroute, il faut donc qu'on y retourne pour chercher la borne d'appel SOS. On retourne et par chance, la portion de route est sous vidéo surveillance, le camion de service des autoroutes est déjà sur place et la remorqueuse arrive une demi heure plus tard. Au garage, ils n'ont pas de quoi réparer la voiture. Au début, ils nous proposent deux pneus d'occasions, provenant d'une voiture accidentée, ce qui ne nous convient absolument pas et de toute façon, ce n'était pas le bon indice de vitesse. Il appelle son fournisseur de "peneu" qui nous annonce 126 euros par pneu hors taxe, ce qui nous fait du 300 euros pour les 2 pneus sans compter la main d'oeuvre. Là on se dit qu'ils se foutent de nous. Ils sont agréer pour du remorquage mais pas capable de réparer les voitures ensuite. Ils nous dit clairement qu'on l'emmerde, il n'a pas que ça à faire. On lui demande de nous remettre la roue de secours et on file vers un autre garage. Tant pis pour lui, on a besoin de plus d'amabilité. Résultat au garage d'à côté : 200 euros pour les deux pneus et la main d'oeuvre / équilibrage ... Par contre, mauvaise nouvelle dans ce garage, les deux autres pneus qui sont neufs sont non conformes, le garage qui nous les a posé s'est trompé, si on se fait arrêter, on a une amende, si on a un accident à cause de ces pneus, on n'est pas remboursé et pour le contrôle technique c'est même pas la peine de songer à l'obtenir. Là il était temps que la journée se termine. Nous somme quand même arrivés à bon port mais du coup, la voiture ne bouge plus jusqu'à sa visite au garage très prochainement ;-).

Des vacances qui furent géniales, intéressantes, on ne s'est pas ennuyés un instant. Avec en plus, son lot de montée d'adrénaline. De bonnes vacances quoi !

Des photos prochainement! et des articles de livres aussi bien sur :-D

Rédigé par Majanissa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Pour rebondir sur une de tes réponses, le jardin ici aussi n'est pas au top de sa forme ! Trop d'eau pas assez de chaleur... Par contre, côté patates, on a ce qu'il faut (j'aurais du en mettre dans mon colis swap tiens ;)
Répondre
M
On n'a plus de patate :-(. Elles ont chopé la maladie , çà y est !!!
K
Eh bé quelles aventures! En ce concerne les caves, il faut aller en dehors de Chinon. Le guide du routard des châteaux de la Loire donne d'excellentes adresses...j'en sais quelque chose car j'y suis allée 2 fois, non d'affilée,et je n'ai jamais été déçue! Quant aux châteaux...j'ai un souvenir ému de Chenonceaux, le plus chou de tous mais cela n'engage que moi ;-) Je n'ai pas visité celui de Blois, ce sera pour une prochaine fois!
J'ai bien l'impression que la civilité est une denrée rare et comme je ne suis allée dans cette région très touristique depuis plusieurs années, les modalités d'accueil ont peut-être évolué dans le mauvais sens (vu que les gens sont de plus en plus odieux!). J'attends les photos avec impatience!
Répondre
A
Tout d'abord joyeux anniversaire Majanissa!
J'ai lu avec plaisir ce "carnet de voyage" et maintenant ai hâte de voir les "images"!
Bon, c'est pas le tout, mais j'boirais bien un p'tit verre de Chinon, moi ;-)
Répondre
M
Merci Anne. Pour le Chinon, je ne l'ai absolument pas trouvé à mon goût mais je t'offre un verre avec plaisir ;-). Pour les images, il faut absolument que je vide mon appareil sur le PC. Ce soir j'espère avoir le temps.
F
Je n'avais pas vu que tu fêtais tes 25 ans, alors bon anniversaire Majanissa !

:0066:
Répondre
M
Merci Florinette. Déjà 25 ans, ça me fait un cafard, tu n'imagines pas. Je me sens encore si gamine.
M
Et bien, que d'aventures! Très intéressant ce petit reportage sur vos vacances...j'attends les photos avec impatience! ;o)
Répondre
M
Je n'ai pas encore eu le temps de mettre les photos. Le soir en ce moment, avec le temps qu'il fait et l'approche des récoltes, nous sommes au jardin casiment tous les jours ;-). Les haricot n'ont pas eu assez chaud mais sont envahis par les mauvaises herbes. Les petits pois grimpent à une vitesse. Les patates menacent de rependre sa maladie. Entre les voisins, la famille, il n'y a plus grand monde à avoir réussi à garder leurs pommes de terre. Et j'ai des critiques qui attendent aussi d'être tapées.