Le sabre de sang – Thomas Geha

Publié le 6 Juin 2014

Le sabre de sang – Thomas Geha

Tiric et Kardelj sont des shaos réduis en esclavage suite à la défaite de leur peuple face aux qivhiens, sortes de lézard/hommes qui envahissent les terres des sept royaumes. Ils sont compagnons d’infortune dans une caravane qui les mène vers Ferza, capitale de l’empire quivhien où ils seront vendus. Tiric et Kardelj savent se battre, ils sont destinés aux arènes desquelles il est peu probable de sortir vivant. Mais Tiric est fort et empli de rage et de désir de vengeance. Son but, vaincre les quivhiens et libérer son peuple.

Je connais Thomas Geha par les blogs et les salons littéraires, ça faisait des années que je cherchais à me lancer dans ce livre. Je voulais être pleinement en état de le lire. Comme c’est de la fantasy un peu sanglante, brute avec différentes espèces, des noms à assimiler, des mots sortant tout droit de l’imagination de l’auteur, des contrées inconnues, je voulais vraiment être en forme pour lire ce livre d’où la longue attente.

Finalement la lecture est nettement plus aisée et plus fluide que ce que je pensais. Il n’y a pas trop de personnages, on assimile vite et facilement les lieux et les spécificités du livre. Il y a tout pour faire un bon livre de fantasy. Des espèces avec leurs particularités, l’environnement, la description des sociétés, des coutumes de ces espèces, de la magie et des pouvoirs. Les garçons apprécieront le côté guerrier, combat de l’arène, soldats barbares, vengeance, armes. Les filles aimeront le féminisme chez les quivhiennes, la magie et les soldats barbares ;).

C’est une lecture que j’ai beaucoup apprécié, plus simple d’accès que ce que je pensais. C’était agréable. Dommage que je ne possède pas le tome 2.

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article

Hilde 14/06/2014 22:09

Je viens juste de l'acheter, il ne me reste plus qu'à me plonger dedans.

Majanissa 15/06/2014 10:43

j'attends ton retour :). J'aurais pu poster ce livre sur le groupe mais je n'ai pas le réflexe!