Publié le 14 Mai 2007

Ca y est les conditions météorologiques ont eu le dessus sur ma constitution particulièrement résistante ;-). Du coup, pas loin de la faux de Lankou, je suis incapable de lire un ligne d'un livre. Rien qu'en baissant la tête, il me rentre des épingles dans le cou et le dos.

Alors j'ai continué hier soir ma bonne avancé dans les visionnages filmages :-D.

Ce fut cette fois ci le tour au film d'animation "Les indestructibles".

Les supers héros sauvent les vies des gens, aident la police dans leur travail. Que ferais t-on sans eux? Mais lorsque "Mr Indestructible" a la mauvaise de sauver du plongeon de la mort, un homme bien décidé à se suicider, ce dernier va porter plainte contre le super héros. Les procès vont alors se multiplier un peu partout sur la planète entrainant l'obligation pour les héros de se fondre dans la masse commune. Aujourd'hui, "Mr Indestructible" est employé dans une minable société d'assurance et a une vie bien monotone avec sa femme "Elastic girl" et leurs 3 enfants.

 J'ai trouvé les images très bien faîtes. L'histoire m'a touché, j'ai ri, je ne me suis pas ennuyée un instant. La toux m'a laissé tranquille pendant tout le film. Dommage que le son était quelque peu altéré par mes oreilles bouchées. Un film qui a longtemps attendu avant d'être visionné mais il était temps.

 

Dans les prochains films d'animation à voir, le dernier colis warner contenant "le pole express". J'espère avoir le courage bientôt de le regarder. Pourquoi pas pendant le week prolongé N°3 ;-) (là je commence à avoir honte de tous mes we prolongés...).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 12 Mai 2007

J'aime beaucoup la nouvelle fonctionnalité de la V2 d'over-blog de savoir en plus clair quels articles sont les plus lus. Autant la provenance des visiteurs, requêtes ect... ne m'intéressent pas, je n'ai pas la chance de pouvoir rigoler devant des requêtes farfelues ou un peu "cheloues", les miennes sont on ne peut plus ciblées.

Quels sont donc les articles les plus lus de cette semaine?

En tête comme depuis plusieurs semaines voir mois : "La guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux. Imaginez ma surprise en voyant ce résultat. Et la suite m'en réserve également.

2è :Carmen de Mérimée (Colomba n'est pas très loin non plus)

3é : L'ami retrouvé de Fred Uhlman

4è : Le moulin de Pologne de Jean Giono

5è : Un si terrible secret d'Evelyne Brisou Pellen

6è : Quand j'avais 5 ans je m'ai tué de Howard Butten

7è : La mare au diable de Georges Sand

8è : Elle s'appelait Sarah de Tatiana De Rosnay

9è : La tulipe noire d'Alexandre Dumas

10è : L'île au trésor de Robert Louis Stevenson

On retrouve ensuite beaucoup d'Evelyne Brisou Pellen, un revenant que je n'avais pas vu lu depuis pas mal de temps : La véritable histoire de mon père de Nicolas Cauchy.

Donc en fait pas mal de classiques dans les articles les plus lus. Je pense sans doute suite à des recherches par des étudiants sur les livres sur lesquels ils doivent travailler en cours. Suite à certains commentaires ou mails, je suis confortée dans ces visites nombreuses d'étudiants.

Et bien oui çà me çà me rassure. On peut se dire qu'ils font des recherches pour ne pas avoir à pondre eux même leurs devoirs mais ce n'est pas vraiment l'impression que j'avais en lisant certains commentaires d'étudiants. J'avais senti qu'ils avaient lu le livre sur lequel ils devaient travailler, on sent également que certains maitrisent plus leur sujet que d'autres. Mais l'intérêt n'est-il pas de lire le livre après tout?

J'avais été très surprise de voir les classiques en tête comme çà mais je trouve que c'est bien agréable.

On retrouve également les merveilles ventes du moment dont "Elle s'appelait Sarah" ou de moins bonnes qui attirent cependant la curiosité des visiteurs comme "La véritable histoire de mon père".

Régulièrement, je publierai le top 10 des articles lus. Je les aime bien ces statistiques là ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Repost0

Publié le 11 Mai 2007

Entre les turcs, les russes et les polonais, l'Ukraine souffre. Elle voudrait bien récupérer son indépendance mais les soldats qui sèment le feu et font couler le sang sur sur leur passage ont d'autres ordres.

Pour sauver son pays et peuple, Tchtcherine se lance sur les routes comme messager de l'union entre les troupes ukrainiennes. Dans sa quête, il trouve refuge dans une ferme de campagne où vit une petite fille qui va devenir une héroïne dans ce conflit : Maroussia. Elle est courageuse, intelligente, et part avec le cosaque sur les routes en tant qu'artistes ambulants pour aider l'homme qui est devenu son ami.

L'histoire se lit très vite et est très facile. Prenant, attendrissant, le livre est agréable. Maroussia est attachante et j'ai regretté de la quitter. Une Jeanne D'Arc ukrainienne en miniature et très touchante.

Un livre adapté pour les petites filles de 8 à 11 ans.

 

On connait de JP stahl, les patins d'argent qui est également une histoire superbe.

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0

Publié le 9 Mai 2007

Comme le précédent pont, j'en ai profité pour rattraper quelques retards dans le visionnage de mes DVDs ou dans mes sorties ciné.

Pour le cinéma, je suis allée voir SpiderMan 3 avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst, James Franco.

 

SpiderMan doit faire face à la jalousie de son meilleur ami ainsi qu'à celle de la femme qu'il aime. Pour ajouter à celà, l'assassin de son oncle ne serait plus celui qu'il aurait condamné et "tué". Un homme "OGM" ainsi qu'un parasite extraterrestre couronne le tout.

Les effets spéciaux sont de mieux en mieux, les prises de SpiderMan en action sont très bien faites. Mais l'histoire est de pire en pire. Le scénario est complètement laissé de côté pour laisser la place au tape à l'oeil.

Un film que j'ai trouvé agréable à regarder mais j'espère qu'on va s'arrêter là dans la série de l'homme araignée.

En DVDs : "Le carton"

 

Avec Vincent Desagnat, Bruno Salomone, Omar et Fred du SAV.

Antoine, un peu "je m'en foutiste" et "à l'ouest" est réveillé un matin par son propriétaire. Etat des lieux à 13h, il doit déménager aujourd'hui. "Ah bon ce n'est pas demain?". Panique dans l'appartement en vrille, rien n'est rangé, il n'a pas de carton, c'est le foutoir, une catastrophe.

Il appelle ses amis à la rescousse qui vont lui être d'une aide efficace pour s'enfoncer dans le bordel et le cirque.

Une film qui m'a fait rire et que j'ai trouvé super divertissant (génial ... super ;-) )

Et pour la TV, j'ai revu "le flic de beverly hills 3" avec Eddy Murphy.

Axel Foley est aux trousses de trafiquants de faux billets qui a tué son chef et ami de Détroit. Sa quête l'emmêne dans un monde censé être innoncent, le grand parc d'attraction d'oncle Dave : WonderWorld.

Un 3è volet qui s'essouflait, on s'en est rendu compte puisqu'il n'y a pas eu de 4. Mais J'adore Axel Foley donc je ne pouvais pas le rater!

Rectification, un 4è volet serait en signature!! Ah lala, je ne suis pas sure que ce soit une bonne idée mais bon on verra bien :-D

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 6 Mai 2007

Et là vous vous dites : "mais elle bosse des fois???" Oui oui je vous rassure j'ai un emploi auquel je suis assidue mais là c'est PONT !!! Et ne faites pas des yeux ronds comme çà, il m'en reste encore un dans le mois.

Donc le blog ne sera pas mis à jour avant Mercredi :-D.

Bon week end à ceux qui y sont et y restent comme moi :-).

Pour les autres, je compatis!

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #Films

Repost0

Publié le 5 Mai 2007

Ce livre est dans ma bibliothèque depuis que j'ai 15 ans, lorsque celle ci ne se résumait encore qu'à une honnête petite étagère, loin du pan de mur qu'elle occupe à présent dans deux maisons (la mienne et celle de mes parents). J'avais eu le livre en remerciement de mon bénévolat pour du soutien en 6è alors que j'étais en seconde. Toujours effacée, en retrait des gens, des flux, des masses, je m'était tenue à l'écart de la ruée vers la table où se présentaient les livres que l'on pouvait choisir en cadeau. Vous imaginez quel choix j'ai eu en arrivant vers cette table après tout le monde.

Je connaissais de Jean Giono, le "hussard sur le toit" que je n'ai jamais lu ni vu. Je me suis dit que c'était une bonne occasion de découvrir l'auteur. Il aura attendu 10 ans et un challenge avant que je ne me lance. Pardon Jean Giono pour cette attente dans la poussière de mon étagère et pour la critique qui va suivre.

Le narrateur conte le destin des Coste, le père revient du Mexique avec ces deux filles pour fuir une guigne qui lui a arraché ses deux fils et sa femme. Coste s'établit au moulin de Pologne avec ses filles. Il cherche à les marrier avec des hommes que Dieu aurait oublié et ainsi épargné. Mais dans la balance opposant la vie tranquille et la malchance, il n'y a pas forcément d'égalité. On peut toujours fuir mais "çà" nous rattrape un jour.

On suit donc à travers les yeux d'un homme dont on ne sait rien au début, l'histoire des Coste suite à l'arrivée de Mr Joseph au village qui crée une grande effervescence.

J'ai eu un mal fou à comprendre le début. Qui est le narrateur, qui est Mr Joseph, qu'est ce que le moulin de Pologne, où et quand se situe l'action? Les noms sont anonymes et on parle toujours de Mme S ou Mr de K, du coup beaucoup de difficultés à rentrer dans l'histoire. Je ne comprenais pas en plus où voulait en venir le narrateur avec le moulin de Pologne.

J'ai commencé à m'intéresser au livre lorsque l'histoire des Coste a démarré. J'ai été prise dans le récit qui m'a amené jusqu'à la fin.

J'ai trouvé l'écriture difficile. Beaucoup de mots que je ne connaissais pas (encore un signe de mon manque de culture...).

La typographie du livre a été un calvaire. C'est l'édition de Folio et on dirait un texte tapé sur les vieilles machines à écrire. Un enfer pour mes yeux qui sont dérangés par un manque de convergence. Pour cette raison, j'ai expédié cette lecture que je voulais tout de même finir, c'est dommage.

Mon avis général : Entre l'écriture de Georges Sand et Mérimée, je pense que j'aurais DU apprécier ce livre.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 4 Mai 2007

Le livre est composé de deux nouvelles en rapport avec la mort.

La première histoire "La jeune fille suppliciée sur une étagère" nous fait pénétrer dans le corps d'une jeune fille décédée d'une pneumonie. Sa famille pauvre la vend à un hospital universitaire qui la "dépece" pour étude. J'ai trouvé la nouvelle, un peu "viande". Je venais justement ce matin là de découper un poulet en morceaux pour le faire en cocotte, alors le travail au scalpel m'a un peu écoeuré. On a tous les détails sur les morceaux enlevés, la couleur, rigidité du corps qui va être exposé aux étudiants, un épisode des "experts" ou "bones" n'aurait pas mieux fonctionné.

J'ai préféré la deuxième histoire "Le sourire des pierres". Eichi vit avec sa soeur répudiée par sa belle famille en raison de sa stérilité. Il rencontre Sone, un vieil ami d'enfance qui a la particularité d'entrainer les filles entichées de lui vers la mort.

J'ai largement préféré cette nouvelle que j'ai trouvé plus étrange, moins glauque que la première.

Si la première m'a fait froid dans le dos, la deuxième, malgré la manipulation vers la mort m'a attirée. On suivrait Sone n'importe où.

Un livre vraiment étrange à lire mais il en vaut le coup.

9780722-p.jpg

 

L'avis de Mme Patch

L'avis de Papillon

L'avis de Lilly

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #roman

Repost0

Publié le 3 Mai 2007

L'auteur revient sur l'histoire de sa mère, Perla, qu'il vient de perdre. En 1944, Perla, juive est déportée à Auschiwtz. Elle y subit l'humiliation, la privation, les expériences. Elle en reviendra cassée, marquée à vie. Elle rencontre plus tard André, le père de l'auteur.

Le livre est un hommage à cette mère et femme qui a connu une grosse part d'atrocités qu'elle n'a pas pu partager et qu'elle a du garder tant bien que mal en elle. Malgré ses moments sombres, craquages, elle fut une mère aimante et maternelle.

Le livre m'a fait penser au livre de Torey Hayden "La forêt des tournesols". L'histoire est casiment la même avec une dérivation fondamentale. Le livre est touchant, les mots atteignent leur but. J'ai aimé le lien entre la fin (la mort) et le commencement (la grossesse de sa mère puis la naissance de son fils).

Le seul "hic" a été l'étalage de connaissances. Le livre est très riche en références, je me suis sentie super inculte. Mais bon, je les ai noté, lorsque j'en aurais le temps, je me renseignerai.

L'avis de Florinette

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #témoignage

Repost0

Publié le 2 Mai 2007

Corneille De Witt est accusé d'avoir trahi Guillaume d'Orange, roi de Hollande en friquotant avec la France. Sa correspondance avec Mr De Louvois pourrait jouer contre lui et mettre son neuveu, à qui il a confié ces lettres, dans une mauvaise position. Et c'est justement ce qui va se passer. Corneille et Jean De Witt sont assassinés par la foule déchainée alors que le message de détruire la correspondance n'est pas encore parvenu à Cornélius. Ce dernier est un passionné de tulipes, totalement étranger aux affaires politiques. La quête de sa vie est la création de la fameuse tulipe noire qui vaut cent milles florins. Jaloux de sa réussite, son voisin qui l'espionne, dénonce les lettres qu'il cache. Accusé à son tour de compoter, il est enfermé à vie en prison. Il y rencontrera Rosa, la fille du géolier à qui il confie trois caieux de la tulipe noire.

Le livre est bien écrit et agréable à lire. Il y an mélange de sentiments comme l'amour, la passion, l'envie, la jalousie, l'injustice.

Adapté pour des jeunes lecteurs entre 12 et 14 ans. Une histoire qui montre que les auteurs cl'assiques ne sont pas forcément "ringards".

 tulipe-noire.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Majanissa

Publié dans #jeunesse

Repost0