Ferme-la ! mon chéri – Marcel Doltot

Publié le 28 Octobre 2013

Ferme-la ! mon chéri – Marcel Doltot

L’introduction m’a fait rire, ça démarrait super bien. Il n’est pas question de remettre en question l’amour que l’on porte à nos chérubins mais chaque parent a un jour eu l’envie de l’expédier à l’autre bout de la terre. « Car ces adorables têtes blondes ou brunes se révèlent régulièrement de sales petits cafards exaspérants morveux doublés d’épouvantables punaises sadiques […]» « Bien d’autres ont eu envie d’écraser la tête de leur lardon dans l’assiette de purée à la 17è question sur ladite purée. », ou bien le yaourt sur la tête après nous l’avoir réclamé et puis finalement nous dire qu’ils n’en veulent plus une fois l’opercule enlevée.

Malheureusement le livre n’a pas été à la hauteur de mes attentes. La suite a été plutôt décevante. Les réponses aux questions dont nous assommes nos chérubins ne m’ont pas fait rire. J’aurai aimé moins de cynismes, moins d’humour déplacé, je n’ai pas adhéré aux blagues. Ya moyen de se moquer de nos marmots de manière plus mignonne. Les questions à la con qu’ils nous posent, ça ne manque pas. Du coup, les réponses nulles, ça ne devraient pas manquer non plus.

Les questions qui tuent et auxquelles on a tous essayé de répondre :

  • Pourquoi le ciel est bleu ?
  • Pourquoi il y a des nuages ? Pourquoi il pleut ? C’est quoi la neige ?
  • Pourquoi les garçons ont un zizi ? Pourquoi les filles n’en ont pas ?
  • Qui c’est le monsieur ?
  • Pourquoi la voiture est rouge ?
  • Pourquoi on meurt ? On va où quand on meurt ? ( Maja : Hier à un atelier dessin, ma fille a sorti à une jeune fille : « le grand père de mon papa il est mort ». J’ai eu pitié de la jeune fille ;))
  • Quand tu vas mourir ? Et moi ? Et mon petit frère ? Et papa ?
  • Comment on fait les bébés ?
  • Comment ils sortent du ventre de la maman ?

Leurs nombreux dessins qu’il faut tenter de reconnaitre et gare à vous si vous ne reconnaissez pas la tante Berthe devant sa maison.

Le passage sur les courses est succulent : Je veux ça et ça et puis ça et … Je veux monter dans le chariot, je veux descendre.

En voiture : Quand est ce qu’on arrive ? J’ai envie de faire pipi. J’ai mal au ventre, je me sens pas bien.

A table : Je veux aller à ta place. Je veux ton assiette, tes couverts.

En public :

Ca c’est mon vécu : - Pourquoi le monsieur il n’a pas l’air content ? (et ça justement devant le monsieur en question qui tirait encore plus la gueule après)

  • Regarde papa, c’est bob (Marley) (Hey il y a pire comme comparaison non ?)

Le passage sur l’adolescence m’a bien fait rire par contre.

L’auteur a cependant oublié de se moquer des échanges fraternels :

  • Mais X, Arrêêêêêêtteeeeeee
  • Va t’en X
  • MAMANNNNNNN ya X qui m’embêêêêêête
  • Moi : Et moiiiiiiiii j’ai un mouton qui bêêêêêêêêêêle

J’aime la conclusion du livre :

(Nos enfants) « auront des enfants à leur tour : ils comprendront enfin leur douleur et là vous serez vengé ! »

Rédigé par Majanissa

Repost 0
Commenter cet article